Recherche

Accueil > Méditerranée > Var > Le vin de Paul Ricard certifié agriculture biologique

< >

Le vin de Paul Ricard certifié agriculture biologique

mercredi 12 mai 2021

Paul Ricard est notamment connu pour sa célèbre marque de boisson anisée. Pourtant, peu de personnes savent qu’il a aussi produit du vin, sur son île des Embiez, petit paradis qui abrite un vignoble d’exception de 10 hectares.

JPEG - 874.4 ko
Domaine viticole Paul Ricard sur l’île des Embiez © Philippe Maillé

Depuis 1901, la tradition viticole a été préservée et aujourd’hui encore, les descendants de Paul Ricard continuent de mettre en avant ce terroir unique. Le Domaine de l’île des Embiez est le terroir des Côtes de Provence le plus excentré par rapport à l’appellation et un des rares domaines de la commune de Six-Fours-les-Plages. Chaque année, 25 000 bouteilles de vin sont produites, en grande majorité du rosé, mais également du blanc et du rouge. Labellisés AOP Côtes de Provence et IGP Var, les vins des Embiez sont constitués de cépages multiples comme le merlot, le cabernet sauvignon, le grenache, le cinsault, l’ugni blanc, le rolle et la syrah.

Une conversion biologique réussie

En conversion biologique depuis 2017, le millésime 2020 peut officiellement revendiquer la labellisation « bio ». Ainsi pour cette cuvée 2021, 18 000 bouteilles de rosé (cinsault et grenache) et 2 000 bouteilles de blanc (rolle et ugni-blanc) sont certifiées « Agriculture Biologique ».

Pour produire un vin unique, le domaine bénéficie d’une implantation d’exception. Insulaire, il profite conjointement de son ensoleillement, son air marin, son sol sablonneux et schisteux. L’ensemble de ces caractéristiques maritimes permet de préserver de belles acidités. Ces influences font la spécificité de ses vins, caractérisés par de jolies trames salines.

Un domaine de petite taille pour une attention optimale

De plus, la taille du Domaine de l’île des Embiez est sans conteste l’un de ses atouts. Alors que la plupart des vignes font 30 hectares, le fait d’être limité à 10 permet de se concentrer sur la qualité du produit avec des vignes artisanales chouchoutées par un viticulteur attentionné et généreux. C’est peut-être aussi l’une des clés de la réussite de la conversion biologique permettant de produire un vin plus respectueux de l’environnement. Pour exemple, sur l’ île, le désherbage des parcelles est uniquement fait de façon mécanique, au pied des vignes, et du fumier est répandu pour favoriser la fertilité des sols. Le traitement de la vinification répond également à un cahier des charges très strict.

Enfin, l’ensemble de la chaîne de production est insulaire, de la plantation aux vendanges à la main, de la maturation des raisins à la vinification dans le chais, de la mise en bouteilles à la vente. Pour déguster ce précieux nectar, le plus simple reste de venir passer un moment au cœur des Embiez. En effet, le vin est proposé dans les établissements de l’île, à la boutique du domaine en saison et à la Capitainerie hors saison. Il y a plus dure comme mission.
Mathieu SELLER

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.