Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

https://sauvernoel.maregionsud.fr/

Accueil > Provence > Société > Intempéries dans le Var : réaction de Joël Canapa, vice-président de la région (...)

< >

Intempéries dans le Var : réaction de Joël Canapa, vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

vendredi 28 novembre 2014

JPEG - 77.6 ko
Joël Canapa, vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, délégué au Sport (Photo Philippe Maillé)

Joël Canapa, vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, délégué aux sports, est intervenu sur la situation dans le Var à l’occasion de la Conférence régionale du sport où il a excusé le président de la région, Michel Vauzelle. « J’étais avec lui dans le Var qui a connu une semaine tragique puisque l’on déplore quatre morts et une personne disparue. Pour la troisième fois en dix mois, le département subi de violents orages et des inondations. La population est désespérée. Michel Vauzelle, après être allé sur le terrain, apporté le soutien de la Région à la population s’est rendu en Préfecture pour définir comment aider les habitants et trouver des solutions afin que de telles tragédies ne se reproduisent plus. Une réunion qui précède la venue du ministre de l’Intérieur ce samedi. Dès la prochaine plénière, le 12 décembre une aide d’urgence sera votée ».
Et de décrire la situation : « Deux zones sont particulièrement touchées la Londe-les-Maures où, en moins de deux heures, on a eu l’équivalent d’un an de précipitation et le golfe de Saint-Tropez où l’on compte de nombreux dégâts dans la zone d’activité économique. A la Londe la population est excédée, traumatisée, et le Maire ne cache pas sa colère. La rivière Maravenne traverse la commune. C’est elle qui déborde. Pour y remédier des travaux ont été effectués en amont en l’élargissant, la canalisant. Il s’apprêtait à faire de même en aval pour éviter à sa commune ce type d’inondation. On l’en a empêché, menacé de poursuites au nom de la protection des anguilles. Je ne veux pas polémiquer, je n’oppose pas le respect de la nature et les humains mais il y a un moment où il faut savoir raison garder. Il faut trouver des solutions, prendre des décisions, sinon, dans quelques mois, nous retournerons à La Londe pour une nouvelle inondation ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.