Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Méditerranée > Echanges > LE PHARE

< >

LE PHARE

lundi 22 avril 2013

La création d’entreprises à l’heure euro-méditerranéenne

Une trentaine d’étudiants bénévoles de l’école de management Euromed Marseille, regroupés au sein de l’association ACCEDE Provence Entrepreneurs, organise depuis 15 ans le seul concours de création d’entreprises touchant à la fois le Sud de la France et le bassin méditerranéen.

JPEG - 57.5 ko
Michel Banti, associé/dirigeant chez In Extenso Euroméditerranée, a insisté sur la nécessité d’être conseillé et d’établir "une photo de son régime patrimonial personnel" au moment de choisir le statut juridique de son entreprise. (Photo S.P.)

On a beaucoup évoqué la coopération euro-méditerranéenne et les formes qu’elles pourraient prendre à l’avenir lors de la « Semaine de la Méditerranée » qui s’est tenue au début du mois d’avril à Marseille. Or, cette coopération est déjà une réalité que conjuguent au quotidien depuis plus d’une décennie des étudiants bénévoles de l’école de management Euromed Marseille. Regroupés au sein de l’association ACCEDE Provence Entrepreneurs, dont la devise est « Faire d’un demandeur d’emploi aujourd’hui un créateur d’emploi demain », ils aident tout au long de l’année les étudiants et les demandeurs d’emploi de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) à créer leur entreprise en proposant des études de marché et des business plans à des tarifs préférentiels. Ils les accompagnent également dans leurs projets au travers d’ateliers coaching, de soirées networking (les Cafés Créa) et de conférences.
Et depuis maintenant 15 ans, ces étudiants bénévoles organisent « Le Phare », le premier concours euro-méditerranéen de la création d’entreprises. Il est destiné aux demandeurs d’emploi et aux étudiants des régions du Sud de la France (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, PACA et Corse) et du bassin euro-méditerranéen. « Le Phare est le seul concours qui existe touchant à la fois tout le bassin méditerranéen et le Sud de la France », souligne Eugénie Thelu, la responsable du concours que cette étudiante gère parallèlement à ces études. « Nous sommes six personnes dans l’équipe, plus dix étudiants en première année en formation. Mais plus largement, les 31 étudiants bénévoles de l’association sont impliqués dans l’organisation de l’événement », précise-t-elle.

Un concours doté de 35 000 €

Pour concourir, les candidats doivent télécharger un dossier en ligne sur le site Internet de l’association (*) et le remplir. Une démarche qu’ils peuvent effectuer tout au long de l’année. « La seule condition pour concourir est que les entreprises aient moins d’un an », indique Eugénie Thelu. Le concours connaît ensuite trois phases de sélection. Tout d’abord, ce sont les membres d’ACCEDE Provence Entrepreneurs qui « jettent un premier coup d’œil ». Les professeurs d’Euromed Marseille ont ensuite la lourde tâche de sélectionner les 16 finalistes. Ces derniers seront enfin auditionnés par un jury de partenaires financiers du concours (**) qui sélectionneront les six gagnants. « On remet trois prix dans chaque catégorie, demandeurs d’emploi et étudiants. On récompense à chaque fois le meilleur projet, le projet le plus socialement responsable et le projet le plus innovant. On retrouve généralement en finale les dossiers les plus aboutis. A moins qu’ils ne soient très innovants, ce sont souvent les dossiers les plus avancés qui sont récompensés », explique la responsable de l’événement.
Doté de 35 000 €, le concours apporte ainsi à la fois financement, accompagnement et retombées médiatiques à ses lauréats. D’autant que chaque année, les auditions du jury final ont lieu dans le cadre d’une « Grande journée de l’entrepreneuriat » organisée sur le campus d’Euromed Marseille à Luminy. Une formule dont le succès va grandissant. « Nous avons reçu cette année 85 projets, soit 10% de plus que l’an dernier », témoigne Eugénie Thelu.

Conférences, ateliers et entretiens personnalisés rythment la « Journée du Phare »

Cette « Journée du Phare », qui s’est tenue le 26 mars dernier, a cette année notamment été rythmée par deux conférences, « L’entrepreneuriat en Méditerranée » et « Confidences d’entrepreneurs : ils ont osé… et réussi ! Pourquoi pas vous ? », au cours desquelles des entrepreneurs et professionnels ont pu parler de leurs expériences et échanger sur des sujets d’actualité. Des entretiens personnalisés de 45 minutes avec des professionnels, dispensés par Marseille Innovation, l’Ordre des Experts Comptables, Gan Assurance et Singulier&Co, ont également eu lieu tout au long de la journée. Des rencontres où les créateurs potentiels ont pu évoquer toutes les questions relatives à la mise en place de leur projet.
Neuf ateliers de 45 ateliers sur des thèmes précis et concrets - « Etudes de marché et business plans : les incontournables de la création », « Les étapes clés pour bien démarrer son projet » ou encore « Créer ou reprendre une entreprise ? » - ont été animés par des professionnels. « Le jour où vous voulez constituer une société, où vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, n’allez pas sur Internet et ne vous dites pas : "je sais faire". Il y a toujours le petit truc auquel on n’a pas pensé et on ne peut pas revenir en arrière », a martelé Michel Banti, associé/dirigeant chez In Extenso Euroméditerranée, qui animait l’atelier « Quel statut juridique choisir pour mon entreprise ? ». Et le professionnel d’ajouter : « Il existe toute une panoplie de conseils. Certes, ils ont un coût mais, ils doivent faire partie intégrante du coût pour lancer votre société ».
Seize stands tenus par des professionnels de l’entrepreneuriat ont par ailleurs permis aux créateurs en herbe de prendre des contacts, discuter ou encore poser des questions relatives à leur projet.
Le point d’orgue de la journée a enfin été la conférence du soir au cours de laquelle s’est déroulée, comme le veut la tradition, la remise des prix aux vainqueurs.

Serge PAYRAU

(*) www.accede-provence-entrepreneurs.com
(**) Chaire AG2R La Mondiale, Gan Assurance, Euromed, In’Oya, Marseille Innovation, MANE, Initiative Marseille Métropole, ACCEDE Provence Entrepreneurs, l’Ordre des Experts Comptables, la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, Crédit Mutuel, Singulier&Co, Ernst & Young et Relvicom.

Le palmarès de la 15e édition

Catégorie étudiante :

Meilleur projet
« Il palazzo » de Romain Cavatorto : création d’un concept restauration-épicerie fine sur une thématique italienne. (Prix : 6 500 €)
Projet Innovant
« ActivPik » de Ludovic Bouguerra : communication digitale par vidéos interactives. (Prix : 6 000 €)
Projet RSE
« Chacun sa ruche » de Marjorie Pouchoy : installation et entretien de ruches pour les particuliers. (Prix : 3 000 €)

Catégorie demandeur d’emploi :

Meilleur projet
« SAPOVAL » de Erwan Trotoux : solutions innovantes pour prétraiter et valoriser les déchets graisseux issus d’activités industrielles. (Prix : 7 000 €)
Projet Innovant
« Arbeausolutions » de Caroline Zanetti : conseil en gestion de la végétation implantée sur digues, barrages et berges de cours d’eau. (Prix : 5 000 €)
Projet RSE
« ELMAS » de Habiba Addi : prêt-à-porter féminin économiquement responsable. (Prix : 5 000 €)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.