Recherche

Accueil > Sports > Finale du championnat de France Superbike FSBK-FE au circuit Paul Ricard du (...)

< >

Finale du championnat de France Superbike FSBK-FE au circuit Paul Ricard du 23 au 25 septembre

mardi 20 septembre 2022

La grande finale du Championnat de France Superbike version 2022 se déroulera du 23 au 25 septembre sur le mythique Circuit Paul Ricard, une grande première dans l’air FSBK-FE ! Le Moto-Club du Circuit Paul Ricard et la FFM accueilleront donc l’élite de la vitesse moto française pour le 7e et dernier chapitre au cours duquel les Champions seront sacrés en catégories Superbike, Supersport 600 et 300 Challenger, Pre-Moto 3, NSF 250 et Side Car.

JPEG - 125.9 ko
© Fsbk.fr

Superbike : Foray en embuscade derrière Debise

Cette dernière étape réserve encore bien des épreuves à Valentin Debise (Yamaha – Michelin), bien qu’il soit toujours leader du classement provisoire et grand favori au titre. Avec un abandon en course 1 lors de l’étape parisienne, qui décidément ne lui sourit pas, Debise a encore du travail avant de décrocher le titre qu’il convoite depuis 3 saisons. En confiance après de belles performances en World Superbike, l’albigeois devrait être à 100% pour faire face à la concurrence.

Malgré la belle dynamique, pour Kenny Foray (BMW Tecmas-Michelin), la tâche s’annonce difficile. 3e au Championnat en 2021, le pensionnaire du team BMW Tecmas ambitionne de refaire son retard de 20 points sur le leader. Sur un circuit qu’il aura parfaitement apprivoisé lors du Bol d’Or, Foray pourrait être le favori à la victoire. Mais sera-t-elle suffisante pour décrocher le titre une seconde fois dans sa carrière ?

Provisoirement 3edu général à 31 points de Kenny Foray, Alan Techer (Honda CBO Racing-Michelin) a également accumulé de l’expérience sur le tracé varois lors du sacre de la Honda n°5 en Championnat du Monde d’Endurance EWC. De plus, ses prestations de la saison démontrent qu’il est à l’aise sur sa Honda et qu’il est un prétendant sérieux à la victoire. Néanmoins, revenir sur Debise et Foray semble être complexe. Le pilote n°5 a en revanche une belle bataille à livrer pour rester dans le top 3, qui est encore convoité par Mathieu Gines (Yamaha Tech Solutions-Pirelli), à seulement 2 points. Sur une série noire de six courses sans podium, l’orgueil du triple Champion de France en titre, récemment second du Bol d’Or devrait offrir une belle concurrence au trio de tête et un beau spectacle aux passionnés.

Après avoir survolé le Championnat Challenger et décroché trois podiums scratch, pour Martin Renaudin (Yamaha Moto&GP Addict-Pirelli) la saison 2022 est d’ores et déjà une grande réussite. Lors de la finale, le jeune pilote aura un nouveau défi : conserver la 5ème place du classement général. Ce ne sera pas une mince affaire puisque Axel Maurin (Yamaha CMS-Pirelli), 6e à 11 longueurs sera une grande menace. Présent dans le top 5 lors des cinq dernières saisons, Maurin aura à cœur de poursuivre sa belle série en Championnat de France.

Gravement blessé au Bol d’Or, Valentin Suchet (Suzuki Junior Team LMS-Pirelli) ne devrait pas être en mesure de tenir son rang sur le Circuit du Castellet. Les expérimentés David Muscat (Ducati-Michelin), 8e, et Grégory Leblanc (Ducati TWR-Pirelli), 9e, auront alors une occasion en or de bien figurer et de grappiller des places aux classement, eux qui pourront faire parler la puissance de leurs machines italiennes.

Chez les Challengers, le suspense est rompu pour les deux plus hautes marches du podium qui seront occupées par Renaudin et Suchet. Cependant, le top 3 provisoirement complété par Charles Cortot (Suzuki Junior Team LMS-Pirelli) sera assurément contesté par Maximilien Bau (BMW – Michelin) qui vient de décrocher son premier podium en catégorie reine.

