Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Interview de Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille

< >

Interview de Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille

vendredi 19 avril 2013

"Le dialogue intercultuel : exaltant, petit, difficile"
Voilà quelques jours, avant son élection à la tête de la conférence des évêques de France, Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille, nous accordait une interview sur les questions relatives à la Méditerranée, au dialogue inter-cultuel, dans une cité qui vient d’accueillir le forum Anna Lindh et qui est capitale européenne de la culture.

JPEG - 44.9 ko
Mgr Pontier, archevêque de Marseille (PHOTO PHILIPPE MAILLÉ)

Marseille connaît depuis des années, et le phénomène se renforce avec Marseille Provence 2013, un dialogue intercultuel et interculturel. Quel regard portez-vous sur cela ?

Monseigneur Pontier  : Trois mots me viennent à l’esprit à propos de ce dialogue : exaltant, petit et difficile. Exaltant, car on rencontre là des personnes très motivées. Petit car des résistances sont à l’œuvre de partout, aussi bien chez les chrétiens, les juifs que les musulmans. Petit, car, pour certains, ce dialogue irait trop vite, alors, c’est à petits pas que les choses avancent. Ainsi, tous les mois et demi des prêtres et des imams se rencontrent, débattent. Et cela porte ses fruits puisque cela produit une meilleure connaissance mutuelle. Mais, les choses sont difficiles et, parfois, des petites avancées sont bloquées, comme ce fut le cas dans une cité où, côte à côte, devait se trouver les lieux de culte catholique et musulman. En fait, on voit que quelques-uns ont envie d’avancer ensemble alors que d’autres ont peur. Il faut soutenir ceux qui ont envie de travailler ensemble.

L’Église de Marseille va-t-elle être à l’initiative de rencontres pour favoriser ce dialogue ?

Nous avons effectivement des rencontres prévues, ainsi, début mai, les Évêques d’Alger, Tunis, Oran ainsi que certains d’Espagne se réuniront à Marseille. Ensemble nous réfléchirons aux questions relatives au pourtour méditerranéen, à partir de nos expériences locales, nationales.Nous avons ce type de rencontres tous les deux ans. Et puis nous voulons favoriser tous les débats. Ainsi dans le cadre de MP 2013, nous allons organiser début juin « le parvis du cœur » qui proposera diverses manifestations : du lundi 3 au samedi 8 juin : « Festival des cultures et des talents » coordonné par le Secours catholique. Cette manifestation veut montrer que la culture n’est pas réservée à une élite, que les migrants et les pauvres ont aussi leur place dans Marseille-Provence 2013, à cette occasion un « Village des talents » sera installé sur le Vieux Port. Le 6 juin nous organisons un grand colloque sur « humanismes et religion » qui regroupera des athées et des chrétiens. Il se déroulera de 18h30 à 20h30 à l’Alcazar, organisé par l’Institut Catholique de la Méditerranée (ICM) et l’Académie de Marseille et offrira un débat entre Julia Kristeva et Jean François Mattei, philosophe, avec une évocation d’Albert Camus.

Puis, le week-end du 8 et 9 juin, Marseille accueille les rencontres « Mosaïques ». L’objectif de cette manifestation est de donner la parole à des jeunes actifs du pourtour méditerranéen. En créant le concept « Mosaïques » en 2005, l’ICM a voulu apporter une contribution à ce patient travail de métissage marseillais, en vue de construire sur de bonnes bases l’espace euroméditerranéen.

Nous avons également un groupe « Coexister » composé de jeunes adultes chrétiens, juifs, musulmans qui, ensemble, mènent des actions. Je tiens à ajouter que les rencontres, les dialogues n’affaiblissent pas la personne, au contraire. La rencontre nous permet d’être de façon plus profonde, plus pensée, nous mêmes. Et cela est le contraire d’une logique d’opposition comme on le voit trop souvent mais dans un esprit où la différence est vécu comme un enrichissement.

Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.