Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > La chronique du 4e Festival de Pâques d’Aix-en-Provence - Sur les chemins (...)

< >

La chronique du 4e Festival de Pâques d’Aix-en-Provence - Sur les chemins fleuris de la musique de chambre

mercredi 30 mars 2016

Mardi, au Festival de Pâques, c’était musique de chambre à tous les étages ; et relâche au Grand Théâtre de Provence puisque les concerts du jour étaient donnés au Théâtre du Jeu de Paume en fin d’après-midi et à l’auditorium du Conservatoire Darius Milhaud en soirée.

JPEG - 87.3 ko
Emmanuel Pahud, Maja Avramovic, Joaquin Riquelme Garcia et Stephan Koncz, un beau quatuor sur la scène du Théâtre du Jeu de Paume (Photo Caroline Doutre)

Au cœur de la bonbonnière aixoise, rue de l’Opéra, c’était un quatuor qui donnait concert. Aux côtés du flûtiste Emmanuel Pahud, Maja Avramovic au violon, Joaquin Riquelme Garcia à l’alto et Stephan Koncz, au violoncelle, étaient réunis. Pour donner Mozart (quatuors KV 285b, 285a et 285) et la sonate à quatre n°2 de Rossini. Un rendez-vous placé sous le signe de l’élégance et du raffinement avec les quatuors de Mozart, tout de légèreté et de virtuosité. Un répertoire au sein duquel Emmanuel Pahud excelle et prend du plaisir… Précision et vélocité caractérisent son jeu au niveau duquel n’ont eu aucun mal à se hisser les cordes, pour livrer des ensembles aériens et suaves. Très appréciée, aussi, la sonate à quatre de Rossini, un petit bijou de jeunesse de l’Italien qui n’a pas composé que des partitions assassines pour soprano colorature et qui prouve combien l’influence de Mozart était présente, surtout au début de sa carrière.

JPEG - 74.5 ko
Pinchas Zukerman et Angela Cheng ont obtenu un grand succès à l’auditorium du Conservatoire Darius Milhaud (Photo Caroline Doutre)

Un peu plus tard, c’est au cœur de l’auditorium du Conservatoire Darius Milhaud que les festivaliers se retrouvaient pour le concert donné par Pinchas Zukerman, violon, et Angel Chang au piano. Après une agréable mise en bouche avec la sonate pour piano et violon n°18 de Mozart, le duo poursuivait avec une interprétation dense de la sonate pour piano et violon n°3 de Beethoven. Densité, donc, mais aussi caractère, parfaitement restitué par le violon de Zukerman et par le piano d’Angela Cheng, cette dernière devenant le complément idéal du violoniste par son jeu au toucher tout en finesse, affirmé et très élégant. Après la pause, Brahms était à l’honneur et les deux musiciens allaient ravir l’assistance avec les magistrales interprétations du scherzo de la sonate FAE et celle de la sonate pour piano et violon n°3. L’occasion pour Pinchas Zukerman d’utiliser les multiples qualités de son instrument, à commencer par des couleurs remarquables. Une pièce de Elgar et la sicilienne de Von Paradis en bis : la satisfaction du public était totale et l’ovation méritée pour les deux solistes. Encore un rendez-vous d’exception pour le festival de Pâques.
Michel EGEA

Les rendez-vous du 31 mars
- Paul Lewis joue au Théâtre du Jeu de Paume à 18 heures. Au programme :
la sonate pour piano en si majeur de Schubert, Après une lecture du Dante, fantasia quasi sonanta de Liszt et quatre ballades de Brahms. Tarif de 10 à 43 €. Réservations au 08 2013 2013 - festivalpaques.com.
- Portrait Pierre Boulez au conservatoire Darius Milhaud à 20h30. Michael Barenboim, violon, Edgar Moreau, violoncelle et Bertrand Chamayou, piano et Informatique musicale Ircam jouent Incises pour piano Anthèmes II pour violon et électronique de Boulez et Trois pièces pour violoncelle et piano (création mondiale du cycle) de Matthias Pintscher. Tarif de 10 à 35 €. Réservations au 08 2013 2013 - festivalpaques.com.

Au programme du vendredi 1er avril
- Sol Gabetta, violoncelle et Il Giardino Armonico dirigé par Giovani Antonini jouent Haendel, Bach et Telemann au Théâtre du Jeu de Paume à 18 heures. Tarif de 10 à 43 €. Réservations au 08 2013 2013 - festivalpaques.com.
- L’orchestre National de Lyon dirigé par Leonard Slatkin et le pianiste Seong-Jin Cho au Grand Théâtre de Provence à 20h30. Au programme l’Ouverture du roi Lear et le Scherzo de la Reine Mab de Berlioz, Iberia de Claude Debussy et le concerto pour piano n°3 en ré mineur de Rachmaninov. Tarif de 10 à 68 €. Soirée Premium : 100 €. Réservations au 08 2013 2013 - festivalpaques.com.

Seong-Jin Cho remplace Daniil Trifonov

JPEG - 23.5 ko
C’est le jeune prodige Seong-Jin Chon (21 ans) qui sera devant l’orchestre national de Lyon vendredi soir au Grand Théâtre de Provence (Photo Bartek Sadowski)

Daniil Trifonov devait jouer vendredi soir au Grand Théâtre de Provence avec l’Orchestre National de Lyon sous la direction de Leonard Slatkin. Souffrant, le pianiste ne pourra honorer le rendez-vous. Il sera remplacé dans le même programme (concerto n°3 en ré mineur de Rachmaninov) par le jeune pianiste sud-coréen Seong-Jin Cho (21 ans) , élève de Mochel Beroff à Paris, qui vient de remporter les concours Chopin de Varsovie. La direction du Festival de Pâques fait savoir que les billets du public restent valables mais qu’un remboursement est possible sur demande avant le jeudi 31 mars, 14 heures, auprès de la billetterie au 08 2013 2013.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.