Recherche

Accueil > Méditerranée > Echanges > La Chambre de commerce italienne pour la France de Marseille sort avec (...)

< >

La Chambre de commerce italienne pour la France de Marseille sort avec ambition de la période Covid

jeudi 7 avril 2022

C’est à l’unanimité que tous les rapports ont été votés, ainsi que le budget prévisionnel, à l’occasion de l’Assemblée générale de la Chambre de Commerce Italienne pour la France de Marseille (CCIFM) qui vient de se tenir en présence d’Alessandro Giovine, consul général d’Italie à Marseille et du député Simone Billi, président du comité des Italiens à l’étranger et du comité de promotion du réseau italien à l’étranger.

JPEG - 50.3 ko
De gauche à droite : Alessandro Giovine, consul général d’Italie à Marseille, le député Simone Billi, Domenico Basciano, le président de la CCIFM et Antonella Donadio, secrétaire général de la Chambre ©CCIFM

« Nous sommes la deuxième chambre de commerce italienne au monde, après Zurich mais devant New York, Londres, Bruxelles », explique Domenico Basciano, le président de la CCIFM, une Chambre forte de 135 membres. Le Consul général ne manquera pas de saluer le travail effectué « que ce soit dans l’agroalimentaire, l’artisanat ou l’industrie, vous faites connaître les productions italiennes et vous avez des résultats que peuvent vous enviez bien des chambres ».

Domenico Basciano présente alors son rapport moral, il rappelle que l’Italie est le troisième fournisseur de la France et son deuxième client. Il indique que 2021 a été « une année encore bien compliquée sur le premier semestre, à cause de l’annulation des événements en présentiel à la suite du rebond de la pandémie de Covid ». In fine 36 projets et événements ont pu être réalisés sur l’année en alternant des formats digital/présentiel, voir hybride. Il considère : « Nous devons favoriser les échanges mais aussi pérenniser la Chambre. Notre objectif est d’arriver à travailler même sans financement, nous y étions presque en 2019... » Puis la Covid est en 2020 : « Nous avons eu 85% de chiffre d’affaires en moins. Nous avons récupéré plus de la moitié du CA en 2021 et nous espérons retrouver le niveau de 2019 cette année ». L’objectif avancé est d’atteindre « l’autonomie financière en 2023 ou en 2024 ». Pour cela, avance-t-il : « Nous cherchons de nouveaux axes de développement. »

La défense du made in Italie en agroalimentaire

Domenico Basciano revient sur l’action conduite en 2021 en faveur des produits italiens face aux imitations. Il précise l’enjeu : « Il faut savoir que, quand l’Italie exporte pour 50 milliards d’euros sur l’agroalimentaire on compte pour 90 millions d’euros de contrefaçons ». Six événements ont été organisés pour la défense du made in Italie en agroalimentaire. « Nous avons pu constater que le public français est maintenant bien informés sur les produits italiens », se félicite le président de la CCIFM.

Concernant les foires et salons, il indique que 12 manifestations ont été réalisées en présentiel, dont 10 en France et 2 en Italie au lieu des 18 programmées. « Tous ceux qui interviennent sur les foires sont des artisans producteurs que nous avons sélectionnés après être allés découvrir leur façon de travailler, la qualité de leurs produits  ». 187 artisans italiens et 54 français ont participé aux opérations. Parmi les nombreuses opérations menées, la Chambre est également impliquée dans la gestion et la coordination et la mise en œuvre de quatre projets de financement européens et participe au montage et à la candidature de 8 nouveaux projets de l’Union européenne dont 2 en tant que chef de file. Domenico Basciano met également en avant la centaine de demandes d’assistance personnalisée à laquelle la Chambre a répondu. Le président insiste notamment sur le partenariat avec le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône. « Il date de 25 ans et, ces dernières années, il est allé plus vite et plus loin ». Il met en exergue les actions accomplies avec Gênes, dans le domaine de la culture et de l’environnement. « Nous avons d’autre part organisé pour le compte du Département une série de rencontres avec des homologues de la municipalité et de la métropole de Milan ainsi qu’un programme de visites liées à la biodiversité et à la mobilité douce. Programme qui fut complété par des rencontres BtoB dans les secteurs liés aux sciences de la vie et à l’industrie pour deux sociétés provençales et Provence promotion ».

Domenico Basciano conclut son intervention en rendant hommage au travail réalisé par l’équipe de la Chambre composée de sept personnes : « On bosse, on a des idées, on veut aller plus loin et, pour cela, il faudra renforcer l’équipe avec deux ou trois personnes supplémentaires. Il faut savoir que nous allons maintenant sur Paris, dans le grand Est, en Normandie, en Bourgogne, dans le Nord... Nous sommes en plein développement ».
Michel CAIRE
Plus d’info : ccif-marseille.com

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.