Recherche

Accueil > Sports > Football - Entretien. Daniel Cousin : "l’OM a un effectif taillé pour la (...)

< >

Football - Entretien. Daniel Cousin : "l’OM a un effectif taillé pour la Ligue 1, pas l’Europe"

mercredi 9 décembre 2020

Ancien attaquant du Mans, de Lens ou encore des Glasgow Rangers, international gabonais à 56 reprises, Daniel Cousin est rangé des terrains depuis 2012. L’ancien sélectionneur du Gabon a récemment posé ses crampons de technicien en National 3, du côté du FC Côte Bleue à Sausset-les-Pins. Le natif de Libreville se sent bien dans le sud, là où il a passé toute son enfance à deux pas de Marseille. Logique donc qu’il regarde l’OM avec un regard tout particulier, notamment quand on lui parle de l’attaque olympienne.

JPEG - 106.6 ko
Daniel Cousin a posé ses crampons du côté du FC Côte Bleue à Sausset-les-Pins (13) Photo D.R.

Destimed : Vous êtes sur le banc du FC Côte Bleue, aux côtés de Momo Sadani, depuis le début de la saison. Comment se déroule votre intégration dans le groupe ?
Daniel Cousin : Je ne pouvais pas espérer mieux ! On avait bien commencé le championnat et j’apprécie vraiment le club. Modo Sadani, l’entraîneur, et le président Christophe Celdran font tout pour me mettre dans les meilleures conditions possibles et faciliter mon travail au quotidien.

Pourquoi avoir tenté cette aventure dans un club de National 3 ?
Je connaissais déjà Momo et le président. L’année dernière Brahim Hemdani était à ma place et nous avions joué ensemble en Écosse, aux Glasgow Rangers. Il m’a fait part de son départ et je l’ai questionné sur l’ambiance générale du club. C’était une bonne opportunité pour engranger de l’expérience dans une formation ambitieuse qui a un vrai projet construit autour de la formation des jeunes.

« Horrible de ne plus pouvoir approcher des terrains »

Comment vit-on cette période de confinement quand on est coach dans le monde amateur ?
Très mal ! C’est horrible de ne plus pouvoir approcher des terrains, de ne plus être au contact de ses joueurs, des autres entraîneurs. C’est d’autant plus frustrant que nous étions sur une bonne lancée. L’équipe progressait et maintenant il faut accepter le fait que nous devons tout reprendre à zéro, recommencer notre préparation.

Du coup, vous avez plus de temps pour regarder l’Olympique de Marseille ?
Effectivement, je peux analyser de nombreuses rencontres, que ce soit en Ligue 1, en Ligue 2 ou à l’étranger. Heureusement qu’il reste cela car je dois avouer que cela m’a permis de m’occuper. Je suis un amoureux du ballon rond.

C’est donc en fin observateur que vous pouvez nous donner votre avis sur les Olympiens ?
En supporter également puisqu’il ne faut pas oublier que j’ai grandi ici. Pour ce qui est des résultats de l’OM, je dois bien avouer que je ne suis pas vraiment étonné de leur parcours en championnat comme en Ligue des Champions. Marseille a un effectif taillé pour la Ligue 1 avec des joueurs talentueux encore jeunes et qui manquent d’expérience pour les joutes européennes.

« L’OM manque de joueurs qui ont l’expérience de ce type de rencontre »

Vous ne pensez donc pas que ce soit un souci de niveau du championnat français ?
Non, c’est vraiment la structure de l’effectif qui explique la débâcle sur la scène internationale. C’est simple : ils manquent de joueurs qui ont l’expérience de ce type de rencontres. D’ailleurs, je pense que si l’OM continue en Europa Ligue, le résultat devrait être le même avec une élimination prématurée. Pour ce qui est du championnat, la France n’est pas en mesure de garder les meilleurs joueurs et quand certaines années l’exode est massif il est clair que le niveau baisse. Mais selon moi ce n’est pas l’explication des défaites marseillaises.

