Recherche

Accueil > Méditerranée > Echanges > Forum des mondes méditerranéens. Tribune d’Yves Delafon : (...)

< >

Forum des mondes méditerranéens. Tribune d’Yves Delafon : ’Plus qu’une nouvelle grand-messe, l’événement se veut tourné vers, et animé par la société civile’

dimanche 6 février 2022

Les 7 et 8 février 2022, Marseille accueille le « Forum des Mondes Méditerranéens ».
Initié par le président de la République, le Forum s’inscrit dans la logique de ce nouveau partenariat France (en Europe) /Afrique que la France dessine et propose depuis 2017.

Sa tenue dans la deuxième ville de France n’est pas un accident

Marseille, indissociable du grand territoire qui l’irrigue, s’y reconnaît dans sa légitimité historique, géographique et économique. « Marseille porte du Sud », écrivait Albert Londres en 1926, en évoquant cette « cour d’honneur d’un imaginaire palais du commerce universel… » Marseille, qui a trop longtemps oublié sa vocation méditerranéenne au profit des querelles de son microcosme, redécouvre aujourd’hui la Méditerranée dont elle est issue, et dont elle peut redevenir un carrefour majeur.

Ces mondes méditerranéens sont tout autant ceux de l’Histoire, de nos racines communes, de notre humanité, que ceux du monde contemporain avec ses dynamiques nouvelles, ses enjeux complexes, ses forces qui façonnent un avenir que nous devons impérativement écrire ensemble.

Les 7 et 8 février, au côtés de Karim Amellal, Ambassadeur pour la Méditerranée, seront évoqués les grands sujets de nos relations : sociétaux, économiques, culturels et sportifs, avec un accent particulier sur l’entrepreneuriat et l’emploi. Plus qu’une nouvelle grand-messe, l’événement se veut tourné vers, et animé par la société civile, accompagnée par BPI, Pôle Emploi, la CCIAMP, La Métropole, La Région, Anima et, bien sûr Africalink. Il rejoindrait en cela l’esprit du dernier Sommet Afrique France qui, à Montpellier, à bousculé le ronronnement convenu de ses précédentes éditions…

Notre territoire fait face à l’immense continent africain, séparé de celui-ci par cette étroite étendue d’eau, cette « mer commune » qui est un pont, et non pas un mur. Avec nos partenaires européens méditerranéens, évidemment associés à l’événement, nous avons l’obligation d’ouvrir ce nouveau dialogue avec l’Afrique, dont la partie méditerranéenne est un premier interlocuteur essentiel.

Yves Delafon est Président du réseau Africalink - Cofondateur et administrateur du Groupe Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI)

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.