Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Jean-Claude Gaudin, élu président de la Métropole Aix-Marseille-Provence

< >

Jean-Claude Gaudin, élu président de la Métropole Aix-Marseille-Provence

jeudi 17 mars 2016

Le Conseil métropolitain réuni, ce jeudi 17 mars, au sein du Pharo a procédé à l’élection du président de la métropole. Jean-Claude Gaudin a été élu à la tête d’Aix-Marseille-Provence sans surprise aucune, dès le premier tour avec 152 des 223 suffrages exprimés sur les 240 conseillers métropolitains.13 bulletins ont été déclarés "blancs" ou "nuls".

JPEG - 129.3 ko
Jean-Claude Gaudin élu président de la métropole Aix-Marseille-Provence (photo Robert Poulain)

Après un faux départ, la métropole Aix-Marseille-Provence a pris son envol, avec dorénavant à sa tête Jean-Claude Gaudin, le maire LR de Marseille. Une élection qui intervient quatre mois après un premier scrutin mouvementé et nombre de péripéties juridiques.
C’est au doyen, le maire communiste du Rove, Georges Rosso qu’il incombait la lourde tâche de tenir séance ce jeudi matin. Quatre candidats étaient donc en lice : le député-maire (PCF) de Martigues, Gaby Charroux, Jean-Claude Gaudin, le frontiste Stéphane Ravier, maire du 7e secteur de Marseille. Et, malgré une décision du Parti socialiste -prise lors de son bureau fédéral exécutif, « de ne pas présenter de candidat contre Jean-Claude Gaudin » et de « participer à l’exécutif de la métropole »- une large part des socialistes marseillais, emmenés par la sénatrice Samia Ghali, ont préféré présenter une candidate, Florence Masse, contre Jean-Claude Gaudin.
In fine, l’élection a été sans surprise, si ce n’est le score de Stéphane Ravier. Ce dernier, dont le groupe n’affiche que 19 élus s’est targué de 32 voix. Treize personnes -de gauche, de droite...?- ont donc voté Front national. Et comme le notera, à l’issue des votes, Samia Ghali en parlant d’une situation « trouble » qui fait que certains « se tournent vers le FN ». Gaby Charroux obtient pour sa part 22 voix et, la candidate sortie du chapeau du PS marseillais ne recueillant que 17 voix.

La première étape sera constituée par le vote du budget 2016

Avant que de nouvelles élections aient lieu notamment celles des 20 vice-présidents et des 8 membres du bureau, c’est un Président de la métropole profondément ému qui a pris la parole, qui confirme, à cette occasion, qu’il quittera le Sénat le 1er septembre « pour consacrer toutes mes forces à ma ville et à la métropole ». Considérant : « Notre métropole pourra être un territoire majeur de la croissance économique française de demain si nous savons valoriser nos atouts et réduire nos handicaps collectifs ». « Soyez assurés, lance-t-il, que j’ai conscience des attentes de chacun, mais aussi de certaines inquiétudes. Les débats sur la préparations des lois MAPTAM et NOTRe, ainsi que les épisodes juridictionnels de ces derniers mois ont bien révélé qu’un chemin reste à faire pour que la conviction d’une métropole gagnante pour tous s’impose sans réserve ». Il ne manque pas de se réjouir : « Le Conseil Constitutionnel a maintenant validé la composition de notre Conseil de la Métropole, le Conseil d’État a rétabli les arrêtés préfectoraux permettant la convocation de notre Assemblée et l’élection à laquelle vous venez de procéder ouvre désormais de façon incontestable la mise en place institutionnelle de notre Métropole ». Il indique que la première étape sera constituée par le vote du budget 2016. Après le débat réglementaire sur les orientations budgétaires. « Nous nous réunirons à cet effet à deux reprises d’ici la fin du mois d’avril. » Ce premier budget, préparé dans un contexte contraint, « doit permettre de faire face aux urgences des territoires, d’honorer les engagements prioritaires de notre métropole dans ses champs de compétence, tout en préservant les grands équilibres pour l’avenir ». A ses yeux « tout aussi essentielle sera la détermination de notre Pacte de gestion financière et fiscal à l’échéance du 30 juin 2016, ainsi que l’engagement de nos réflexions sur le projet métropolitain et les projets subséquents ». Met en exergue « la Conférence métropolitaine des maires « qui sera un acteur très important de ces dispositifs » et qu’il réunira dès les prochaines semaines. « Notre métropole, conclura-t-il, sera ce que nous en ferons, nous, les 240 conseillers de la métropole ici rassemblés. Personne d’autres ne décidera à notre place, à votre place c’est la force de la démocratie, sur la base de la Loi républicaine qui s’impose à tout ». S’en est suivi les votes chaotiques des 20 vice-présidents et bien plus sereins ceux des 8 membres de bureau
Patricia MAILLE-CAIRE

