Recherche

Accueil > Aix Marseille > Société > Jean-Michel Baylet à Marseille : "le très haut débit pour 50% de la (...)

< >

Jean-Michel Baylet à Marseille : "le très haut débit pour 50% de la population d’ici la fin de l’année"

mardi 6 septembre 2016

JPEG - 115.6 ko
Aux Côtés de Jean-Michel Baylet, le ministre de l’Aménagement du territoire Chantal Eymeoud, présidente de Paca THD et Françoise Bruneteaux, vice présidente de la région Paca en charge du numérique (Photo Robert Poulain)
JPEG - 134.5 ko
Jean-Michel Baylet entouré de Daniel Sperling en charge du numérique à Marseille et le préfet Stéphane Bouillon (Photo Robert Poulain)
JPEG - 65.8 ko
Gérard Bramoullé en charge du numérique à la métropole Aix-Marseille Provence (Photo Robert Poulain)

Marseille accueille ces 5 et 6 septembre le 6e forum national du très haut débit (THD) au Pharo. Depuis 2007, cette manifestation a pour ambition de permettre aux collectivités, experts, opérateurs et professionnels, de partager leurs expériences. Une manifestation ouverte par Jean-Michel Baylet, le ministre de l’Aménagement du territoire a affiché l’ambition de voir « 50% de la population couverte par une connexion au Très Haut Débit à la fin de l’année, soit un an d’avance sur nos objectifs ». « Fin 2012, rappelle-t-il, il n’y avait que 27% de la population qui était raccordable, nous en sommes aujourd’hui à 47%, soit un doublement de la population couverte en 3 ans. Plus de 14 millions de logements, d’entreprises et d’administration sont raccordés ». Au préalable, Daniel Sperling, en charge du numérique à Marseille et Gérard Bramoullé en charge du numérique à la métropole Aix-Marseille Provence, Francis Kuhn directeur général du Sictiam (opérateur public de services numériques dont le rôle est d’apporter à tout type d’entité publique l’ensemble des services informatiques et de la gestion de leur système d’information), Chantal Eymeoud, présidente de Paca THD et Françoise Bruneteaux, vice présidente de la région Paca ont pris la parole.
Pour Jean-Michel Baylet, l’évolution rapide du Trés Haut Débit est directement lié au plan France THD lancé en 2013 « avec la même ambition que le plan de 2010, couvrir l’ensemble du territoire, mais, en 2010 aucun moyen n’avait été mis en place alors qu’en 2013 des milliards ont été alloués. Au total, 20 milliards vont être investis, un investissement partagé entre les opérateurs privés, les collectivités et l’État ». Et d’indiquer, pour mesurer l’effort entrepris : « Il a fallu 50 ans pour couvrir l’ensemble du territoire en électricité ».
« Nous devrons, ajoute-t-il, collectivement trouver des solutions pour que le numérique ne soit pas un facteur de discrimination, territoriale ou sociale car cette révolution ne peut s’accomplir sans universalité. 1 000 Maisons vont être mises en place d’ici la fin de l’année dont 500 avec la Poste ». Par ailleurs, il signale que le Fonds de soutien à l’investissement local d’un million d’euros sera non seulement renouvelé en 2017 mais en plus porté à 1,2 millions.
Daniel Sperling, au préalable, aura avancé que : « ce qui nous unit ce n’est pas les technologies mais l’humain, le numérique n’a de sens que s’il sert l’humain ». Avant que Gérard Bramoullé ne fasse un discours sous la forme de « pas que », rappelant qu’il n’y a pas que Marseille dans la métropole, que l’enjeu économique est certes important mais qu’il est aussi important de vivre la modernité, qu’il importe de développer le THD fixe mais sans ignorer pour autant THD mobile. Enfin, poursuit-il : « Il est important d’avoir des idées, d’échanger, mais si nous n’avons pas d’argent supplémentaire de la part de l’État nous ne pourrons pas avancer ».
Chantal Eymeoud insiste sur l’importance de connecter les départements alpins : « Nous allons investir 80 millions d’euros d’ici 2019, financé par l’État, l’Europe, la Région et les deux départements alpins. Et nous attendons l’arrivée au sein du syndicat mixte des Bouches-du-Rhône et du Var pour être la première smart région d’Europe ». Françoise Bruneteaux signale pour sa part que « lorsqu’un pays développe de 10% la pénétration du THD son PIB connaît une croissance de 1% ». Si elle insiste sur l’économie, elle tient à préciser : « Le numérique est aussi un enjeu de qualité de vie et les usages doivent être mis en partage entre tous les citoyens ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.