Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Geneviève Darrieusecq installe une antenne du Service militaire volontaire à (...)

< >

Geneviève Darrieusecq installe une antenne du Service militaire volontaire à Marseille

mercredi 19 janvier 2022

Geneviève Darrieusecq ministre déléguée auprès de la ministre des Armées est venue à Marseille officialiser la création d’une antenne du Service militaire volontaire (SMV) au quartier Rendu (9e), lieu d’implantation de l’État-major de Force n°3. C’est ici qu’une cinquantaine de jeunes âgés de 18 à 25 ans peu ou pas qualifiés vont tenter de reprendre pied encadrés par l’armée. Six régiments de ce type existent en France mais le Sud du pays avait été oublié. La formation dure de 8 à 12 mois. Mise au pas, remise à niveau, formation. Et, à l’arrivée une formation.

JPEG - 174.1 ko
Geneviève Darrieusecq à Marseille pour l’ouverture d’une antenne du Service militaire volontaire © Joël Barcy

Plus de 70% de réussite

En 2022, 1 500 personnes auront suivi le SMV. Passés par ce service militaire, créé en 2015, plus de 70% des jeunes trouvent un emploi. Pour la ministre « ce sont des jeunes qui n’avaient pas imaginé être dans les armées. Ils s’engagent pour des raisons diverses. Ici il y a une prise en considération globale de l’individu par les militaires et les services sociaux. On leur apprend à évoluer et à dépasser leurs difficultés ensemble ».

De l’ambition et un but

Pas évident au départ d’intégrer ce régiment. Il faut apprendre à marcher au pas, à se lever tôt alors qu’on n’y était plus habitués. Nassimoudine, volontaire stagiaire, en convient «  les premières semaines n’ont pas été évidentes. J’ai dû faire un travail sur moi mais j’y suis parvenu avec l’aide des militaires ». Aujourd’hui il ambitionne d’être gendarme. Tous ont retrouvé de l’envie voire de l’ambition. Ils ont un but.

Fierté des familles

Une bonne partie des parents ou des frères et sœurs de ces jeunes s’inquiétaient, s’interrogeaient sur leur avenir. Trouveraient-ils un jour un emploi, une envie de faire quelque chose. Les familles qui étaient présentes à la cérémonie pour accueillir la ministre se disent rassurées et fières de voir l’évolution.

La quarantaine de jeunes marseillais présents ont suivi une partie de leur formation à Ambérieu près de Lyon et à Brétigny-sur-Orge faute de structures à Marseille. Ils vont mener diverses actions sociales avant de suivre une formation professionnalisante. Les recrues de la nouvelle antenne marseillaise du SMV intègreront les locaux en septembre.
Reportage Joël BARCY

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.