Il est à noter, le Champion de France Supersport 2017 et multiple vainqueur de la Coupe du Monde d’Endurance, Hugo Clere (Yamaha-Pirelli) fera son retour en FSBK-FE. Pilote talentueux et expérimenté, Clerc devrait jouer les places d’honneur et ainsi mettre le feu aux poudres pour la finale.

Situation provisoire superbike :

1-Valentin Debise (Yamaha – Michelin) - 230 points.
2-Kenny Foray (BMW Tecmas – Michelin) - 211 points.
3-Alan Techer (Honda CBO Racing – Michelin) - 180 points.
4-Mathieu Gines (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) - 178 points.
5-Martin Renaudin (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli) - 147 points.

Supersport 600 : qui profitera de l’absence du champion ?

Malgré la possibilité de réaliser le Grand Chelem, le double Champion de France Valentin Debise (Yamaha - Michelin) ne prendra pas le départ en Supersport 600, probablement pour se concentrer sur le Superbike.

À la poursuite du Champion pendant toute la saison et désormais solidement 2ème avec 42 points d’avance sur son poursuivant, Matthieu Gregorio (Yamaha-Pirelli) aura une occasion en or de décrocher la victoire. Mais le Gardois sera amoindri à cause d’une blessure contractée à la suite de sa chute en Championnat du Monde. Loïc Arbel (Yamaha TWR Junior Team - Pirelli) est lui aussi blessé mais doit observer une période de convalescence et ne sera donc pas de la partie.

Dans son sillage, Johan Gimbert (Yamaha - Pirelli) devrait être en mesure de conserver la 3e place du classement général et ambitionne de contester le titre Challenger à Matthieu Gregorio. La tâche s’annonce cependant délicate pour le pilote n°77 qui compte 32 points de retard.

Enzo De La Vega (Yamaha-Pirelli) est quant à lui 5e et espère performer pour sécuriser sa place dans le top 5, ou même monter au 4e rang.

Au sein du top 10, la lutte sera intense puisque les expérimentés Matthieu Lussiana (Yamaha-Michelin) et Cédric Tangre (Yamaha-Pirelli) devront faire face à deux pilotes Challengers pleins d’ambitions : Bartholomé Perrin (Yamaha-Pirelli), Kilian Aebi (Yamaha-Dunlop).

Situation provisoire supersport 600

1-Valentin Debise -308 points
2-Matthieu Gregorio (Challenger) - 200 points
3-Johan Gimbert (Challenger) -158 points
4 -Loïc Arbel -134 points
5-Enzo De La Vega - 101 points

Objectif Grand-Prix

Pre-Moto 3 : les espoirs toujours en lutte pour le titre

La catégorie Pre-Moto 3 tient en haleine jusqu’à la dernière étape de la saison. Les six pilotes du haut du classement sont départagés par moins de 40 points avant de prendre le départ sur le Circuit Paul Ricard. Leader du classement, Célestin Masy (Béon - Bridgestone) reste sur une dernière étape décevante avec une 5e et une 6e place, n’ayant pas profité de l’absence de son rival Matthias Rostagni (Béon-Bridgestone). Rarement battu par Masy, Rostagni apparaît comme le grand favori à la victoire finale, lui qui est de retour en pleine possession de ses moyens.

En ce qui concerne les poursuivants revenus dans la course, Camil Bissane (KTM-Bridgestone), 3e, et Quentin Godefroy (KTM-Bridgestone), 4e, bataillent pour arracher la dernière place sur le podium, et peuvent encore prétendre au titre. 5e et 6e, Quentin Mandine (Beon-Bridgestone) et Swan Emprin (Beon-Bridgestone) sont les derniers pilotes mathématiquement encore en lice pour le sommet du classement et pourraient réserver quelques surprises à leurs adversaires.

Situation provisoire Pre-Moto 3

1 - Célestin Masy -168 points.
2 - Matthias Rostagni - 157 points.
3 - Camil Bissane - 143.5 points.
4 - Quentin Godefroy - 137 points.
5 - Quentin Mandine - 128.5 points.

Honda NSF 250 : Caillet vs Bercot : l’ultime duel

Pour la première fois, lors de la dernière étape aucun des deux leaders n’a remporté de course. Avec 190,5 points, Benjamin Caillet (Honda NSF-Bridgestone) est provisoirement en tête devant Jules Bercot (Honda NSF-Bridgestone), 2e avec 184,5 points. Peinant à se départager depuis le début de la saison, les deux garçons se livreront deux ultimes batailles pour le gain du titre.

