Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Littérature > La Bibliothèque de Mireille : "Grossir le ciel" de Franck Bouysse

< >

La Bibliothèque de Mireille : "Grossir le ciel" de Franck Bouysse

dimanche 22 février 2015


Attention talent ! "Grossir le Ciel", le stupéfiant roman de Franck Bouysse est un événement littéraire. Dès les premières lignes, les premières pages, le décor est planté. Gus, le paysan, Mars, le chien et Abel, le voisin. Ne vous fiez pas aux apparences, rien n’est simple dans ce dénuement de paysages et d’existences. Tout est fort, puissant et noir. Pas effrayant, juste menaçant, poignant. Ces deux taiseux nous en disent long sur la nature humaine. Rien ne viendra d’où l’on pourrait s’y attendre. C’est dans les Cévennes, au cœur d’une nature sauvage, que le destin maladroit ou mauvais va bousculer les vies de ces hommes et révéler des secrets enfouis depuis toujours. Gus et Abel, tous deux solitaires, vivent dans leurs fermes à quelques centaines de mètres l’une de l’autre. Des échanges en trop peu de mots pour faire une conversation, des canons de vin âpre, des coups de mains, saisons après saisons, les hommes se côtoient sans jamais vraiment s’apprivoiser. Est-ce la nature ou la vie qui est par ici trop hostile ? L’air est froid, le sol durci par le gel, la neige craque. Dans ces vies où l’on n’aime pas ce qui dérange, un événement va en entraîner un autre, bouleversant l’ordre des choses et l’âme des gens. Un après-midi, Gus prend son fusil et va chasser des grives aperçues dans un champ sans se douter de la tragédie qui est en marche. L’auteur nous capte dès les premières lignes et nous tient en haleine dans cette contrée immense, accueillante pour les passants, rudes pour ses habitants. Pas besoin d’ailleurs quand on est là, on n’est plus nulle part. L’intensité de l’histoire a besoin de grands espaces, d’horizons, d’infinis qui seuls permettent de respirer. Franck Bouysse est passionné de littérature, de "nature writing", des romans de Faulkner ou Donovan mais aucune comparaison n’est possible (ni utile) tant son style, sa personnalité, son écriture sont forts. Franck Bouysse est un amoureux de la langue, des mots, des phrases et son roman intense et fin, est poli comme un galet. Dans un grand souci d’élégance, mais aussi de précisions, chaque mot est pesé, choisi, préféré à un autre. De ce travail d’écriture ciselé, affiné, reste à la lecture, l’essentiel, l’émotion. Un très grand roman sombre, fascinant, original et puissant dont la fin inattendue (ou redoutée) laisse pantois. Le souffle manque, on reste stupéfait et seul. Je me demande, et à la fin, au bout du chemin, irons-nous comme Gus, "grossir le ciel" ?

Extrait : "C’était une drôle de journée, une de celles qui vous font quitter l’endroit où vous étiez assis depuis toujours sans vous demander votre avis. Si vous aviez pris le temps d’attraper une carte, puis de tracer une ligne droite entre Alès et Mende, vous seriez à coup sûr passés par ce coin paumé des Cévennes. Un lieu-dit appelé Les Doges, avec deux fermes éloignées de quelques centaines de mètres, de grands espaces, des montagnes, des forêts, quelques prairies, de la neige une partie de l’année, et de la roche pour poser le tout. Il y avait aussi des couleurs qui disaient les saisons, des animaux, et puis des humains, qui tour à tour espéraient et désespéraient, comme des enfants battant le fer de leurs rêves, avec la même révolte enchâssée dans le cœur, les mêmes luttes à mener, qui font les victoires éphémères et les défaites éternelles."

L’auteur : Franck Bouysse, née en 1965, vit à Limoges. Il aime marcher dans les villes, s’arrêter dans un bar, écrire en écoutant Antony and the Johnsons, Billie Holiday et fumer d’immondes cigares italiens. Il publie un roman noir « L’Entomologiste », puis ensuite sa trilogie H. « Le Mystère H. », « Lhondres ou les ruelles sans étoiles » et « La Huitième lettre »). Il réalise également les dossiers introductifs de l’intégrale BD de Théodore Poussin (par Frank Le Gall) et participe ça et là à divers projets collectifs.

Mireille SANCHEZ
"Grossier le ciel", de Franck Bouysse - Éditions La Manufacture de Livres -199 pages- 16,90 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.