Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Ailleurs > Economie > Journée internationale de l’éducation : la Fondation CMA CGM lance son nouvel (...)

< >

Journée internationale de l’éducation : la Fondation CMA CGM lance son nouvel appel à projets 2020 "S’engager pour l’éducation"

samedi 25 janvier 2020

La Fondation CMA CGM, présidée par Tanya Saadé Zeenny, lance la 8e édition de son appel à projets « S’engager pour l’éducation », dans un format renouvelé et redynamisé, à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation. Cette édition s’inscrit dans la nouvelle vocation de la Fondation : « l’Éducation pour Tous » visant à aider les enfants et les jeunes à trouver leur place dans le monde de demain grâce à l’éducation.

JPEG - 112.8 ko
La Fondation CMA CGM, présidée par Tanya Saadé Zeenny, lance la 8e édition de son appel à projets « S’engager pour l’éducation » © CMA CGM

L’appel à projets, d’une enveloppe de 200 000€, s’attachera à venir en aide à des enfants et des jeunes jusqu’à 25 ans en France (région Provence-Alpes-Côte d’Azur) et au Liban en mettant l’accent sur plusieurs objectifs notamment :
- La réduction des inégalités scolaires ;
- L’accès aux apprentissages fondamentaux ;
- La prévention de la sortie du système scolaire et de l’isolement social des enfants et jeunes ;
- La lutte contre toutes sortes de stéréotypes dans les choix d’orientation ;
- L’engagement des jeunes dans des actions citoyennes, notamment liées à l’environnement ;
- Le développement numérique.

Dans le cadre du programme de mécénat de compétences mis en œuvre par le Groupe CMA CGM, des collaborateurs volontaires du Groupe s’impliqueront, pour la première fois, dans l’étude des dossiers. En 2019, 13 000 enfants et jeunes ont pu bénéficier du soutien de la Fondation CMA CGM. En faisant le choix de l’éducation pour son appel à projets 2020, la Fondation CMA CGM entend poursuivre et amplifier son impact pour une société plus inclusive.
La rédaction

Modalités de candidature :
Pour candidater, rendez-vous sur le site internet de la Fondation cmacgm-group-fondation. Le dépôt des dossiers se fait exclusivement par le biais de la plateforme en ligne, du 24 janvier 2020 au 6 mars 2020 sur fondationcmacgm

23 associations lauréates en 2019

A travers l’édition 2019 de l’appel à projets, ce sont 23 associations et 13 000 enfants qui ont pu bénéficier du soutien de la Fondation par ce biais.
Les associations lauréates étaient :
- L’Agence Régionale du Livre pour l’aménagement et l’animation d’espaces de lecture dans six foyers d’hébergement de jeunes mineurs délinquants placés sur décision de justice à Toulon, à Nice, à Marseille et à Martigues.
- L’association Massabielle pour l’aménagement d’un espace de 150 m² pour l’installation de quatre salles de classes qui accueilleront quotidiennement des activités de soutien scolaire à Marseille.
- L’association AVES pour l’acquisition de matériel pédagogique et informatique servant à animer les séances d’accompagnement scolaire d’enfants scolarisés dans des établissements REP et REP + à Vitrolles.
- L’association Accès aux Droits des Enfants pour le financement de séances collectives d’éducation au droit et à la citoyenneté auprès de jeunes de 9 à 18 ans principalement dans des établissements du réseau d’éducation prioritaire.
- Le Fonds Lacordaire pour le financement de bourses d’études à destination de futurs lycéens méritant dont les familles n’ont pas les moyens financiers de les soutenir dans leurs poursuites d’études et leurs projets.
- L’association Léo Lagrange Méditerranée - Maison Pour Tous Panier Joliette pour l’achat du matériel informatique et photographique permettant d’organiser des ateliers numériques pour des enfants.
- L’association Point Sud pour l’achat d’un kit professionnel de vidéo dédié à la création d’un support de « Web TV citoyenne » réalisé par les enfants de l’association.
- Le Centre Social l’Agora pour l’accompagnement d’enfants primo-arrivants, scolarisés dans des écoles du 14e arrondissement de Marseille, à travers des séances de soutien scolaire et des sorties culturelles.
- L’association Acelem pour l’acquisition de matériel informatique pour les six Espaces Lecture de l’association, tous implantés dans des quartiers prioritaires de Marseille.
- L’association Arts et Développement pour la création d’un second pôle d’activités artistiques et l’aménagement d’un espace dédié à l’accueil des parents au sein de deux quartiers défavorisés à Marseille.
- Entreprendre pour Apprendre pour le financement de cinq mini entreprises créées par des jeunes issue de 5 établissements du réseau d’éducation prioritaire.

Au Liban
- L’association All-one Foundation pour l’acquisition de matériel informatique et d’instruments de musique destinés au soutien scolaire et à l’épanouissement des jeunes en difficulté hébergés dans un centre communautaire à Sabtiyeh.
- L’association Seed National pour l’achat de matériel informatique et scolaire pour deux centres situés à Tripoli, s’occupant de jeunes Libanais issus des quartiers défavorisés et d’enfants syriens vivant dans des camps de réfugiés à proximité.
- L’association Include pour l’achat de matériel informatique favorisant la formation professionnelle de 12 jeunes et adultes en situation de handicap afin de faciliter leur inclusion dans la société.
- L’association Sesobel pour l’acquisition de matériel pédagogique pour des jeunes en situation de handicaps moteurs et intellectuels, polyhandicaps physiques et atteints d’autisme en essayant de faciliter leur inclusion.
- L’association Salam / ASODH (Action solidarité pour le développement humain) pour l’achat de 70 tablettes numériques pour deux centres accueillant des jeunes réfugiés syriens et des jeunes étudiants libanais se destinant à un parcours universitaire.
- L’association du Foyer de l’Enfant Libanais pour le soutien d’une campagne de prévention contre le harcèlement dans dix écoles libanaises publiques et privées.
- L’association Tahaddi pour l’acquisition de matériel technique et éducatif afin de faciliter l’accès aux apprentissages fondamentaux et aux activités éducatives pour 250 jeunes libanais et réfugiés syriens dans un centre éducatif de Beyrouth.
- Le Centre National pour le Développement et la Réhabilitation pour l’achat de tableaux interactifs ayant pour objectif l’éveil et le développement des enfants et des jeunes en situation précaire.
- L’association Imam Sadr Foundation pour le financement d’un matériel technique nécessaire afin d’établir un diagnostic médical et psychologique qui met en place une stratégie de rééducation pour des enfants handicapés.
- L’association Project Association for Culture and Development pour l’achat de matériel informatique et éducatif pour des enfants en difficulté.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.