Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > L’Afpa mise sur l’apprentissage pour accompagner les sociétés corses

< >

L’Afpa mise sur l’apprentissage pour accompagner les sociétés corses

vendredi 5 février 2021

Pour l’Afpa, accompagner les demandeurs d’emploi, former les salariés des entreprises est une mission quotidienne partagée avec la Collectivité de Corse et l’État. Plus loin, depuis deux ans, l’institution s’est tournée vers le domaine de l’apprentissage. Une évolution logique au regard de la complémentarité avec l’enseignement théorique. D’autant que l’Afpa s’appuie sur la loi « avenir professionnel ».

Une solution en phase avec la feuille de route de la Collectivité de Corse

Pour gagner ses galons, l’Afpa a dû s’adapter et proposer une offre complémentaire à celle des CFA. L’idée avancée est simple, il s’agit de répondre aux besoins restants entre ce qui était déjà fait et bien fait. Il est à noter que l’association outre bénéficier d’une présence sur l’ensemble du territoire, à travers ses centres, ses formateurs et ses plateformes techniques, a une légitimité forte de 50 années d’expérience.

JPEG - 52.9 ko
© Afpa

Un rôle de coordinateur qui est une réelle volonté notamment sur des secteurs qu’elle maîtrise parfaitement comme les formations du bâtiment et du tertiaire notamment. Sans oublier les domaines d’avenir et de développement pour le territoire, tels que la Collectivité de Corse les a clairement notifiés dans sa feuille de route.

Un apprentissage qui débouche sur un contrat

Dans ce plan, certaines filières ont été précisément définies. On y retrouve, sans surprise, le tourisme, le commerce, le BTP ou encore le nautisme. Pour répondre aux problématiques des entreprises, l’Afpa compte sur les publics les plus en difficultés : les décrocheurs ou encore les adultes en demande d’emploi. Au cœur de ce dispositif, l’apprentissage est sans conteste un magnifique outil de réussite.

La preuve en chiffres, puisque déjà une vingtaine contrats de ce type sont en cours, notamment dans le bâtiment, l’industrie ou le tertiaire. En optant pour cette voie, les sociétés ont bien conscience de bénéficier d’une formation, sur mesure, pour ses futurs salariés. Et cela fonctionne puisque dans la majorité des cas, ces expériences débouchent sur des contrats.
Mathieu Seller

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.