Recherche

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Le Sommelier. Le festival du rosé démarre aujourd’hui avec Ros’été (...)

>

Le Sommelier. Le festival du rosé démarre aujourd’hui avec Ros’été à Marseille

mercredi 9 juin 2021

La cinquième édition de Ros’été, le festival du vin rosé des terroirs de Provence organisé par la Maison "Le Sommelier" de Marseille démarre ce mercredi 9 juin et se tiendra jusqu’au 12....

JPEG - 203.1 ko
Le festival du rosé démarre aujourd’hui avec Ros’été... ©Le Sommelier

Nicole Richard-Verspieren et son équipe Estelle, sa fille, Jordan, son gendre viennet de présenter la cinquième édition de Ros’été. « Compte tenu de la situation sanitaire, cette année, le planning est encore une fois repensé pour faire découvrir au plus grand nombre nos pépites rosés en toute sécurité », précise Nicole Richard-Vespieren. Et, au-delà de la Covid, elle parle également d’une année particulière puisque l’enseigne « va fêter ses quarante ans ». « Cette année est placée sous le signe de la nouveauté, nouvelle génération, nouveau logo et plein de nouveaux projets à venir », annonce-t-elle.

« Des bouteilles totem seront cachées dans Marseille »

Elle en vient immédiatement au programme : « Notre chasse aux rosés 2021 change de fonctionnement mais rassurez-vous, il y a toujours autant, si ce n’est même plus de bouteilles à gagner. Des bouteilles totem seront cachées dans Marseille le samedi 12 juin au petit matin. Tout au long de la journée, nous publierons des indices sur nos réseaux sociaux pour vous aider à les retrouver. Une fois un totem récupéré, venez l’échanger à la cave contre une délicieuse bouteille de rosé ».

« 20% de remise sur tous les rosés de la sélection »

Également au programme : ROS’tagram : « vous publiez sur Instagram votre plus beau cliché mettant à l’honneur le Vin Rosé de Provence. Identifiez @lesommeliermarseille sur votre photo et abonnez-vous à notre page (si ce n’est pas encore fait !). Rendez-vous le 19 Juin pour le tirage au sort qui désignera le grand gagnant d’un magnum de Coteaux d’Aix-en-Provence rosé ». Et puis « pendant toute la durée du festival nous prenons la TVA en charge. La clientèle pourra donc bénéficier de 20% de remise sur tous les rosés de la sélection ».

« Je m’étais promis de ne jamais faire ce métier »

12 vins rosés de Provence sont sélectionnés par Estelle et Jordan pour cette édition. Estelle revient sur le parcours atypique des deux jeunes gens : « J’ai grandi dans le vin avec mes parents et je m’étais promis de ne jamais faire ce métier ». C’est donc vers « la fabrication d’hélicoptères » qu’elle se tourne. Elle rencontre alors Jordan « qui ne buvait pas de vin avant de faire ma connaissance. Depuis il aime découvrir de nouveaux vins. Alors lorsque l’opportunité d’un départ volontaire s’est présenté, nous avons franchi le pas. Et c’est un plaisir pour nous de partir à la découverte de jeunes viticulteurs ».

« Sous le charme du domaine avant même d’avoir découvert ce vin »

Pour leur première sélection, les deux jeunes gens ne se sont fixés aucun critère et ramènent des coups de cœur tel Pomponette : « Un vin fruité, croquant, minéral », décrit Estelle alors que Jordan avoue : « Je suis tombé sous le charme du domaine avant même d’avoir découvert ce vin. C’est à Miramas, au milieu des bois, une petite Camargue avec sa manade et un écosystème très particulier ». Il est également à noterdans cette sélection des vins tels que le Domaine du Paternel, le Mas Sainte-Berthe, le Château Croix d’Allons, Minuty, le Château Canadel, le Château Pradeaux, le Corail, Les Terrasses de Porquerolles ...

Puis, Estelle aborde la crise de la Covid, son impact. « La crise ne nous a pas fait peur en revanche elle nous a poussés à réfléchir à notre emplacement, notre communication et la nécessité de nous diversifier. Nous avons relancer notre site commercial, nous allons bientôt vendre en ligne. Nous développons également l’événementiel, nous allons d’ailleurs organiser une dégustation à l’occasion d’un mariage, nous pouvons aussi l’organiser dans des entreprises... Et cette crise a aussi modifié les comportements de la clientèle. Elle boit moins mais mieux, elle est de plus en plus experte et a besoin d’échanges, de conseils. C’est un vrai plaisir pour nous ». Cela renforce aussi la volonté de la maison « d’aller encore plus chercher des produits de niche avec des producteurs où, parfois, nous arrivons à obtenir une caisse dans l’année. » Cette spécificité de l’offre « comme les conseils que nous prodiguons nous démarque ». Jordan précise alors : « Nous voulons être le petit caviste du petit producteur. » Le couple souligne encore « Et puis, nous avons aussi de la bière de Marseille et du Var, des alcools, du whisky, avec une volonté de mettre en avant des produits français et nous avons une passion : la Chartreuse  ».
Rappelons que l’alcool doit se boire avec modération.
Michel CAIRE

A savoir
30% des vins consommés par les Français sont des vins rosés. 38% des rosés français sont produits en Provence. La région est le premier vignoble français de vins rosés en AOC. Et, 90% des vins de Provence sont des rosés.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.