Recherche

Accueil > Méditerranée > Echanges > Forum des mondes méditerranéens. L’UE propose un nouvel élan pour (...)

< >

Forum des mondes méditerranéens. L’UE propose un nouvel élan pour l’euroméditerranée

dimanche 13 février 2022

C’est dans le cadre du Forum des mondes méditerranéens que le commissaire européen Oliver Váhelyi, en charge de l’élargissement et de la politique de voisinage, a annoncé, pour la période 2021-2027, qu’environ deux tiers de l’enveloppe financière allouée au voisinage se concentreront sur le Sud et un montant d’au moins 30 milliards sur 7 ans.

PNG - 884.3 ko
Le commissaire européen Olivér Várhelyi © European Parliament

Le commissaire européen Oliver Váhelyi est intervenu lors du Forum des mondes méditerranéens -qui s’est tenu les 7 et 8 février- dans le cadre du premier anniversaire du Nouvel Agenda pour la Méditerranée, document qui repose sur la conviction que c’est par la coopération et dans un esprit de partenariat que les défis communs peuvent être transformés en des opportunités à saisir, dans l’intérêt mutuel de l’UE et des pays du voisinage méridional.

Le commissaire considère : « Il sera essentiel de mettre en œuvre cet Agenda très ambitieux, mais je suis pleinement convaincu que nous pouvons et nous allons le faire ensemble ». Il ajoute : « Ce forum arrive également à un point important dans la perspective du sommet UE-Afrique, étant donné que l’Afrique du Nord joue un rôle particulier dans les relations entre l’UE et l’Afrique ». Il rappelle : « Élaboré après consultation des pays partenaires, cet Agenda propose une série d’actions visant à stimuler la reprise socio-économique à long terme, à créer de la croissance économique et de nouveaux emplois, à favoriser le développement durable, à remédier aux déséquilibres structurels de la région, à soutenir la bonne gouvernance et à investir dans le capital humain. Il aborde également des défis communs tels que la sécurité et la migration ».

Pour Oliver Váhelyi : « Nous devons à présent traduire cette vision en actions concrètes et en avantages pour les citoyens grâce à un plan économique et d’investissement ambitieux et à des initiatives phares "flagships" pour nos pays partenaires ». À cette fin, poursuit-il : « La Commission européenne mobilisera jusqu’à 7 milliards d’euros pour tirer des investissements publics et privés supplémentaires d’un montant au moins de 30 milliards d’euros, en collaboration avec nos États membres et les institutions financières européennes. Ce plan économique et d’investissement est une priorité absolue de la Commission européenne ».

« Passer rapidement à la mise en œuvre »

Oliver Váhelyi insiste : « Il est temps à présent de passer rapidement à la mise en œuvre et d’obtenir des résultats tangibles ». Et annonce d’une part : « Environ deux tiers de l’enveloppe financière allouée au voisinage se concentreront sur le Sud ». Et, deuxièmement, ajoute-t-il : « Nous mobiliserons tous les outils de l’UE pour le mettre en pratique. Le Fonds européen pour le développement durable Plus (EFSD+) nous permettra de déployer des subventions, une assistance technique, des instruments financiers, des garanties budgétaires et des opérations de financement mixte afin de nous aider à financer notre vision commune ». Il affiche également l’ambition de voir les négociations progresser avec les pays partenaires, « car notre ferme intention est de fournir à nos partenaires ce dont ils ont besoin pour une reprise durable, la prospérité et la stabilité ». Il en vient au quatrième axe : « Nous continuons à soutenir l’immense potentiel humain de la région. Un autre objectif clé consiste à répondre aux besoins et aux aspirations des jeunes. Le triangle de la connaissance entre les universités, la recherche et l’industrie créera un environnement plus propice à la croissance économique et à l’emploi au niveau local, ainsi qu’une perspective pour les jeunes ».

« Redoubler nos efforts sur l’éducation »

Le commissaire européen annonce encore : « Nous allons redoubler nos efforts sur l’éducation, les programmes d’échanges d’étudiants, la recherche et l’innovation. Par exemple, la Commission contribuera à hauteur de 335 millions d’euros pour financer la mobilité Erasmus+ au voisinage méridional. Les 3 425 projets de partenariats bilatéraux entre universités visent à permettre l’échange de plus de 56 000 étudiants et chercheurs ». Il prévient : « L’Afrique du Nord restera une priorité pour la Commission européenne, y compris avec de nouveaux programmes dans le domaine de la formation professionnelle ou de l’éducation numérique. Les négociations d’association pour Horizon Europe avec certains de nos partenaires progressent bien. Erasmus+ a été adopté et, dans un monde numérique, des échanges virtuels sont sur le point d’être lancés ».

Il signale ensuite que l’Europe reste « déterminé à moderniser les relations en matière de commerce et d’investissement. Nous devons travailler ensemble à l’élaboration de mesures non tarifaires et à la réduction des coûts commerciaux ». Il en vient aux phénomènes migratoires : « Nous continuerons à relever ensemble les défis en matière de migration avec nos partenaires ». Il indique à ce propos le déploiement d’un nouveau programme régional sur les migrations en Afrique du Nord, affirme : « Les actions dans le domaine de la migration vont de pair avec des actions menées dans le cadre du nouveau plan économique et d’investissement pour le Sud, pour traiter les causes profondes de la migration et des déplacements forcés ».

Oliver Váhelyi conclut : « Enfin, la bonne gouvernance, l’égalité d’accès aux services sociaux de base, la répartition équitable des ressources ou l’accès à la justice sont essentiels pour ce programme. À cet égard, la société civile continuera de jouer un rôle crucial et restera un partenaire majeur de l’Union européenne ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.