Deux buts en deux matchs, est-ce l’heure du réveil pour Dario Benedetto ?
Il est encore bien trop tôt pour le dire et on sera en mesure de faire un premier bilan dans un mois. Pour un attaquant, la performance passe par la régularité devant les cages. Ce qui est certain c’est que marquer fait du bien à l’Argentin qui en avait bien besoin. Mais pas seulement à lui puisque c’était l’ensemble des attaquants qui était en manque de réussite. Il est en quelque sorte leur porte-parole. Ce n’est peut-être pas si étonnant que Valère Germain soit également plus efficace.

Pensez-vous qu’il faille tout de même un autre attaquant lors du prochain mercato ?
Ce serait une bonne chose, Marseille manque cruellement d’un vrai buteur. Il y a besoin de sang neuf dans ce secteur de jeu. Germain est là depuis 2017 et il pourrait avoir un bon de sortie et permettre au club d’engranger des liquidités. Mais attention, acheter en janvier n’est jamais chose aisée. C’est un véritable pari et il est souvent plus sage de patienter et attendre l’intersaison.

« Incompréhensible d’entendre que l’on a fait une erreur de casting »

Pourtant, les dirigeants ont tenté d’enrôler un attaquant en la personne du jeune Brésilien Luis Henrique !
Vous vous rendez compte du quiproquo ? Andres Villas-Boas qui reconnaît qu’il y a eu une erreur de casting sur le profil du joueur qui au final n’est pas un buteur mais un ailier. Comment est-ce possible ? Comment peut-on en arriver à cela dans un club pro comme Marseille ?

C’est-à-dire ?
Pour venir, il a certainement été supervisé ! Au pire, des cassettes ont été visionnées par les recruteurs, le staff technique et d’autres encore. C’est totalement incompréhensible d’entendre que l’on a fait une erreur de casting. Je trouve cela étrange. Vraiment étrange non ?

Si vous étiez coach de l’OM, dans quel secteur demanderiez-vous du renfort lors du prochain mercato ?
Je me mettrais en quête d’un défenseur central. Au milieu de terrain, l’OM a fière allure avec Thauvin et Payet. Florian va revenir en force, il a pour le moment un petit coup de moins bien, mais il ne faut pas oublier qu’il sort d’une saison quasiment blanche. C’est en défense que le banc manque de profondeur et d’expérience au plus haut niveau.

« Il faut savoir parler à un attaquant de façon spéciale »

Vous qui avez été attaquant, pensez-vous que c’est un poste à part et qu’il demande une approche spécifique des entraîneurs ?
Il est essentiel de travailler avec des spécialistes par secteur de jeu. D’ailleurs, de plus en plus de club ont ce genre de profil dans leur staff technique. Pour moi, gardien de but et buteur sont deux rôles très spécifiques sur un terrain, car ils marchent beaucoup au mental. Il faut savoir parler à un attaquant de façon spéciale pour le mettre dans les meilleures conditions et ne pas douter sur le terrain au moment d’armer sa frappe.

Est-ce quelque chose que vous mettez en place au FCCB ?
Je suis venu à Côte Bleue justement pour apporter cette spécificité, pour partager avec des plus jeunes mon expérience et leur apprendre à gérer les moments clés dans un match comme en dehors.

Que peut-on vous souhaiter pour l’année 2021 ?
Retrouver les terrains pour commencer ! Après, faire un bon championnat ce qui veut dire terminer dans les trois premiers, même si notre poule est forcément relevée. Personnellement, je travaille pour pouvoir passer mes diplômes et plus tard, repartir dans le monde professionnel. J’avoue que diriger un centre de formation est quelque chose qui me tente vraiment. Mais je ne suis pas pressé et pour le moment je suis totalement focus sur le FCCB.
Propos recueillis par Fabian FRYDMAN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.