Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Inauguration du Mx à Marseille. Alexandre Ricard : ’Pour savoir où (...)

< >

Inauguration du Mx à Marseille. Alexandre Ricard : ’Pour savoir où on va on a besoin de savoir d’où l’on vient’

samedi 17 juillet 2021

L’événement était d’importance comme en témoigne le casting des personnalités présentes. C’est en effet en présence d’Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod-Ricard, que l’inauguration du Mx, le concept store de Pernod-Ricard s’est tenue au sein des Docks Village de la Joliette à Marseille. A ses côtés Renaud Muselier, président de la région Sud, Martine Vassal, présidente du Département 13 et de la métropole Aix-Marseille-Provence, Benoît Payan, le Maire de Marseille et le Préfet de Région Christophe Mirmand sans oublier le président de la CCIR Sud, Roland Gomez et Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Aix-Marseille-Provence.

JPEG - 141.6 ko
Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod-Ricard à Marseille pour l’inauguration du Mx © Joël Barcy

« Avec ce Mx que inaugurons aujourd’hui en même temps que la place Paul Ricard nous restons fidèles à nos origines et nos terroirs », déclare Alexandre Ricard, le PDG du groupe Pernod- Ricard qui précise : « Nous avons 240 marques, chacune à son terroir, son histoire et toutes sont premium. C’est ce qui nous permet de fidéliser nos clients ». Évidemment la marque Ricard « fondée en 1932 à Marseille » est mise en lumière. Alexandre Ricard annonce à ce propos qu’il assistera, ce samedi 17 juillet à l’inauguration du Musée Paul Ricard, qui a pris place au sein d’un domaine qu’il affectionnait tout particulièrement : Méjanes. Le premier Musée dédié au destin de Paul Ricard. L’occasion de découvrir l’histoire du Domaine de Méjanes, étroitement liée à celle de la Camargue et de tous les Camarguais.

« Une marque ce n’est pas qu’un produit, ce sont des valeurs, de la convivialité »

Pour Alexandre Ricard : « Une marque ce n’est pas qu’un produit, ce sont des valeurs, de la convivialité. Des notions qui s’inscrivent dans une évolution sociétale où on consomme moins mais mieux ». Dans ce contexte, il précise : « Nous remettons à l’honneur des marques historiques telles de Suze et Lillet. Cette dernière marque ne cesse de se développer à l’international en Europe de l’Ouest, tout particulièrement en Allemagne et en Autriche mais aussi aux États-Unis et en Asie. » Alexandre Ricard d’insister : « En fait nous sommes une entreprise ultra-moderne consciente que pour savoir où on va on a besoin de savoir d’où l’on vient ». Il justifie son propos en revenant sur le contexte : « La crise que nous venons de connaître a mis en avant le besoin de lien social, de convivialité et l’importance des circuits courts, de valeurs. Enfin, on l’a tous vu, la réouverture des cafés, bars, restaurants a redonné le sourire à la population ».

Mais, une crise qui a eu un vrai impact économique sur le groupe : « En 2020 notre chiffre d’affaires a baissé en France de 10% ». Une crise qui a aussi accéléré la transformation du groupe : « Nous avons complétement réorganisé la société, développé le E commerce, développé notre gamme prestige et nous allons voir si nous allons installé des Mx dans d’autres grandes villes françaises, nous pensons notamment à Strasbourg et Bordeaux ».

« L’apéritif est un moment privilégié en France »

Alexandre Ricard revient à l’inauguration du Mx : « Ce lieu permet de faire découvrir l’anis aux Marseillais, aux Français et au nombreux touristes étrangers ». Philippe Coutin, le PDG de Pernod-Ricard France précise à son tour : « L’apéritif est un moment privilégié en France, un art de vivre et, avec le Ricard bio, le Ricard plantes fraîches, nous diversifions notre offre pour répondre aux attentes des consommateurs ». Précisant notamment qu’« actuellement le Ricard est tendance chez les jeunes en France et en Belgique et le fait de nous inscrire dans une logique de bio et de circuit-court n’est pas étrangère à cela ».

« L’environnement est historiquement un enjeu pour le groupe »

Alexandre Ricard rappelle que : « l’environnement est historiquement un enjeu pour le groupe puisque c’est en 1966 que Paul Ricard crée avec Alain Bombard un institut océanographique aux Embiez pour lutter contre les pollutions. Et nous venons d’investir pour remettre ce centre à niveau ».

Pour Philippe Coutin l’inauguration de ce Mx est un symbole, après la période de crise Covid : « Un état d’esprit de reconquête d’un groupe moderne, généreux qui est venu installer la direction de Pernod-Ricard France dans ces Docks un bâtiment historique mais aussi moderne et éco-responsable. Et nos investissements ne s’arrêtent pas là sur ce territoire puisque nous investissons aussi dans notre usine des Arnavaux et sur le Club Pernod, sur la Canebière. Nous sommes en reconquête avec un sens des priorités : la protection de l’environnement, les circuits-courts, la consommation responsable. Et nous développons une gamme de boisson sans alcool ».

Benoît Payan : « Vous êtes un peu Marseille, nous sommes un peu Ricard... avec modération »

Pour Benoît Payan, le Maire de Marseille : « L’histoire de Pernod-Ricard peut se confondre avec l’histoire de la ville ». Il se félicite des 400 emplois que représente l’arrivée du siège du groupe France à Marseille : « Notre ville a besoin de grandes entreprises, du succès de ces entrepreneurs, Marseille a besoin d’innover, d’étoffer son tissu industriel, d’investissement. Vous êtes une part de l’histoire de Marseille et nous avons des valeurs à incarner ensemble, des beaux moments de rencontre, d’amitié ». Le maire de Marseille déclare alors : « Les Marseillais sont fiers de vous, de vos capacités d’innovation. Vous êtes un peu Marseille, nous sommes un peu Ricard... avec modération ».

Martine Vassal considère : « Pernod-Ricard est ce qui ressemble le plus à la "des racines et des ailes" ». Pour l’élue : « C’est tout un symbole de vous voir vous installer dans ces Docks où jadis arrivait l’anis étoilé et qui est devenu le navire amiral d’Euromed. La ville a été longtemps tournée vers la mer, avec un groupe comme le vôtre on renforce notre rôle de trait d’union entre terre et mer ». Elle tient encore à préciser : « Chaque jour la métropole attire de nouvelles entreprises qui contribuent à faire rayonner notre territoire. Avec Pernod-Ricard c’est le numéro 2 mondial des vins et spiritueux qui décide d’installer son siège chez nous sur Euroméditerranée ».

Pour Renaud Muselier le Ricard ressemble à Marseille : « Pour boire un Ricard il faut mélanger ce produit avec de l’eau, un mélange qui caractérise Marseille la cosmopolite ». Et ajoute-t-il : « Vous faites le bon choix en vous installant ici ». Il insiste enfin sur l’importance de se faire vacciner pour que la convivialité perdure . Christophe Mirmand « partage le plaisir de ce moment important pour l’économie du territoire ». Pour lui : « Le nom de votre groupe est associé à cette région, à cette ville, à un art de vivre à la provençale. Et vous êtes aussi une grande entreprise internationale ». Il note : « En vous installant ici vous êtes fidèle à l’histoire de votre Maison » et de citer Paul Valéry : « la mémoire est l’avenir du passé ».
Michel CAIRE

Inauguration de la place Paul Ricard

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.