Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > La Poste mise sur le coworking grand luxe au cœur de Nice

< >

La Poste mise sur le coworking grand luxe au cœur de Nice

samedi 26 décembre 2020

Un an de travaux aura été nécessaire pour que le nouvel espace de coworking niçois de l’avenue Thiers puisse bientôt accueillir ses start-up. Les locaux du Groupe La Poste ont une nouvelle vie.

JPEG - 48.8 ko
Ce bâtiment emblématique -labellisé "Patrimoine du XX" siècle"- va connaître une toute nouvelle vie ©startway

Aux quatre coins de l’Hexagone, le coworking est un secteur en pleine expansion. Pas étonnant donc qu’au cœur de la cité niçoise, un espace dévolu y ait vu le jour. Et le Groupe La Poste a ainsi valorisé ce site inusité de l’avenue Thiers. Rendez-vous est donc pris le 4 janvier pour découvrir ce spot qui pourrait devenir l’un des centres névralgiques du business dans la cité niçoise.

Pas moins de trois millions d’euros d’investissement

JPEG - 67.4 ko
©startway

C’est sous la tutelle de sa filiale Poste Immo, que le groupe La Poste a réussi ce tour de force. Ainsi, au centre de Nice, ce bâtiment emblématique -labellisé "Patrimoine du XX" siècle"- va connaître une toute nouvelle vie. Et, avec près de 2 400 m² de plancher disponibles, cet espace est sans aucun doute parmi les plus grands de la Côte d’Azur. Pour le relooking, Poste Immo, en charge de la valorisation du patrimoine du groupe et qui est entrée au capital de Startway, la Parisienne pionnière du coworking en France, n’a pas hésité à mettre dans l’escarcelle quelque 3M€. Un changement de cap qui semble déjà fonctionner, puisque nombre de start-up n’ont pas hésité à signer un bail. Ainsi, MyDataModels, le spécialiste de la small data, et Proprioo, agence immobilière en ligne, préparent déjà leurs cartons. En intégrant les locaux de l’avenue Thiers, ces jeunes entreprises vont profiter de bien plus que des mètres carrés. En effet, Startway propose un accompagnement très complet avec notamment des fiscalistes, avocats, comptables, leveurs de fonds…

Des réservations à l’heure ou à la demi-journée

Pour l’occasion, les architectes n’ont pas lésiné sur les moyens : 6 salles de réunion, dont certaines amovibles, mobilier en bois artisanal made in France, 2 cuisines, une salle de sport... Pour bénéficier de l’ensemble de ces infrastructures, il faudra débourser entre 199 et 299 euros HT par mois, suivant les horaires souhaités. Pour ceux qui préfèrent ne faire qu’un bref passage, il y a aussi la possibilité de réserver l’un des 300 postes de travail que l’on peut régler à l’heure ou à la demi-journée.
Pour Eric Martin, le PDG de Startway, le concept de l’avenue Thiers est totalement dans l’air du temps et répond parfaitement à l’envie de liberté affichée par les nouveaux patrons d’entreprise. « Nous ne sommes plus dans la centralisation à outrance. Dans nos lieux, nous constatons une augmentation de salariés en télétravail. Et nous discutons régulièrement avec des grands groupes qui veulent positionner leurs équipes chez nous », conclut le président.
Fabian FRYDMAN
Plus d’info : start-way.com

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.