Recherche

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille : « Esba, histoires (...)

< >

La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille : « Esba, histoires de sorcellerie à Ilonse en Tinée », de Pascal Colletta

dimanche 21 septembre 2014

En refermant le livre de Pascal Colletta, j’ai un peu levé les yeux de ma table pour voir si la porte était bien fermée, comme si je craignais d’apercevoir une mascho qui viendrait se moquer de moi ! Ce recueil d’histoires racontées, dont la lecture nous fait osciller entre frissons et sourires, nous rappelle qu’il ne faut pas se moquer des légendes du passé comme celles que les anciens du village d’Ilonse racontaient le soir au coin de la cheminée. Chaque histoire nous suspend un temps entre rêve (crédulité) et réalité devant la force des symboles. Ainsi nous nous laissons surprendre par les maschos (ces sorcières peu amicales) dont on ne se doute pas qu’elles vivent parmi nous tant elles ont le pouvoir de se confondre dans une apparence trompeuse (couleuvre, ombre, bouc, lumière ou livre).
En neuf légendes inédites, écrites et traduites en trois langues : provençal, niçois et français, l’auteur a retranscrit une part précieuse de la mémoire orale de ce village en Tinée.
Les textes sont illustrés sobrement, traits d’encre noire esquissant les hommes et les bêtes, à l’appui de l’imaginaire du lecteur. « Les pays qui n’ont plus de légendes sont condamnés à mourir de froid », nous dit l’auteur. Ce livre, à lire à voix haute pour préserver l’enchantement du conte, réchauffe le temps de sa lecture et sûrement un peu plus …
Extrait : «  Le jour se lèvera tôt, le soleil percera haut. (…) je parviens pourtant au lieu-dit Lou Balaour. C’est ici précisément qu’autrefois se réunissaient sorcières, sorciers et autres créatures pour une improbable célébration des forces de la nature. Je m’assieds, observe l’horizon, uno macho me rejoint : Esba ! »

« Esba, histoires de sorcellerie à Ilonse en Tinée » de Pascal Colletta. Illustrations : Louis Pastorelli. Traduction en niçois : Jérémie Marçais. Éditions Baie des Anges, 80 pages -14,90 €

Mireille Sanchez – La Bibliothèque Méditerranéenne de Mireille. Septembre 2014

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.