Recherche

Accueil > Sports > Hockey sur glace - Mondial 2016- Russie : Sacha treille voit (...)

< >

Hockey sur glace - Mondial 2016- Russie : Sacha treille voit triple ! La France jubile !

mercredi 11 mai 2016

Pour son troisième match du Mondial Élite 2016 à Saint-Pétersbourg, la France a signé son deuxième succès en triomphant de la Hongrie 6-2. Après avoir ouvert le score par Nicolas Ritz (9"14, Ass. Auvitu et Moisand), les Bleus ont dominé les Hongrois grâce notamment à un triplé de Sacha Treille (17"28 / 53"03, Ass. Bellemare et Fleury / 56"11, Ass. Bellemare et Claireaux). Damien Fleury a marqué le premier but en powerplay de la compétition pour les Français (19"26, Ass. Bellemare et Auvitu), tandis que Florian Chakiachvili a été le 4ème buteur tricolore de la soirée (38"03, Ass. Y.Treille). Grâce à ce superbe résultat, les hommes de Dave Henderson et Stéphane Barin grimpent à la 4e place du classement du groupe B, avec 5 points au compteur. Au repos ce mercredi, ils joueront de nouveau jeudi pour un choc face aux États-Unis, 6e avec deux unités de moins ! Une belle affiche qui sera à suivre en direct sur Canal + Sport (15h15).

JPEG - 122.6 ko
Pour son troisième match du Mondial, la France signe son deuxième succès en triomphant de la Hongrie 6-2 (Photo iihfworlds2016.com)

Contrairement aux deux premières rencontres, les Bleus ne réussissent pas leur entame et ce sont les Hongrois qui se procurent les premières occasions, avec notamment un poteau dès la 1ère minute de jeu. Le premier powerplay français se révèle inefficace (6") et les Tricolores n’arrivent pas à prendre le contrôle du match. Malgré cela, la France va marquer la première grâce à une belle déviation de Nicolas Ritz sur un tir de Yohann Auvitu (9"14). Ritz, qui était au départ de l’action, inscrit son premier point dans un Mondial Elite, tout comme Maxime Moisand, qui enregistre une assist sur ce but. Les Bleus héritent ensuite d’une deuxième supériorité numérique. Tim Bozon, Damien Fleury, Pierre-Edouard Bellemare et Gregory Beron tentent leur chance sans trouver la faille. À l’inverse, la Hongrie convertit son premier powerplay par Marton Vas, qui profite d’un rebond pour tromper Cristobal Huet (13"10). Quelques instants plus tard, Sacha Treille redonne l’avantage à son équipe. Au terme d’un superbe numéro au sein de la défense adverse, le #77 français envoie le palet entre les jambes de Miklos Rajna (17"28). Mieux : à 34 secondes de la fin de la première période, Damien Fleury porte la marque à 3-1, inscrivant le premier but français en powerplay de la compétition. Un but plein de réussite, le palet touchant le défenseur puis le poteau avant de franchir la ligne. Qu’importe : les Français rentrent au vestiaire avec deux buts d’avance.

