Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > La Coalition pour l’énergie de demain dévoile sept premières actions concrètes (...)

< >

La Coalition pour l’énergie de demain dévoile sept premières actions concrètes et accueille trois nouveaux membres

mardi 23 février 2021

CMA CGM, à l’initiative de la Coalition pour l’énergie de demain, présentée au président de la République lors des Assises de l’économie de la mer de Montpellier en décembre 2019, et ses onze partenaires, sont rejoints par Airbus, Bureau veritas et le géant portuaire de Singapour PSA International.

2021 : Une année charnière, avec le déploiement des sept premiers projets de la Coalition

JPEG - 48.3 ko
Création de la Coalition pour l’énergie de demain présentée au président de la République lors des Assises de l’économie de la mer de Montpellier en décembre 2019 © CMA CGM

L’année 2021 sera structurante pour la Coalition et ses groupes de travail intersectoriels, puisqu’elle donnera lieu au développement de sept projets :

1. Hydrogène vert – s’appuyer sur les projets Cathyope et H2Haul de Carrefour afin d’expérimenter les tout premiers poids lourds longue distance zéro émission, propulsés par une pile à combustible alimentée à l’hydrogène, et proposer un carnet de commandes pour le transport de marchandises sur les routes de France et d’Europe d’ici à la fin du premier semestre, afin d’accélérer la disponibilité de l’hydrogène.
2. Biocarburants – proposer et tester le premier biocarburant spécialement adapté aux besoins du transport maritime, en vue de développer l’usage de ce combustible sur l’ensemble de la chaîne logistique et d’encourager l’usage de biocarburants de troisième génération.
3. Gaz naturel liquéfié (GNL) neutre en carbone – ouvrir la voie du bio-GNL vers la neutralité carbone, en relevant les principaux défis techniques pour y parvenir.
4. Électricité verte – recenser les éléments clés de toute la chaîne logistique (dépôts, terminaux et entrepôts) et les convertir en lieux auto-alimentés en électricité verte, afin d’accélérer la conversion de la chaîne d’approvisionnement à l’électricité.
5. Véhicules zéro émission pour les transports routier, aérien et maritime – d’ici à la fin du premier trimestre 2021, partager une vision et une feuille de route communes en vue de lancer des projets de R&D innovants dans les énergies nouvelles telles que l’hydrogène ou l’ammoniac.
6. Eco-calculateur digital de la chaine de transport – mettre au point un éco-calculateur numérique qui certifiera l’empreinte environnementale porte-à-porte de n’importe quel itinéraire et proposera des solutions plus durables et plus respectueuses de l’environnement.
7. Plates-formes multimodales écologiques – proposer un plan commercial destiné à encourager la conversion des ports en de nouvelles plates-formes multimodales, en misant sur des modes de transport plus écologiques basés sur des énergies plus durables, d’ici à fin 2021.
Les 14 entreprises membres de la Coalition continueront de collaborer étroitement au cours des prochains mois pour faire naître de nouveaux projets concrets qui permettront de lutter encore plus résolument contre le changement climatique.

Airbus, Bureau Veritas et PSA International rejoignent la Coalition pour l’énergie de demain

L’année 2021 est également celle de l’arrivée au sein de la Coalition de trois multinationales mondialement reconnues pour leur implication dans l’innovation technologique :
• Airbus, référence mondiale de l’industrie aéronautique et un pionnier de l’aviation durable.
• Bureau Veritas, acteur mondial majeur des tests, de l’inspection et de la certification.
• PSA International, opérateur portuaire incontournable et partenaire de confiance des entreprises de fret.
Ces trois sociétés rejoignent ainsi AWS, Carrefour, CMA CGM Group, Cluster Maritime Français, Crédit Agricole CIB, ENGIE, Faurecia, Michelin, Schneider Electric, Total et Wärtsilä.

Ensemble, elles apporteront à la Coalition des moyens et des compétences humaines supplémentaires qui l’aideront à relever le défi des transports et de la logistique durables de demain.

Cette Coalition favorisera l’émergence de projets créatifs

Jean-Brice Dumont, Vice-Président Exécutif de l’ingénierie d’Airbus déclare : « Airbus tient un rôle majeur dans l’aviation durable. Nous sommes convaincus des bénéfices que peuvent apporter des initiatives communes dans la recherche de nouvelles solutions visant à réduire les émissions de CO2 de notre industrie. Ce défi requiert une réponse collective et nous pensons que cette Coalition favorisera l’émergence de projets créatifs et des solutions tangibles pour la création de nouveaux modèles de mobilité à travers l’ensemble du secteur ».

Encourager de nouveaux modèles de transport durables

Comme l’explique Matthieu de Tugny, Président de Bureau Veritas Marine and Offshore : « Les projets innovants et les programmes communs de développement sont indéniablement appelés à jouer un rôle essentiel si nous voulons être prêts pour l’avenir. La diversité des parties prenantes et des expériences de la Coalition confère évidemment une réelle puissance, à l’échelle de tout le secteur du fret et des chaînes logistiques, pour élaborer les solutions innovantes dont nous avons besoin. C’est une approche collective et nous devons absolument coordonner tous nos efforts pour encourager de nouveaux modèles de transport durables ».

Contribuer au développement des énergies et des technologies de demain

TAN Chong Meng, directeur général de PSA International, déclare que « PSA est fier de rejoindre la Coalition, avec laquelle nous partageons l’ambition d’offrir à tous des choix logistiques plus respectueux de l’environnement en coopérant avec des partenaires ayant le même état d’esprit. Nous sommes extrêmement heureux de contribuer au développement des énergies et des technologies de demain, et de participer ainsi à la création collective d’un avenir plus durable pour le transport et les échanges commerciaux  ».
Avec ces nouveaux membres, la Coalition continue de rallier les grands noms de différents secteurs industriels et poursuit son ambition d’accélérer le développement des énergies et des technologies vecteurs de nouveaux modèles faiblement émetteurs de CO2, en vue d’atteindre les objectifs de neutralité carbone dans les transports et la logistique.
La rédaction

Une coalition internationale à l’ambition claire : la neutralité carbone

Créée fin 2019 à l’occasion des Assises de l’Économie de la Mer et soutenue par le président de la République Emmanuel Macron, la Coalition pour l’énergie de demain vise à accélérer le développement des énergies et des technologies d’avenir, pour accompagner les nouveaux modèles de mobilité durable et ainsi réduire l’impact climatique du transport et de la logistique. Afin de permettre de véritables révolutions technologiques, et d’obtenir des résultats tangibles dès 2030, la Coalition s’est fixé trois objectifs principaux :
• élargir considérablement les sources d’approvisionnement en énergies propres ;
• réduire la consommation d’énergie par kilomètre équivalent transporté ;
• réduire la part des émissions imputable au transport et à la logistique.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.