Recherche

Accueil > Méditerranée > Nice / Côte d’Azur > Entretien avec Guillaume Décard : Le Var a une stratégie pour relancer (...)

< >

Entretien avec Guillaume Décard : Le Var a une stratégie pour relancer son secteur touristique

jeudi 11 février 2021

Récemment élu président de l’Agence de Développement Touristique du Var, pour une durée de trois ans, Guillaume Décard, est persuadé qu’un travail de concert entre les partenaires publics et privés est la clé qui permettra une sortie de crise plus rapide pour un secteur en grande difficulté. Entretien.

JPEG - 101.6 ko
Guillaume Décard, président de l’Agence de Développement Touristique du Var ©Photo Alain Blanchot

Vous proposez un plan de relance pour maintenir l’attractivité des destinations et donc du territoire ?
Guillaume Decard : Pour répondre aux attentes des professionnels, dans un contexte particulier que personne ne veut négliger, Var Tourisme doit garder à l’esprit son objectif de développer le tourisme varois avec des cibles bien identifiées tout en étant accompagné par le Département. Il est de notre devoir de faire régner un esprit de confiance et de valoriser l’expérience des offices avec des territoires riches en idées.

Comment comptez-vous procéder ?
Avec plus d’écoute, plus d’innovations de la part de Var Tourisme, plus de partage de données, un accompagnement personnalisé par territoire et un savoir-faire au service des professionnels. Tels sont les objectifs que je propose à travers ma présidence. Nous allons insuffler de nouveaux objectifs et donc une nouvelle approche nécessaire pour le devenir de la structure.

En se traduisant comment ?
Avec une présence constante, une valorisation des outils de l’agence, un lien plus étroit avec le Département, un accompagnement de nos professionnels sur la digitalisation.

Un plan stratégique parfaitement ficelé pour relancer le tourisme varois

Quelles seront vos priorités ?
Je souhaite aborder prioritairement deux thématiques importantes : l’observation du tourisme et les plans d’actions. Pour le premier, compte tenu de la crise sanitaire, Var Tourisme sera, pour l’année 2021, plus que jamais proche des professionnels et des territoires.

Aujourd’hui, le tourisme s’est imposé comme une activité économique majeure du niveau national au niveau local et l’observation des activités touristiques devient une évidence pour tous les acteurs de la vie économique. Souvent l’observation apparaît comme complexe, ardue. L’Observatoire de Var Tourisme apporte des solutions. L’analyse des données permet de nourrir une réflexion pour définir une stratégie touristique et l’élaboration de plans d’action à l’échelle départementale, territoriale voire communale.

Comment vont s’articuler vos missions ?
Autour de quatre grands axes de travail qui sont le recensement de l’offre en hébergement, le suivi de la fréquentation, les caractéristiques et comportements de nos clientèles, les retombées économiques. De nouveaux chantiers seront mis en œuvre à partir de l’année 2021, à savoir l’enquête auprès des clientèles touristiques, lancée avant le premier confinement avec pour objectif de collecter des données sur la fréquentation, les caractéristiques de nos clientèles et les retombées économiques. C’est bien entendu, une collaboration avec la Région Sud et le Comité Régional du Tourisme.

De plus, Flux Vision Tourisme, permet le suivi de la fréquentation touristique à partir des données mobiles et est développé en partenariat avec l’opérateur Orange. Ce dispositif innovant nous fournit des données en quasi-temps réel à l’échelle du Var et des territoires voire de zonages particuliers comme lors d’événements.

Comment cela va-t-il se traduire ?
Deux priorités ont été définies pour 2021. D’une part, l’étude et la mesure de la mobilité touristique, pour comprendre comment les clientèles se déplacent d’un territoire à un autre dans le Var. D’autre part, le pilotage, au niveau national, d’un rapport mensuel synthétique à destination des partenaires locaux afin de faciliter la communication des données disponibles.

Var Tourisme se veut également plus proche de ses professionnels, notamment des hébergeurs. Cela passe par une meilleure écoute de leurs besoins mais également par la communication de données de fréquentation disponibles pour les aider dans le développement et le pilotage de leur activité.

Augmenter la fréquentation de la clientèle française

Quels sont vos projets en matière de promotion et de communication ?
Nous mettrons en œuvre, avec le Département, des plans d’actions pour renforcer l’attractivité de notre destination dans le but de stimuler les séjours dans le Var. Je pense notamment aux vacances de Pâques, aux périodes automnales et hivernales. Notre département est une destination à vivre toute l’année, à chaque saison, en plus de l’été.

Var Tourisme a également mis en place de mai à octobre 2020, un plan de relance 100% Var, avec le partenariat de l’ensemble des territoires du département, un plan parfaitement ciblé à la destination Var qui a contribué à l’augmentation de la fréquentation, notamment de la clientèle française au cours des mois de juillet et août.

Et plus spécifiquement pour le Var ?
En complément de ce plan 100% Var, il y a eu la mise en place de deux programmes de relance territoriaux à l’échelle du golfe de Saint-Tropez. Il portait sur la clientèle française durant les 5 mois majeurs, du 2 juin à fin juillet, pour aider le plein été et du 21 août au 15 octobre pour aider l’aile d’arrière-saison. Et, un autre sur la clientèle Schengen durant 2 mois et demi, dès le 16 juin dans 6 pays phares, jour même de la réouverture des frontières.

Quels ont été les résultats ?
Ces 4 plans de relance, CRT Sud, Var Tourisme et territoire du golfe de Saint-Tropez ont permis de limiter la casse qui se profilait en 2020 et de réaliser une haute saison correcte, grâce à 4 mois et demi excellents pour la clientèle française et deux mois et demi corrects pour la clientèle Schengen. La mutualisation de nos moyens et l’entente de nos équipes ont permis de mettre en place des actions de marketing de combat. A la vue de l’évolution de la situation sanitaire, nous allons travailler de manière identique en amplifiant nos actions pour l’été 2021.

Une chute de 30% au niveau du volume de nuitées

Quel bilan tirez-vous de la saison estivale 2020 ?
Même si l’été s’est bien déroulé, cela n’a pas compensé les pertes liées à la chute de fréquentations des clientèles étrangères. On peut estimer à 30% la baisse du volume de nuitées entre 2020 et 2019. Le golfe de Saint-Tropez est le territoire qui capte le plus de clientèles étrangères. Il a été fortement impacté par la crise sanitaire. Pour la conception et la mise en place du plan de relance 2021, nous travaillons avec les équipes tourisme du territoire pour renforcer l’attractivité des destinations.

Var Tourisme va aussi mettre en valeur les entreprises varoises avec la création d’un label Made In Var ?
Il s’agit de valoriser les savoir-faire de nos entreprises, d’encourager les différentes initiatives, d’assurer la transmission de ses savoirs en partenariat avec les Chambres consulaires - Chambre des Métiers, Chambre d’Agriculture et Chambre de Commerce. Et de valoriser sur la scène nationale et européenne le savoir-faire varois. Un autre challenge pour 2021 sera aussi de faire découvrir le Var aux Varois, et à nos voisins de la Région Sud qui représentent notre deuxième part de marché. C’est pourquoi, j’ai voulu que Var Tourisme puisse travailler sur la réalisation d’un Roadshow par la mise en place d’opérations dans les grandes communes de la région Sud mais aussi, sur l’ensemble des territoires varois pour favoriser l’itinérance et la découverte des paysages et activités du Var.
Propos recueillis par la Rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.