Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > L’aéroport de Figari a des envies de croissance

< >

L’aéroport de Figari a des envies de croissance

samedi 27 février 2021

L’aéroport de Figari a des envies de grandir… Du moins a des envies de fraîcheur. Alors que le préfet, les représentants de la Chambre de Commerce, ainsi que les élus du territoire étaient de passage sur le tarmac, les dirigeants en ont profité pour lister clairement l’ensemble des projets qu’ils ont noté sur leur plan de vol.

JPEG - 188.4 ko
L’aéroport de Figari ©2a.cci

Certes il ne faut pas oublier que la piste a été refaite il y a deux ans, mais force est de constater que l’ensemble des infrastructures ont clairement besoin d’un petit coup de neuf pour espérer le développement de l’annualisation des flux touristiques. En clair : il est nécessaire que l’Ile de Beauté se dote d’un outil fiable, moderne, pouvant accueillir les voyageurs et les compagnies dans les meilleures conditions, les infrastructures ayant atteint leurs limites, tant pour les usagers que pour les compagnies et sur certains aspects de sécurité. Une nécessité pour une destination prisée par de nombreux touristes et pas uniquement pendant la période estivale, comme l’atteste le nombre de passagers passé de 400 000 à 750 000 en dix ans.

Une enveloppe qui s’élèverait à 65 millions d’euros

Pour mener à bien ce projet, il va certainement falloir mettre la main à la poche. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’addition risque d’être salée puisque les responsables de l’aéroport ont évalué le tout à 65 Millions d’euros, dont 35 pour la seule extension de l’aérogare, sans oublier la création d’un nouveau tri bagages ou celle de vingt banques d’enregistrement…

Ont donc été présentées les différentes étapes de ce projet de modernisation au préfet Pascal Lelarge, au président de l’exécutif, Gilles Simeoni, aux élus de l’Extrême-Sud, dont le président de la communauté de communes Sud-Corse, Jean-Christophe Angelini, et aux responsables de la chambre de commerce et d’industrie, opérateur des équipements. Le tout durant une visite exhaustive avec présentation des chiffres à l’appui, car le chantier pourrait en grande partie être financés par l’État, dans le cadre du plan de transformation et d’investissements en Corse (PTIC), dont le montant global s’élève à 500 M€.

Tout le monde d’accord pour reconnaître la nécessité des travaux

Personne ne peut nier le besoin d’investissements de l’aéroport de Figari. A commencer par la Collectivité de Corse, propriétaire de l’ouvrage. Dans les colonnes de Corse-Matin, Gilles Simeoni n’a pas hésité à déclarer : « C’est évident puisqu’on a une surcroissance. Il faudra donc analyser la situation avec l’ensemble des partenaires pour voir quels travaux, avec quel calendrier et selon quels financements. » Même son de cloche du côté du Préfet Pascal Lelarge qui demande simplement une analyse des coûts, mais aussi des recettes à venir pour tenter de financer les dépenses par la croissance du trafic. Mais dans tous les cas, le représentant de l’État assure que le Gouvernement suit de près le dossier et qu’il s’engagera en faveur de la rénovation et de l’extension.

Maintenant, il s’agit de passer la vitesse supérieure car le calendrier est ambitieux avec des travaux qui pourraient débuter dès cette année. Première étape l’amélioration du développement de la zone publique, puis dans la foulée la première phase de l’extension de l’aérogare et la recomposition de l’aire de trafic. Tous les dossiers sont d’ores et déjà prêts à être lancés et si tout se passe comme prévu, d’autres chantiers pourraient démarrer en 2022 ou 2023, avec pour objectif de voir l’ensemble de l’ouvrage finalisé pour 2026.
Ange Olmeta

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.