DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Football. Le FC Marignane-Gignac et le FC Côte-Bleue ensemble mais pas sous (...)

< >

Football. Le FC Marignane-Gignac et le FC Côte-Bleue ensemble mais pas sous le même maillot

samedi 12 décembre 2020

La saison 2020/2021 de football amateur n’a pas encore repris que les choses bougent déjà dans les coulisses du football régional de la ligue Méditerranée. Un club de National 2 et un de National 3 ont décidé de se rapprocher pour faire cause commune, mais sans fusionner. Vous êtes prévenus, le mariage entre le FC Marignane-Gignac et FC Côte-Bleue demande un peu d’attention et de réflexion.

JPEG - 45.5 ko
FC Côte-Bleue et FC Marignane-Gignac © DR

Le football amateur est un univers impitoyable. Au pays du National les plus riches sont souvent rois selon Christophe Celdran, le président du FC FC Côte-Bleue. « Je pensais qu’un club pouvait être compétitif en se cantonnant aux contributions privées, sans compter sur les budgets des municipalités », explique le dirigeant de National 3. Apparemment c’était une erreur, puisque le Saussétois s’est tourné du côté de son voisin du FC Marignane-Gignac pour réaliser ses rêves d’échelon supérieur. « Avec seulement 25 000 euros de la municipalité, on ne pouvait pas rivaliser avec d’autres qui perçoivent plus d’un million », déplore Christophe Celdran.

Deux clubs indépendants avec un organigramme commun

Ainsi, le club de Marignane-Gignac va travailler de pair avec Côte Bleue pour remettre sur le devant de la scène le club marignanais, qui évoluait il y a peu encore en National 1. Avec un budget donc plus conséquent, les deux compères espèrent rapidement redonner des heures de gloire à une formation qui végète dans le bas de classement de N2. « Les deux entités ne vont pas fusionner. Nous allons œuvrer de de pair pour que personne ne soit lésé, mais je le répète les deux clubs continueront d’être indépendants. Quand nous n’avons fait qu’un avec Gignac cela a pris 7 ans pour tout finaliser. Nous n’avons pas le temps pour le moment », ajoute Marc Vicendone, le président de Marignane-Gignac. En somme, certains joueurs du FCCB vont aller dans un sens, pendant que les plus jeunes feront le chemin inverse, dans une équipe qui veut maintenant aligner un maximum de pépites de moins de 23 ans.

Deux équipes compétitives pour un même objectif

Certes c’est un peu complexe, mais il est intéressant de noter que faute de moyens Celdran et Vicendone préfèrent être malins. « Nous sommes arrivés à nos limites », concède le premier comme le second. Dans tous les cas, la reprise risque d’être agitée pour les joueurs des équipes fanions qui devraient dès cette semaine découvrir leurs nouveaux partenaires et leur nouveau responsable, puisque c’est le président de Côte-Bleue qui sera en charge des seniors… de Marignane. On vous l’avait dit, il faut suivre ! Une chose est sûre : les intéressés doivent eux déjà savoir sous quel maillot ils vont dorénavant évoluer. Côte-Bleue ou Marignane-Gignac, qu’importe… « C’est la passion du ballon rond qui compte », conclut Christophe Celdran.
Fabian FRYDMAN

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.