Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > La passion du bleu-mer reflétée jusque dans le ciel du port de (...)

< >

La passion du bleu-mer reflétée jusque dans le ciel du port de Toulon

mercredi 7 avril 2021

Fin mars était célébré un ajout monumental sur le port de Toulon, une fresque de la taille d’un immeuble en l’honneur de la mer et de la culture. La peinture murale a été réalisée dans le cadre de Passion Bleue, le cycle thématique autour de la mer et des océans conçu par Châteauvallon-Liberté, et avec le concours de la Métropole et la Ville de Toulon*. Le maire de Toulon et son adjoint à la culture, ainsi que Charles Berling, ont félicité Michael Beerens pour son œuvre peinte en une semaine et qui fait désormais partie intégrante du décor toulonnais.

PNG - 561.9 ko
©Presse Agence

« Nous sommes tous des enfants de la Méditerranée, elle nous rassemble. Tout comme la culture. La culture et la mer font bon ménage dans cette ville… Nous vivons une période tragique sans la moindre visibilité, mais nous sommes restés debout et nous soutenons ces activités artistiques  », lançait Hubert Falco.

Les murs prennent vie grâce à la magie des fonds marins

Charles Berling semblait, quant à lui, reconnaissant envers tous les acteurs ayant permis à la culture de continuer d’exister : « La culture se partage et, grâce à cette œuvre qui s’inscrit dans la suite de Passion Bleue initiée il y a un an, elle se déploie en toute sécurité, donnant ainsi à voir aux Toulonnais et aux Varois. C’est une fierté pour l’équipe, car il est important de ne pas se résigner. Et Michael Beerens nous a montré comment les murs pouvaient se réenchanter grâce à la magie des fonds marins. »

Graffeur et scaphandrier, Michael Beerens est un peintre engagé dans diverses causes comme les animaux et l’écologie. Sa passion : la mer. « Je transmets mes convictions personnelles en peignant des poissons en milieu urbain, comme une bulle d’oxygène en plein cœur de la ville. On a besoin de la mer pour prospérer et vivre. Elle est fragile et belle et nous devons en prendre soin  », disait-il simplement.

PNG - 1.3 Mo
©Presse Agence

Carte blanche pour ce projet

Inspiré par une plongée à l’anse Méjean, le peintre a dessiné un paysage des profondeurs marines traversé par la lumière du soleil dans une palette de bleus intenses. De beaux poissons graciles y tournoient et l’ambiance teintée de mystère nous plonge dans le silence propre à l’univers sous-marin. « Le cadre était idéal et la taille rare. J’appréhendais la mise à l’échelle ; mais tout est rentré dans l’ordre. Je voulais casser ce mur qui bouchait la vue en connectant le haut du mur avec le ciel, comme pour un passage. J’avais carte blanche pour ce projet. Un autre peintre m’a prêté main forte, Arnaud. Et nous avons reçu des bonnes ondes des passants tout au long de la réalisation », concluait-il.
Lætitia CECCALDI

* Avec le soutien de la Sagem et en partenariat avec Loxam et Zolpan.

Michael Beerens…

Né en 1984, Michael Beerens est un artiste peintre de street-art engagé en faveur de la cause animale et de l’écologie. Aujourd’hui, ses œuvres aquatiques ornent l’espace public de l’Espagne à Paris en passant par le port de Toulon. Il sensibilise également les adolescents en réalisant les fresques au sein des lycées. L’artiste va au-delà des graffitis en déclinant Deep Light sur des matériaux écologiques au profit de diverses associations comme Project Rescue Ocean dans le but d’organiser des actions de dépollution des plages et des cours d’eau.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.