Derrière eux, Eliott Kassigian (Honda NSF-Bridgestone) actuel 3e, pourrait bien perturber la suprématie des deux favoris. Le pilote est très en forme depuis l’étape de Magny-Cours depuis laquelle il s’est systématiquement classé aux deux premières places, engrangeant ainsi un maximum de confiance et de points.

Les deux dernières places du top 5 sont également disputées puisque plusieurs pilotes moins réguliers ne se sont pas encore départagés. Il s’agit de Lorenzo GUYAU (Honda NSF-Bridgestone), 4e, Lucas Bosson (Honda NSF-Bridgestone), 5e, et Evan Boxberger, 6e.

Situation provisoire honda NSF 250

1 - Benjamin Caillet:190,5 points.
2 - Jules Bercot : 184,5 points.
3 - Elliot Kassigian : 167.5 points.
4 - Lorenzo Guyau : 134 points.
5 - Evan Boxberger : 113,5 points.

Supersport 300 : suspense pour le podium et pour le titre challenger

Sacré Champion de France à Carole, à seulement 14 ans Enzo Dahmani (Yamaha- Pirelli) nourrit de belles ambitions pour la suite de sa carrière. Avant cela, le pilote de la Yamaha n°13 aura à cœur de conclure la saison en beauté sur le Circuit Paul Ricard et aura l’occasion de s’offrir ses 6e et 7e victoires.

Son dauphin Dorian Joulin (Yamaha-Pirelli) culmine à 173 points et devrait être en mesure de conserver son statut devant Evann Plaindoux (Yamaha-Pirelli). Ce dernier aura fort à faire face à Louca Frieh (Pirelli), les deux jeunes pilotes ne sont séparés que de 2 petits points. La lutte pour la troisième marche du podium sera donc la principale attraction en Supersport 300 lors de la finale.

Avec 122 points David Da Costa n’a pas abdiqué et reste encore candidat à la 3e du Championnat, à condition de battre ses deux concurrents directs dans le Var.

En Challenger, les trois leaders du classement se tiennent dans un mouchoir de poche. Valentin Roedel (Kawasaki-Pirelli), Evan Palhier (Yamaha - Pirelli) et Théo Tauveron (Yamaha- Pirelli) se disputeront donc la victoire finale dans la catégorie.

Situation provisoire Supersport 300

1 - Enzo Dahmani:226 points.
2 - Dorian Joulin : 173 points.
3 - Evann Plaindoux:144 points.
4 - Louca Frieh :142 points.
5 - David Da Costa : 122 points.

Sidecar : Peugeot/Peugeot met la pression sur Perillat/Kotchan

Lors des deux dernières manches, l’équipage Peugeot/Peugeot a considérablement réduit son retard sur le leader Perillat /Kotchan. Avec une série de 4 victoires, le duo familial poursuit son agressive remontée en revenant à 25 points des leaders avant la finale. Le rendez-vous du Castellet promet donc de belles passes d’armes entre les sides n°52 et n°74.

Le Bail/Leveau, 3e, aura pour objectif de conserver sa place sur le podium, mais Boucher/Boucher exercera une pression constante. Les deux frères espèrent intégrer le top 3 pour leur première saison dans l’élite du sidecar français.

Jacquemmoz / Enjalbert, 5e, est sur une belle dynamique et pourrait viser son premier podium de la saison. L’équipage n°69 sera attentif aux performances Palacoeur / Cescutti, Champion F2 et toujours en mesure d’intégrer le top 5 scratch.

Derrière eux, Morel / Morel, et Quilbault / Pesenti séparés de seulement 7 points au classement F2 se disputeront la 2e place du Championnat des châssis courts.

Situation provisoire side-car

1 - Perillat / kotchan : 222 points.
2 - Peugeot / Peugeot :97 points.
3 - Le bail / Leveau :150 points.
4 - Boucher / Boucher : 131 points.
5 - Palacoeur /CescuttI (F2) : 120 points.

Suivre le championnat de france fe-superbike 2022

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos… Pour cette saison 2022, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page Facebook officielle FSBK-FE et le site Fsbk.fr. D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk

Calendrier 2022

23 -25 septembre – Circuit Paul Ricard (83) – MC du Circuit Paul Ricard

La rédaction avec FSBK

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.