Recherche

Accueil > Ailleurs > Afrique > Journée de l’immobilier : Convention de partenariat entre le club (...)

< >

Journée de l’immobilier : Convention de partenariat entre le club de l’immobilier du Sénégal et celui de Marseille-Provence

jeudi 7 juillet 2022

La signature d’une convention de partenariat entre le club de l’immobilier Marseille-Provence et celui du Sénégal a eu lieu dans le cadre de la Journée de l’immobilier qui vient de se tenir à Marseille.

JPEG - 88.3 ko
Marième Ngom, présidente du club de l’immobilier du Sénégal (Photo Joël Barcy)

Marième Ngom, directrice Commerciale et Marketing du groupe Sertem, présidente du club de l’immobilier du Sénégal était présente pour cette signature. Elle explique : « Le club a vu le jour l’an dernier et compte une dizaine d’acteurs privés. Avec ce partenariat nous allons bénéficier d’un retour d’expérience d’un club mature, partager des outils, prendre de bonnes pratiques pour grandir, nous structurer pour être à la mesure du marché africain ». Considère que « des réponses ont été trouvées par d’autres aux questions que va se poser le club. Il faudra certainement les adapter mais on peut gagner du temps en se nourrissant d’expériences telles que celles du club de l’immobilier Marseille-Provence ». Et il est bien question de projection. « Pourquoi, dans le cadre de la formation, ne pas faire des échanges de jeunes talents ? Nous avons à apprendre les uns des autres notamment dans le cadre de la construction green et durable », préconise Marième Ngom.

Elle en vient au groupe Sertem fondé en 1998 par son père, Léopold Ngom, ingénieur polytechnicien en génie électrique formé au Maroc et au Canada et dont le Directeur Général est aujourd’hui Taslim, le frère de Marlène. « Nous sommes présents au Sénégal ainsi qu’au Mali et en Côte d’Ivoire et dans de nombreux secteurs : l’électricité, le génie civil, l’immobilier haut de gamme, le tertiaire... », indique-t-elle avant de dévoiler : « Nous avons actuellement trois projets emblématiques : Parmi les projets en cours : la Tour des Mamelles, gratte-ciel de 16 étages à Dakar, pour la Caisse des Dépôts et Consignations ; une ligne de train à grande vitesse de 36 km. Nous réalisons à cette occasion pour la première fois des ouvrages d’art. Le troisième projet concerne la réalisation, dans la banlieue de Dakar, de 500 logements de standing et de commerces ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.