Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Lansky Namek rappe L’OM !

mercredi 5 août 2020

En attendant la reprise de la Ligue 1, Lansky Namek, la jeune prodige marseillaise du Rap, revient sur son nouveau clip, « Waddle (freestyle) », produit par le mythique club de l’OM. Elle nous parle de ses deux plus grandes passions, la musique et le football. Entretien.

JPEG - 66.1 ko
Lansky Namek (Photo Capture d’écran)

Lansky Namek, un clip de Rap produit par l‘OM, le foot et la musique, c’est assez inhabituel. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Tout d’abord, je voudrais dire un grand merci à mon club, l’OM, et en particulier Jérémie Nguyen (du service de presse de l’OM) ainsi qu’aux supporters, car ce sont eux qui font le club. C’est plus qu’une équipe de foot, c’est Marseille. C’est une des raisons pour laquelle le club va plus loin à la rencontre de son public. L’OM est très attentif à toutes les formes d’expression artistique et en particulier, il soutient la scène musicale en donnant sa chance à de jeunes talents. Il n’y a pas d’autre exemple d’une telle démarche en Ligue 1. Et dans le milieu du Rap, le foot est très populaire avec par exemple REDK, JUL, MHD, YL et bien d’autres encore.

Que représente « Waddle » pour vous ?
C’est un rêve d’enfant qui se réalise en tant que supportrice et en tant qu’artiste, d’être distinguée de cette manière. C’est une émotion tellement forte que je peine à la décrire. En moins de deux jours « Waddle » a obtenu plus de 100 000 vues ! J’ai été « scotchée » en écoutant Team Duga sur RMC-BFMTV où Christophe Dugarry et Eric Di Meco parler du « Freestyle  » (NDLR : à partir de la 37e minute) ! Mais avant tout « Waddle » est un hommage à ce joueur d’exception.

Comment cette aventure a-t-elle commencé ?
Il me semble que c’était à la sortie du match OM-Amiens. J’ai reçu un DM (message direct) sur Instagram me disant que des responsables du club avaient apprécié mon premier clip « Arkham », et mon titre « Radonjic » (Nemanja Radonjic, joueur de l’OM) que j’ai eu la chance d’interpréter en concert. Ils voulaient me rencontrer pour un projet musical intitulé « OM Sessions  ». Il s’agissait de composer une œuvre en l’honneur du club intégrant cinq mots clés : Skoblar, Sauzé, Payet, Di Meco et 120… Créer en intégrant mes deux plus grandes passions, le foot et la musique, cela m’a donné des ailes. Et me voilà parmi les quatre chanteurs sélectionnés. On attend avec impatience la Saison 2.

Même s’il s’agit d’une « figure imposée », on sent la continuité artistique avec votre premier clip « Arkham » qui avait fait l’objet d’un coup de cœur dans nos colonnes ?
En effet. Ce qui avait intéressé les responsables de l’OM dans « Arkham », c’était l’utilisation du noir et blanc avec en contrepoint des séquences en couleur pour donner corps à mes mots, comme un dialogue entre différentes cultures. On a voulu aller encore plus loin dans « Waddle » en jouant à la fois sur les contrastes mais également les nuances. Exprimer toute une palette d’émotions, une diversité bien à l’image des supporteurs de l’OM qui viennent de tous les horizons et bien au-delà de Marseille même. Quand on gagne, c’est tous ensemble. C’est l’esprit d’équipe. C’est ce qui fait que l’OM ne ressemble à aucun autre club et Marseille à aucune autre ville. Cette diversité, l’OM l’a bien exprimée en choisissant pour le tournage des lieux emblématiques tels que la Friche de la Belle de Mai avec les couleurs chatoyantes de ses graffitis et le centre d’entraînement de l’OM de la Corderie. Cet esprit d’ouverture et le cadre sont comme en échos, après la longue période de confinement.

Un dernier mot ?
Je voudrais remercier tous ceux sans qui rien n’aurait été possible. Je ne peux pas faire toute la liste, ça serait trop long. Mais d’un point de vue artistique, je dois beaucoup à mon Crew « Kintflosh » que ce soit pour la musique ou le graff. Une mention spéciale aux deux merveilleux danseurs qui m’ont accompagnée dans le clip Thomas Barbarisi et Nadjibewalkalone, l’équipe technique, l’OM, mon manager Julien Khalifa, Marseille et
bien sûr Destimed !
Propos recueillis par Eyal Nathan

« Waddle » (Freestyle) OM Sessions EP 04 :ICI
- open.spotify.com/album
- Chaine Youtube Lansky Namek :
- Site internet : lanskynamek.com
- Instagram : instagram-lansky.namek

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.