Recherche

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Festival de Pâques : orchestrée par Renaud Capuçon l’édition numérique (...)

< >

Festival de Pâques : orchestrée par Renaud Capuçon l’édition numérique atteint l’excellence

samedi 3 avril 2021

Certes c’est une année particulière mais la musique peut et traverse les périodes les plus obscures. Pour cette édition 2021 du Festival de Pâques -qui a démarré le 27 mars et tirera sa révérence le 11 avril- en tout numérique pour le spectateur, le beau et l’audace se conjuguent au quotidien.

JPEG - 67.8 ko
Renaud Capuçon, François-Frédéric Guy et Edgar Moreau dans un trio de Beethoven (Photo Caroline Doutre)

On notera la manière dont Renaud Capuçon, Edgar Moreau et François-Frédéric Guy ont secoué l’auditoire avec leurs trios de Beethoven. Jean-Jacques Kantorow associé à ce même François-Frédéric Guy ont relevé ensuite le défi des sonates violon-piano de Brahms, tandis que Sol Gabetta au violoncelle et Bertrand Chamayou au piano ont offert des œuvres de Schumann et Chopin, et surtout ont inscrit à leur programme la sonate violon-piano de Britten créée justement par le compositeur et son ami Rostropovitch. Les deux jeunes virtuoses que sont Sol Gabetta et Bertrand Chamyou n’ont rien à envier à leurs brillants devanciers possédant la fougue, l’inventivité et la technicité nécessaires à la présentation de cette œuvre si complexe.

Capuçon mise sur la jeunesse

On retiendra également de cette première semaine que Renaud Capuçon a ouvert les portes du Grand Théâtre de Provence (GTP) et de son programme à la jeune génération. Intitulée « Génération @Aix  » la soirée fut un mélange de grâce avec les prestations de la violoniste Élise Bertrand, et le pianiste Tanguy de Williencourt, avec la "Sonate pour violon et piano en si mineur" d’Amanda Röntgen-Maier (1853-1894) et la "Sonate-poème, opus 11" d’Élise Bertrand, (née en 2000) données le même soir. Et que dire de la soirée festive qui réunissait l’ensemble des Arts Florissants aux côtés de leur chef William Christie, avec la mezzo-soprano Léa Desandre associée au chant du contre-ténor Jakub Józef Orlinski. On parlera de perfection pour leur double interprétation (surtout chez le contre-ténor), et l’esprit de fête irradiant le concert. Chorégraphies enjouées, programmes s’offrant des avancées dans la comédie musicale, les interprètes s’amusent et nous enchantent. Et quand on sait que l’on attend mardi Martha Argerich et le piano de Daniel Barenboim (qui avait fait il y a quelques temps dans un GTP stupéfait d’émotion un rappel surprise improvisé et d’anthologie autour de Schubert) il y a de quoi se réjouir en applaudissant des deux mains.
Jean-Rémi BARLAND

Programme de ce week-end pascal du.... Festival de Pâques

Samedi 3 avril, vous êtes conviés au concert festif de Sirba Octet. Cet ensemble singulier, composé de musiciens de grands orchestres français propose une lecture originale du répertoire klezmer, yiddish et tzigane. Un moment de joie à partager à 20h30 en multicam. Le dimanche de Pâques est consacré à Camille Saint-Saëns. François-Xavier Roth, l’orchestre Les Siècles, Renaud Capuçon et Bertrand Chamayou joueront quelques-unes des plus belles pages du compositeur dont on célèbre le centenaire de la disparition. Un concert flamboyant, le 4 avril à 20h30 en multicam.
Barbara Hannigan a conçu, pour le lundi de Pâques, un programme à son image : étonnant, passionnant, généreux. Elle a rassemblé, avec la complicité de Renaud Capuçon, une myriade de musiciens de générations et d’horizons divers. Ensemble, ils revisiteront des œuvres du répertoire classique et contemporain. A découvrir absolument, le 5 avril à 20h30.
Plus d’info : festivalpaques

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.