Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Le design des futures rames du métro de Marseille dévoilé

< >

Le design des futures rames du métro de Marseille dévoilé

lundi 25 janvier 2021

Les équipes d’Alstom, de la Métropole Aix-Marseille-Provence et le designer marseillais Ora ïto ont finalisé le design extérieur et l’aménagement intérieur des nouvelles rames du métro marseillais, qui devrait être sur les rails à l’horizon 2023.

JPEG - 75.3 ko
Un métro blanc à Marseille habillé d’un jeu de liserés bleus © Alstom Design&Styling / Ora ïto & Fabien Bourdier

Souhaitant associer l’ensemble des habitants de la Métropole au choix du design des rames de nouvelle génération, la Métropole Aix-Marseille-Provence avait lancé, fin 2019, sur le site marseillechange.fr une consultation auprès de la population. Plus de 17 000 personnes avaient ainsi pu s’exprimer. Parmi trois propositions imaginées par le groupe Alstom, celle celle qui a pris le nom de surnommée « Écouter la ville », a été choisie par les Marseillais avec une majorité de 44% des suffrages.

La déclinaison a été axée sur la lumière de Marseille

C’est sur cette base qu’un travail collaboratif s’est engagé entre les équipes d’Alstom, les designers Ora Ito et Fabien Bourdier et les services de la Métropole, afin de décliner les principes de design sur tous les éléments de la rame. La déclinaison a été axée sur la lumière de Marseille, ville chaleureuse baignée du soleil et de la Méditerranée. Les futurs métros seront habillés d’un jeu de liserés bleus à l’extérieur et d’une harmonie intérieure radieuse aux tons chauds et naturels colorant des espaces feutrés dans un esprit de convivialité. L’expérience voyageur sera agrémentée d’un design sonore inspiré des différents paysages emblématiques de la ville. De vastes zones d’accueil proposeront une accessibilité à tous les passagers, y compris pour les personnes à mobilité réduite, avec des espaces dédiés, améliorant la fluidité et la capacité des rames. Avec de larges baies vitrées, un système de climatisation performant et un système d’information moderne, le nouveau métro de Marseille offrira une expérience de voyage agréable.

« La mobilité est une problématique centrale pour la Métropole et un enjeu de développement de notre territoire. Le métro de Marseille rentre aujourd’hui dans une nouvelle ère : ces nouvelles rames modernes permettront d’améliorer les déplacements des voyageurs avec des prestations à la hauteur de la deuxième ville de France. Je suis heureuse de voir que les projets structurants de la Métropole se concrétisent. D’autres suivront à Marseille, comme l’extension du tramway vers le Nord et à l’Est de la ville. Les transports du quotidien et leur accessibilité pour tous, sont une priorité de mon action à la tête de la Métropole, pour que les habitants de l’ensemble du territoire puissent circuler facilement entre leur lieu de vie et les bassins d’emplois et d’activités », s’est félicitée Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence et du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Plus de 400 personnes en France travailleront sur ce projet

« Nous sommes fiers de dévoiler le design de ce métro de dernière génération que les marseillais apprécieront pour son confort et sa fiabilité. C’est une étape importante qui se concrétise, alors que la conception technique des rames et le développement du pilotage automatique se poursuivent sur nos six sites français. Au total, plus de 400 personnes en France travailleront sur ce projet dont plus de 60 sur le territoire de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Des emplois sont également générés chez nos fournisseurs en France mais aussi bientôt au sein de la Métropole pour les activités d’installation et de déploiement du système de signalisation. », a déclaré Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom en France.

Le designer Ora ïto entend développer une réponse simple face à un problème complexe

JPEG - 59.6 ko
Des lignes et formes épurées pour l’intérieur © Alstom Design&Styling / Ora ïto & Fabien Bourdier

Pour le designer Ora ïto : « Le challenge n’était pas de retranscrire au design la vitesse, mais la douceur du mouvement, la sécurité et l’économie de matière. L’identité du métro se caractérise par la forme hexagonale du bout avant. Les tonalités élégantes et intemporelles rappellent la ville de Marseille notamment grâce aux couleurs bleues et blanches, symboles de la ville. Ses lignes et formes épurées sont en accord avec le principe que j’appelle la simplexité, l’objectif étant de développer une réponse simple face à un problème complexe. Prisme de la modernité, ces rames de dernière génération représentent une unité totale entre leur fonction, leur forme et le caractère architectural dans lesquelles elles s’inscriront pour plusieurs décennies. ».

Des rames éco-conçues

Respectueuses de l’environnement, les nouvelles rames du métro de Marseille sont éco-conçues, permettant leur revalorisation en fin de vie à hauteur de 96%. Elles consommeront 25% d’énergie en moins que les rames actuellement en service grâce notamment au freinage électrique, à l’éclairage LED et d’autres optimisations.

Un métro automatique sans conducteur

A partir de 2023, l’actuel métro de Marseille cédera donc la place à un métro automatique sans conducteur, climatisé, accessible aux personnes à mobilité réduite depuis le quai, même si pour l’heure elles ne peuvent y accéder en raison de l’absence d’ascenseur sur presque l’ensemble du réseau. Ce nouveau métro bénéficie des technologies de pointe qui améliore la souplesse d’exploitation, la qualité de service et le confort du voyageur.

Enfin un accès aux personnes à mobilité réduite

Autre bonne nouvelle, la modernisation du métro s’accompagne de nombreux chantiers pour la mise en accessibilité progressive des stations marseillaises. À l’horizon 2023, sept stations (Vieux-Port, La Rose, Timone, Jules Guesde, Rond-point du Prado, Castelanne, Saint-Charles) seront enfin accessibles aux personnes à mobilité réduite, les 16 autres stations du réseau entameront leur transformation à partir de 2024. Des premières réalisations vont déjà dans ce sens, comme la station Saint-Marguerite, désormais équipée d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite et la nouvelle station Capitaine Gèze, terminus de la ligne 2, ouverte depuis décembre 2019.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.