Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation : Alain Chouraqui et (...)

< >

Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation : Alain Chouraqui et Serge Klarsfeld réélus président et vice-président

mardi 2 juillet 2013

Le Conseil d’Administration de la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation vient de procéder au renouvellement statutaire de son bureau. Alain Chouraqui, directeur de recherche au CNRS, a été réélu Président de la fondation, avec à ses côtés l’historien Serge Klarsfeld comme Vice-président. Les autres fonctions du bureau de la Fondation reviennent à nouveau à Jean-Louis Medvedowsky et à Bernard Chevallier. Ces votes ont été acquis à l’unanimité des membres du Conseil d’administration composé de quatre ministères, de la Région, de la Communauté du Pays d’Aix-en-Provence et de la Ville d’Aix, ainsi que des principaux partenaires privés et associatifs de la Fondation, et de personnalités qualifiées. Les rapports d’activité et financier avaient été auparavant approuvés à l’unanimité par le Conseil d’Administration. Alain Chouraqui a remercié les membres du Conseil de cette confiance renouvelée après une période difficile de finalisation des travaux et d’ouverture au public. Il y voit une confirmation des grandes orientations morales, scientifiques et financières déjà engagées pour atteindre les objectifs mémoriels, éducatifs et culturels que la Fondation s’est fixée. Il a souligné que, comme tout équipement culturel, le Site-mémorial doit pouvoir continuer de s’appuyer sur ses partenaires, mais il a insisté d’abord sur la satisfaction constatée chez tous les publics de visiteurs car « il s’agit d’une initiative citoyenne, aux objectifs citoyens qui ne se peut remplir ses objectifs que si les citoyens viennent visiter le Mémorial et s’en approprient les contenus ». A la fin de cette réunion, Madame Denise Toros-Marter, présidente de l’Amicale des déportés d’Auschwitz, a remis solennellement à la Fondation un peu de terre d’Auschwitz rapportée par un ancien déporté. Le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau a été la destination finale des 2 000 hommes, femmes et enfants juifs déportés du Camp des Milles. Alain Chouraqui l’en a remerciée avec émotion. Cette réunion a été suivie par la signature d’un « contrat d’avenir » entre la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation et Malik Brahim, en présence de Monsieur Yves Lucchesi, Sous-préfet de l’arrondissement d’Aix-en-Provence. Il s’agit en effet du 100e contrat d’avenir signé en Pays d’Aix, et du troisième pour la Fondation. Celle-ci a déjà eu recours à de tels contrats aidés pour plus de la moitié de son personnel, ce dont elle ne peut que se féliciter. Au-delà des avantages financiers de tels contrats pour toutes les structures associatives ou fondatives à but non lucratif, le recours à ces dispositifs permet à la Fondation d’aider des jeunes gens motivés et dynamiques à s’insérer dans la vie active, et de les faire participer au développement d’un lieu de mémoire utile à notre société.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.