Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > La réplique de la statue de la Liberté est arrivée à New York à bord du CMA CGM (...)

< >

La réplique de la statue de la Liberté est arrivée à New York à bord du CMA CGM Nerval

vendredi 2 juillet 2021

Le Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, a célébré l’arrivée à New York de la réplique de la statue de la Liberté, venue de France depuis Le Havre. Une cérémonie de bienvenue a été organisée pour l’accueillir dans le Port de New York et du New Jersey, en présence d’Ed Aldridge, président de CMA CGM et d’APL pour l’Amérique du Nord, de Son Excellence Philippe Etienne, ambassadeur de France aux États-Unis, du gouverneur du New Jersey Phil Murphy, ainsi que de Kevin O’Toole, président de l’autorité portuaire de New York et du New Jersey, et d’Ed Fox, directeur des douanes américaines et de la protection des frontières du port.

JPEG - 106.3 ko
Arrivée à New-York du CMA CGM Nerval avec à son bord la réplique de la statue de la Liberté © CMA CGM

Pour ce transport unique, le Groupe a travaillé en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et l’Ambassade de France aux États-Unis. La statue, réalisée à partir du modèle original en plâtre de 1878 d’Auguste Bartholdi, a embarqué le 23 juin au Havre à bord du CMA CGM Nerval, un navire de 300 mètres de longueur pouvant transporter 6 500 EVP (équivalent vingt-pieds).

Le Groupe CMA CGM déploie des solutions sur mesure pour transporter ce précieux symbole

Avant de prendre la mer, la statue de bronze de près de trois mètres de haut a été déboulonnée et soulevée de son socle parisien, puis soigneusement emballée dans une caisse en plexiglas spécialement conçue pour le transport de sculptures. Bien à l’abri, la statue a ensuite été disposée en vue de son transport dans un conteneur de 20 pieds arborant une décoration spécifique en hommage à ce projet sans équivalent.

Les services sur mesure et le savoir-faire mobilisés pour transporter la statue témoignent de l’ampleur des moyens déployés par le Groupe pour élaborer et mettre en œuvre des solutions personnalisées de bout en bout de la chaîne logistique pour ses clients partout dans le monde.

Une fête de l’Indépendance qui fera date sur Ellis Island

JPEG - 139 ko
Déchargement du conteneur de la petite sœur de Lady Liberty ©CMA CGM
JPEG - 125 ko
Direction Ellis Island pour se retrouver aux côtés de la Statue de la Liberté ©CMA CGM

Depuis le Port de New York et du New Jersey, la filiale logistique du Groupe CMA CGM, Ceva Logistics, transportera et installera cette statue emblématique en vue de son exposition sur Ellis Island. Cette réplique de la statue de la Liberté sera visible jusqu’au 6 juillet, aux côtés de sa grande sœur en taille réelle, pour célébrer la fête de l’Indépendance américaine, grâce à un accord de coopération avec la Statue of Liberty-Ellis Island Foundation et le National Park Service.

Elle sera ensuite acheminée vers sa destination finale, à savoir la résidence de l’ambassadeur de France à Washington, où elle sera dévoilée le 14 juillet pour symboliser l’amitié solide et durable qui unit la France et les États-Unis.

Contribuer à l’amitié si importante qui unit la France et les États-Unis

Ed Aldridge, président de CMA CGM et d’APL pour l’Amérique du Nord, déclare : « Au nom du Groupe CMA CGM, j’ai le grand plaisir de célébrer ce jour historique et d’accueillir la petite sœur de Lady Liberty aux États-Unis. Ce projet illustre parfaitement l’expertise du Groupe CMA CGM, aussi bien dans le transport maritime que dans la logistique, ainsi que notre capacité à mettre en œuvre des solutions sur mesure de bout en bout partout dans le monde. Avec ce voyage symbolique, nous sommes honorés de contribuer à l’amitié si importante qui unit la France et les États-Unis. »

Cette Lady Liberty nous rappelle notre engagement commun en faveur de la démocratie

Philippe Étienne, ambassadeur de France aux États-Unis, ajoute : « Lorsque nous avons entamé les discussions sur ce projet en 2019, nous n’avions pas réalisé la lumière éclatante que représenterait cette statue après une année de pandémie et d’incertitude. La première Lady Liberty n’a pas été offerte par le gouvernement français au gouvernement américain, mais par le peuple français au peuple américain. Sa petite sœur arrivera aux États-Unis grâce à un effort conjoint mené par des historiens, des artistes et des ingénieurs, la société civile, des institutions culturelles et des entreprises des deux pays. Je suis vraiment honoré de saluer ce symbole de l’amitié entre les peuples français et américain, cette Liberté qui illumine le monde - une valeur fondamentale pour nos nations qu’il est plus important que jamais de défendre. Cette Lady Liberty nous rappelle notre engagement commun en faveur de la démocratie, qui est l’un des fondements les plus importants de nos engagements, objectifs et succès internationaux.  »

Sa présence éclairera tous ceux qui la verront

Phil Murphy, gouverneur du New Jersey, déclare : « Je suis très fier que la petite sœur de Lady Liberty ait débarqué en Amérique dans le port d’Elizabeth, dans le New Jersey. En tant qu’habitants du New Jersey, nous accueillons cette statue, coulée à partir des moules originaux de Frédéric Auguste Bartholdi, non seulement pour ce qu’elle est en tant qu’objet d’art et d’histoire, mais aussi pour ce qu’elle représente. J’espère, et j’ai confiance, que sa présence éclairera tous ceux qui la verront pour qu’ils soient à la hauteur de ses valeurs dans leurs propres vies et actions - et des plus hautes valeurs partagées par nos nations. »

Nos relations internationales comptent vraiment, maintenant plus que jamais

Kevin O’Toole, président de l’autorité portuaire de New York et du New Jersey, déclare à son tour : « L’autorité portuaire de New York et du New Jersey est honorée de participer à ce moment historique au cours d’une année qui l’est tout autant pour l’agence, qui commémore son centenaire. L’autorité portuaire a été créée en 1921 pour assurer la mobilité de la région des deux États, qu’il s’agisse des personnes via nos aéroports ou nos passages routiers, ou du commerce mondial qui utilise notre port maritime comme principale porte d’accès à la côte Est des États-Unis. L’arrivée de cette Statue de la Liberté, plus petite mais non moins importante, dans notre port maritime après une année difficile pour le monde entier montre qu’il y a de la lumière au bout du tunnel et que nos relations internationales comptent vraiment, maintenant plus que jamais. »
La rédaction source CMA CGM

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.