Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > Hautes-Alpes : La consommation et la promotion des produits locaux au (...)

< >

Hautes-Alpes : La consommation et la promotion des produits locaux au centre des attentions

mercredi 31 mars 2021

Éric Lions, le président de la Chambre d’agriculture des Hautes-Alpes et Delphine Brochier, élue référente à la communication ont présenté plusieurs actions de l’organisme consulaire en faveur de la consommation locale.

PNG - 1 Mo
Éric Lions, le président de la chambre d’agriculture et Delphine Brochier élue référente à la communication ©AG

La Chambre d’agriculture a décidé d’adopter une attitude volontariste et pro-active et a présenté en ouverture de la rencontre le dispositif mis en place pour pallier l’annulation du Salon international de l’agriculture et permettre la tenue du Concours général agricole.

Cette année, il se tiendra du 13 au 24 mai avec des finales délocalisées durant la Semaine de l’agriculture française. Les apéritifs, bières, confitures et miels seront départagés à Tours les 13 et 14 mai, les produits laitiers les 15 et 16 mai à Châlons-en-Champagne, les charcuteries, jus de fruits et produits aquacoles les 21 et 22 mai à Angoulême et enfin les huiles de noix le 23 mai à Montpellier ! Pour ces occasions, la Chambre d’agriculture se charge de collecter les échantillons dans les stocks des concurrents qui se sont inscrits depuis le mois de septembre et jusqu’au début de mois de janvier, selon les catégories.

Une centaine de produits en lice

Cette année les Hautes-Alpes seront représentées dans l’ensemble des catégories, avec plus d’une centaine de produits prélevés pour 30 candidats en lice. Tous espèrent faire aussi bien que l’entreprise Guillaumette de Saint-Jean-Saint-Nicolas qui a reçu cette année un prix d’excellence. Par ailleurs des Haut-Alpins sont aussi en compétition au Concours général des pratiques agroécologiques, en juin ,et pour la première fois en agroforesterie pour le secteur du Champsaur-Valgaudemar. Les élus sont ensuite revenus sur l’accompagnement proposé par la Chambre d’agriculture aux producteurs laitiers qui se sont regroupés dans le but d’obtenir des signes d’identification de la qualité et de l’origine.

PNG - 58.3 ko
Évolution par type de médailles au concours Produits & Vins

Ces groupements travaillent au quotidien pour faire reconnaitre leurs fromages : le Bleu du Queyras pour les uns et la Tomme du Champsaur pour les autres. Les premiers étant un peu en avance sur les seconds dans ces démarches qui peuvent s’avérer longues et fastidieuses. La durée d’obtention de ces labels se comptant généralement en années. Ils ont rappelé à quel point l’obtention de ces signes de qualité pourrait être bénéfique pour les producteurs qui verraient leurs productions mieux valorisées mais aussi s’ouvrir de nouveaux marchés notamment les collectivités par le biais de la loi Égalim et des Programmes alimentaires territoriaux.

Une plateforme pour les produits locaux

Enfin pour clore cette rencontre Éric Lions et Delphine Brochier sont revenus sur le lancement de la plateforme saveurshautalpines.fr qui recense tous les ressortissants de la chambre d’agriculture qui proposent de la vente directe. « C’est notre petite fierté car compte tenu des circonstances nous pouvons vraiment être fiers de ce que nous avons fait, se félicitait Éric Lions. Nous nous sommes pris le premier confinement en pleine figure et ça nous a obligés à nous remettre en cause. Notre agriculture est très tournée vers le local et les stocks s’envolaient. Nous recevions beaucoup d’appels de producteurs inquiets donc nous avons accéléré la création de cette plateforme qui était déjà dans nos projets mais pas dans ces délais ! Là, on a dû le faire en huit jours avec notamment le soutien de la députée Pascale Boyer. Nous avons eu la même idée que le ministère avec Fraisetlocal… mais avec neuf mois d’avance », poursuit-il. Le président a précisé que la plateforme qui permet de découvrir toute l’offre proposée autour de soi au moyen de la géolocalisation resterait sous le contrôle de la Chambre d’agriculture pour mettre en valeur ses producteurs.
A.G. pour L’Espace Alpin

L’Espace Alpin est le journal agricole et rural des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Ce journal bimensuel est disponible sur abonnement sur lespace-alpin

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.