Recherche

Accueil > Sports > La 53e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque se tiendra du 6 au 10 (...)

< >

La 53e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque se tiendra du 6 au 10 juillet

vendredi 20 juin 2014

JPEG - 165.5 ko
Michel Montana vient de présenter la 53e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque dont il est le président

C’est, comme le veut la tradition, au Palais de la Bourse, siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence que s’est tenue la présentation de la 53e édition du Mondial la Marseillaise à pétanque qui se déroulera du 6 au 10 juillet. Un concours, unique au monde qui verra, une nouvelle fois, des joueurs venus du monde entier envahir, de la façon plus pacifique qui soit, la ville de Marseille. Tous les espaces où il est possible de jouer sont utilisés, au quatre coins de la cité phocéenne, à tel point que la RTM met à disposition 22 bus qui permettent aux joueurs de se rendre sur le lieu de leurs futurs exploits. Un Mondial qui devrait être suivi, une nouvelle fois, par plus de 150 000 spectateurs et de très nombreux téléspectateurs sur France 3. Avec toujours une question en tête : est-ce que l’équipe Stéphane Robineau, Dylan Rocher et Antoine Dubois qui a emporté les deux dernières éditions va conserver son titre ? Un concurrent, après plusieurs trophées des artistes, devrait savoir trouver la meilleure trajectoire entre les nombreux écueils : Daniel Elena, et ses 9 titres de champion du Monde des rallyes avec Sébastien Loeb. Est-il parti pour remporter autant de victoire pour ce Mondial ?
Michel Montana, le président du Mondial « un artiste », comme le définira Jacques Pfister, le président de la CCI, ouvrira son propos en rendant hommage à Philippe Pujol, le talentueux journaliste de La Marseillaise qui vient d’obtenir le prestigieux prix Albert Londres.
Puis de rappeler la première édition, Paul Ricard, Charles Pasqua, puis Patrick Ricard, « personne ne croyait alors à la pétanque. Aujourd’hui 102 pays dans le monde pratique ce sport  ».
Le Mondial, au-delà du concours, c’est, le dimanche après-midi, au Parc Borély, le Trophée des artistes remporté l’an dernier par Daniel Lauclair, Jean-Pierre Kalfon et Claude Parisi. C’est un grand prix féminin EDF, du 8 au 10 juillet, qui ne cesse de prendre de l’ampleur tout comme l’Écureuil La Marseillaise des jeunes, ouvert aux filles et garçons nés entre 1999 et 2008.
Et Michel Montana de se réjouir : « La pétanque est un produit de chez nous. Avec elle, et dans le sillage de ces produits boules en acier, ce sont nos valeurs, notre savoir-vivre qui font le tour de la planète. Un concours dont la recette du succès se résume en trois mots : festif, sportif et populaire ».
Un rendez-vous «  unique et magique qui réunira cette année encore près de 15 000 joueurs et joueuses, de tous âge. Une épreuve qui a su grandir grâce au dévouement d’une solide équipe de bénévoles, avec le soutien sans faille de partenaires institutionnels et privés », tient-il à préciser.
Lucette Coste, Ligue Paca de pétanque, de souligner l’action menée avec le Conseil régional en faveur du développement de la pétanque qui s’est traduit par la signature de 4 conventions avec des établissements scolaires favorisant la pratique de la pétanque « quatre conventions qui permettent, dans le cadre du Mondial, la signature d’une convention portant sur l’ensemble du territoire national  ».
Enfin, les "Salvador" de la pétanque viendront récompenser cette année le travail accompli, au niveau national, par la fédération de la Creuse et au niveau international le Bénin.
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.