Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Aix Marseille > Société > Fondation du Camp des Milles : Des démocraties prises en tenaille

< >

Fondation du Camp des Milles : Des démocraties prises en tenaille

lundi 14 octobre 2019

Recueillement au camp des Milles pour les policiers assassinés à Paris par le terrorisme islamiste. Émotion après l’attaque meurtrière en Allemagne contre une synagogue et un kebab par le terrorisme d’extrême-droite.

JPEG - 100.8 ko
Recueillement au camp des Milles (Photo CDM)

La Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation, a rendu hommage, en présence de Serge Gouteyron, sous-préfet d’Aix-en-Provence, et du Commandant Hervé Fleury de la Police nationale, aux quatre victimes de la tuerie de la Préfecture de Police de Paris, assassinées dans l’exercice de leur fonction. Ses drapeaux étaient mis en berne. Alain Chouraqui, président de la Fondation, a exprimé la grande émotion des équipes de celle-ci et rappelé l’importance d’une police républicaine pour la défense de la démocratie et des libertés. C’est pour cela que, dans l’Histoire, les pouvoirs autoritaires ont eu souvent recours aux milices pour « contourner » la police. « Le moment de recueillement voulu par la Fondation est aussi une manière d’affirmer que la Nation est aux côtés de l’État et de ses agents pour combattre le terrorisme et les dérives qu’il traduit et qu’il provoque ». Le Sous-préfet Serge Gouteyron a rappelé le sens profond du terme de « Gardien de la Paix » et a rendu un hommage appuyé aux forces de Police du pays et à celles d’Aix-en-Provence en particulier. Il a tenu aussi à remercier la Fondation du camp des Milles pour ce moment de recueillement et à saluer son action éducative et citoyenne « exemplaire et irremplaçable ». Une minute de silence, émue, a ensuite été respectée en présence des équipes de la Fondation. Deux jours après intervenait l’attaque contre une synagogue et un kebab à Halle en Allemagne, faisant deux morts et deux blessés graves. L’attaquant a accompagné ses actes de propos violemment antisémites, négationnistes et anti-féministes. Ces attentats confirment que les démocraties, européennes en particulier, sont aujourd’hui prises en tenaille entre des extrémismes identitaires, religieux et nationalistes, qui s’alimentent l’un l’autre et qui ont toujours été, dans l’histoire, le moteur conduisant, d’étape en étape, à détruire la fraternité des hommes et les libertés de tous. Ils doivent nous interpeller sur la nécessité pour chacun de réagir, de résister, chacun à sa manière, face aux dangers extrémistes qui menacent aujourd’hui nos sociétés, nos enfants et la paix civile. Pour sa part, la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Éducation développe plus que jamais son travail d’éducation à la citoyenneté, particulièrement à l’égard des jeunes, afin de contribuer à ce combat essentiel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.