Le coup du chapeau pour Sacha Treille

Lors du deuxième tiers, Yorick Treille allume la première mèche mais son lancer est dévié par un défenseur juste à côté de la cage. Puis, avant la mi-match, les coéquipiers de Laurent Meunier concèdent deux pénalités. Lors de ces infériorités, les Bleus contiennent bien les Hongrois et concèdent peu d’occasions. Cristobal Huet effectue la parade qu’il faut pour préserver le score. Les hommes de Dave Henderson et Stéphane Barin sont bien en place et gèrent leur avance. Une belle combinaison entre Grégory Beron, Tim Bozon et Charles Bertrand n’est même pas loin d’offrir un nouveau but. Ce n’est que partie remise. Après avoir récupéré le palet en zone neutre, Florian Chakiachvili transmet à Yorick Treille, qui s’échappe avant d’offrir une merveille de passe au #62 tricolore, qui propulse le puck au fond des filets. 4-1, c’est le score à l’issue de 40 minutes, grâce aussi au travail de Cristobal Huet, auteur d’un ultime arrêt dans les dernières secondes du tiers.
Malgré un nouveau powerplay en début de troisième période, et deux occasions de Damien Fleury, les Français ne creusent pas l’écart. Ils vont même voir revenir les Hongrois à 4-2 par l’intermédiaire d’Istvan Sofron, malgré les arrêts réalisés précédemment par Cristobal Huet (47"58). Galvanisés par ce but, les joueurs de l’Europe de l’Est mettent la pression sur le but français. Ce temps-fort hongrois se termine lorsqu’une supériorité numérique est offerte aux Français suite à une faute adverse. Une opportunité que Sacha Treille ne laisse pas passer, l’attaquant s’offrant un doublé pour redonner trois buts d’avance aux Bleus (53"03, Ass. Bellemare et Fleury). Trois minutes plus tard, après avoir tenu le coup en double infériorité grâce notamment à un énorme travail de Pi-Ed Bellemare, les Français vont définitivement prendre le large grâce à... Sacha Treille ! L’attaquant des Dragons de Rouen, intenable ce mardi soir, réalise le coup du chapeau au bénéfice d’une belle feinte devant le gardien (56"11, Ass Bellemare et Claireaux).
6-2, résultat final : la France s’offre sa deuxième victoire de la compétition sur un score sans appel et se hisse à la 4ème place du groupe B. Ce jeudi, les Bleus défieront les Etats-Unis, 6e à deux longueurs, pour défendre cette position dans une affiche de prestige.
Plus d’info : iihfworlds2016.com

Programme et résultat de l’Équipe de France lors de ce 1er Tour du Mondial Élite 2016 à Saint- Petersbourg (heures françaises) :

- Samedi 7 mai 2016 : France 3-2 Allemagne (1-0 ; 1-2 ; 0-0 ; 0-0 ; 1-0)
- Dimanche 8 mai 2016 : France 1-5 Slovaquie (1-2 ; 0-2 ; 0-1)
- Mardi 10 mai 2016 : Hongrie 2-6 France (1-3 ; 0-1 ; 1-2)
- Jeudi 12 mai 2016 : États-Unis - France (15h15)
- Samedi 14 mai 2016 : France - Finlande (11h15)
- Lundi 16 mai 2016 : Canada - France (15h15)
- Mardi 17 mai 2016 : Biélorussie - France (15h15)

Équipe de France - Sélection pour le Mondial Elite 2016 de St Petersbourg (6 au 22 mai) :

- Gardiens : Florian Hardy (Dornbirner EC, AUT), Cristobal Huet (HC Lausanne, SUI), Ronan Quemener (Asploven HC, SWE)

- Défenseurs : Yohann Auvitu (Helsinki IFK, FIN), Grégory Beron (Amiens), Florian Chakiachvili (Rouen), Benjamin Dieude-Fauvel (Rapid City, USA-ECHL), Jonathan Janil (Bordeaux), Maxime Moisand (Epinal), Teddy Trabichet (Gap)

- Attaquants : Pierre-Edouard Bellemare (Philadelphia Flyers, USA-NHL), Eliot Berthon (EHC Biel, SUI), Charles Bertrand (Vaasa Sport, FIN), Tim Bozon (Ice Caps St John’s, CAN-AHL), Valentin Claireaux (KeuPa HT, FIN), Teddy da Costa (Vaasa Sport, FIN), Julien Desrosiers (Bordeaux), Damien Fleury (Schwenningen, GER), Loïc Lamperier (Rouen), Laurent Meunier (La Chaux-de-Fonds, SUI), Jordann Perret (Grenoble), Damien Raux (Rouen), Nicolas Ritz (Lillehammer IK, NOR), Sacha Treille (Rouen), Yorick Treille (Rouen)

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.