Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Guerre en Ukraine. Entretien avec Caroline Gora, présidente de (...)

< >

Guerre en Ukraine. Entretien avec Caroline Gora, présidente de l’association, Égali-terre : ’Ce sentiment d’impuissance est insupportable. Il me fallait agir’

samedi 26 mars 2022

L’association, Égali-terre vient d’organiser une collecte en faveur des familles Ukrainiennes. Entretien avec sa présidente Caroline Gora.

PNG - 634.4 ko
Caroline Gora, présidente de l’association Egali-Terre © DR

Destimed : Pouvez-vous expliquer ce qui a motivé cette collecte en faveur des familles ukrainiennes ?
Caroline Gora : Je suis présidente d’une association, Égali-terre, qui lutte au jour le jour contre les violences faites aux femmes. Il est facile de comprendre que la guerre constitue la plus grande violence qui soit. Plus d’un million et demi de réfugiés, déjà présents en Pologne, sont essentiellement constitués de femmes, d’enfants, de personnes en situation de handicap et de vieillards. De façon concrète nous avons, à leur égard, un devoir de solidarité très fort. C’est notre Europe, notre Humanité qui, aujourd’hui doit faire face à la Barbarie. Et puis, je suis moi-même d’origine polonaise, mon fils appelle ma grand-mère Babcia, mot polonais signifiant "Mamie". J’ai l’impression d’être touchée par ce drame jusque dans ma chair. Par dessus tout, je ne peux me résoudre à regarder passivement cette guerre d’agression à la télévision. Ce sentiment d’impuissance est insupportable. Il me fallait agir, avec mes modestes moyens. Voilà pourquoi nous avons décidé d’organiser cette collecte !

Comment s’est organisé cet élan de solidarité ?
Je retiens une chose, la Provence est généreuse et solidaire. L’élan de Fraternité a été intense. Mon association, Egali-terre, a œuvré sur plusieurs niveaux. Tout d’abord à Miramas, en partenariat avec le Lycée agricole "Campus Fontlongue". Nous avons organisé un point de collecte dans cet établissement scolaire et lancé un appel aux dons en direction des parents d’élèves et de l’ensemble de la population. Les habitants ont répondu présent. La mairie de Miramas a ouvert une permanence pour recueillir les denrées.

En parallèle, Egali-terre a aussi organisé une vaste collecte dans la commune de Simiane-Collongue. Toute la semaine dernière, la population a pu déposer des dons en Mairie. Un temps fort a eu lieu le samedi 5 mars. Ce jour là nous avons collecté les dons devant notre bureau au sein de la maison des associations. La population de Simiane-Collongue a fait preuve d’un magnifique élan de générosité. Le village entier s’est mobilisé. Des personnes âgées, des jeunes, des familles avec leurs enfants, sont venus déposer des denrées, des couvertures et du matériel médical. J’ai pu sentir des habitants concernés, dévoués et soucieux avant tout de soutenir la paix et la démocratie. Je me souviens de cette petite fille qui a voulu donner son doudou, une licorne rose, pour "les enfants sous les bombes". Je me souviens de ces personnes, nos aînés, qui avaient connu les bombardements durant la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui âgés de plus de 80 ans, ils me disaient toute l’horreur, de revoir, au cœur de l’Europe, la violence s’abattre sur les populations civiles. Je me souviens de ces humanistes, ces démocrates, ces Républicains, désirant, par leurs dons, montrer combien il existe, face à Poutine, une Europe unie et solidaire.

Auprès de qui les dons ont été déposés ?
Nous avons déposé les dons entre les mains de l’association Polonica. Cet organisme franco-polonais, basé à Aix-en-Provence, s’est chargé d’acheminer les denrées en Pologne. Le samedi 5 mars nous avons porté les dons à l’église Gréco-catholique ukrainienne de Saint-Jean du Désert à Marseille. Avec nos modestes moyens... Nous allons continuer...

Sous quelle forme ?
Nous allons je pense organiser des ventes solidaires pour donner l’ensemble de l’argent récolté aux ONG venant en aide aux populations ukrainiennes. Nous allons par ailleurs continuer à prêter main forte à l’église Gréco-catholique ukrainienne de Marseille. Nous communiquerons sur nos prochaines actions d’ici quelques jours. Notre association Egali-terre a aussi besoin de militants et de soutien. Vous pouvez nous contacter à cette adresse mail assos.egaliterre@gmail.com
Propos recueillis par Raphaël RUBIO

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.