Les 20 vice-présidents

JPEG - 232.2 ko
La présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône élue Première vice-présidente (Photo Robert Poulain)


- 1er vice-président : Martine Vassal
La présidente (LR) du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône élue avec 186 voix
- 2e vice-président : Richard Mallié
Avec 152 voix le maire (LR) de Bouc-Bel-Air élu avec 152 voix.

- 3e vice-président : Patrick Boré
Patrick Boré, maire LR de La Ciotat élu avec 158 voix.

- 4e vice-président : Georges Rosso
Georges Rosso, maire PCF du Rove élu avec 146 voix.

- 5e vice-président : Gérard Bramoullé
Gérard Bramoullé, Premier adjoint à la mairie d’Aix, élu avec 136 voix.

- 6e vice-président : Danielle Milon
Danielle Milon, maire LR de Cassis, élue avec 156 voix.

- 7e vice-président : Pascal Montecot
Pascal Montecot, maire LR de Pélissanne, élu avec 142 voix.

- 8e vice-président : Roland Giberti
Roland Giberti, maire LR de Gémenos, élu avec 139 voix.

- 9e vice-président : Gérard Gazay
Gérard Gazay, maire LR d’Aubagne, élu avec 152 voix.

- 10e vice-président : Eric Le Dissès
Eric Le Dissès, maire LR de Marignane élu avec 152 voix.

- 11e vice-président : Martine Cesari
Martine Cesari, maire de Saint-Estève-Janson, et Loïc Gachon, maire de Vitrolles, étaient les deux candidats pour cette vice-présidence. Martine Cesari a été élue

- 12e vice-président : Jean Montagnac
Jean Montagnac, maire LR de Carry-le-Rouet élu avec 150 voix.

- 13e vice-président : Michel Roux
Frédéric Vigouroux maire PS de Miramas et Michel Roux LR étaient en lice pour le poste de 13e vice-président. C’est Michel Roux qui a été élu avec 95 voix.

- 14e vice-président : Roland Blum
Roland Blum (LR) élu 14e vice-président de la Métropole avec 152 voix.

- 15e vice-président- Georges Cristiani
Le président de l’union des maires, Georges Cristiani SE (maire de Mimet) opposé à Philippe Ardhuin (maire de Simiane). Georges Cristiani élu avec 119 voix.

- 16e vice-président : Daniel Gagnon
Lisette Narducci (maire PRG du 2e secteur de Marseille) et Daniel Gagnon LR en lice pour cette vice-présidente - Daniel Gagnon élu avec 111 voix.

- 17e vice-président : Arlette Fructus
Arlette Fructus, adjointe au maire de Marseille élue avec 122 voix.

- 18e vice-président : Jean-Pierre Serrus
Jean-Pierre Serrus (maire de la Roque d’Anthéron) élu avec 143 voix.

- 19e vice-président : Henri Pons
Robert Assante et Henri Pons (maire d’Eygalière) étaient opposés. C’est Henri Pons qui a été élu avec 118 voix.

- 20e vice-président : Bernard Jacquier
Bernard Jacquier et Luc Talassinos (adjoint à la mairie de Gréasque, EELV) en lice pour cette vice-président. Bernard Jacquier élu avec 125 voix.

Les 8 membres du bureau

- Danièle Garcia (maire d’Auriol) élue au premier poste du bureau avec avec 110 voix -Eric Diard (maire de Sausset) élu au 2e poste avec 145 voix.
- Alexandre Gallese (adjoint à la mairie d’Aix-en-Provence) élu avec 134 voix au 3e poste du bureau.
- Frédéric Collart élu avec 150 voix au 4e poste.
- Christophe Amalric (maire de la Barben), élu au 5e poste avec 141 voix.
- Roland Mouren (maire de Châteauneuf-les-Martigues) élu au 6e poste avec 130 voix.
- Martial Alvarez (maire de Port-Saint-Louis) élu avec 142 voix au 7e poste.
- Béatrice Aliphat (maire de Saint-Mitre-les-remparts) élue au 8e poste avec 157 voix.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.