Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Journées européennes du patrimoine à Nice : archéologie pour (...)

>

Journées européennes du patrimoine à Nice : archéologie pour tous

vendredi 17 septembre 2021

Après une année marquée par la fermeture des établissements accueillant du public partout en France et en Europe, les Journées Européennes du Patrimoine (JEP) célèbrent la réouverture des établissements patrimoniaux et offrent à tous une occasion de se rassembler. Le thème de cette édition « Patrimoine pour tous », porte l’ambition fédératrice de l’événement. A cette occasion Nice met en avant l’archéologie "pour tous".


Ce vendredi 17 septembre 2021 a lieu le lancement des Journées européennes du patrimoine à Nice, suivi de l’inauguration de l’exposition « En-quête d’archéologie pour tous » proposée par le service d’Archéologie Nice Côte d’Azur, qui offre l’opportunité de montrer comment les archéologues écrivent ou réécrivent notre histoire locale. Outre l’exposition elle-même, le service d’Archéologie Nice Côte d’Azur présentera deux ouvrages importants qui synthétisent toutes les recherches conduites entre 2009 et 2019 par les équipes archéologiques de la Métropole.

valoriser la diversité du patrimoine

Pour leur 38e édition sur le thème « Le Patrimoine pour tous », les Journées européennes du patrimoine mettent cette année l’accent sur l’accessibilité de notre patrimoine. Cette édition sera l’occasion de valoriser la diversité du patrimoine, qu’il soit matériel ou immatériel, traditionnel ou plus inattendu. Comme chaque année, la Ville de Nice s’associe à l’événement national en offrant une programmation riche et variée réalisée par le service Ville d’Art et d’Histoire : découvertes en intérieur et en extérieur, balades patrimoniales, expositions temporaires, conférences, concerts, spectacles et performances.

Nice, la ville de la villégiature d’hiver de riviera

Durant ce week-end placé sous le signe du patrimoine, plusieurs animations seront proposées en lien avec la récente inscription de « Nice, la ville de la villégiature d’hiver de riviera » sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont deux balades en bus présentant les lieux de la villégiature à Nice, une balade à vélo à la découverte de la Belle Époque à Nice ou encore une balade pédestre dans le quartier de Fabron.

Lancement d’une enquête participative

En complément, soucieuse de comprendre la manière dont les habitants de Nice perçoivent le patrimoine de leur ville et la façon dont ils se l’approprient, la Ville de Nice lance une enquête participative et invite les Niçois à répondre à un questionnaire anonyme sur nice.fr dont les informations recueillies permettront de mieux cibler leurs attentes et orienter les futurs communications, guidages et médiations du service Ville d’Art et d’Histoire.

Autre temps fort incontournable de ces Journées européennes du patrimoine : visitez l’Hôtel de Ville et le bureau du Maire de Nice. Séminaire, prison, puis hôpital devenu mairie en 1868, cet édifice du XVIIIe siècle n’a cessé de se métamorphoser. Quel décor donne-t-il à voir aujourd’hui ?

En présence de Christian Estrosi le samedi 18 septembre à 10 heures - Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h - Visites commentées avec un départ toutes les 30 minutes.

Le saviez-vous ? Les Journées Européennes du Patrimoine vous donnent aussi rendez-vous sur la plateforme numérique cultivez-vous.nice.fr avec des contenus inédits.

Sortir de sa réserve, Métacréatures du Mont Daour
Du 17 septembre au 28 novembre 2021, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition temporaire « Sortir de sa réserve, Métacréatures du Mont Daour » au Muséum d’Histoire Naturelle de Nice. Cette exposition temporaire est la première in situ depuis 8 ans. L’inauguration se tiendra le samedi 18 septembre 2021 à 11 heures.

Cette intervention de l’artiste Marie Larroque-Daran prend appui sur une anecdote singulière du Muséum d’Histoire Naturelle de Nice : en 1881, une espèce de champignon est localisée au Mont Daour (Mont d’Or) par un des collaborateurs du naturaliste niçois Jean-Baptiste Barla. Pourtant, ce lieu n’existe pas ! Il s’agit d’un toponyme fictif. Ce territoire imaginaire est né et vit toujours au sein du Muséum.

Ce trésor de tous les possibles devient le lien entre les spécimens présentés au public, dans la galerie d’exposition permanente, et les collections conservées dans les réserves. Les différentes œuvres, créées spécifiquement pour cette exposition, génèrent une voie ouverte sur le territoire mythique du Mont Daour.

Cette exposition, qui fait suite à une performance d’artiste de près de 9 mois au sein du Muséum d’Histoire Naturelle de la Ville de Nice, est une occasion exceptionnelle de réaliser une plongée dans l’imaginaire entre arts et sciences…

Muséum d’Histoire Naturelle - 60, boulevard Risso – Nice - 04 97 13 46 80 - Tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.