Recherche

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Les 12e rencontres gourmandes de Vaudieu - Le bonjour du poulpe

< >

Les 12e rencontres gourmandes de Vaudieu - Le bonjour du poulpe

jeudi 28 avril 2022

Le 3e épisode des rencontres de Vaudieu, concours culinaire mettant en présence de jeunes chefs de cuisine de la région entre les murs du Château de Vaudieu à Châteauneuf du Pape mettait en compétition Danh Cuong Nguyen, qui officie à l’hôtel La Mirande d’Avignon, Christophe Schuffenecker, chef du restaurant La Colombe à Bédoin et Sergei Bozhok, chef de la ferme Chapouton à Grignan.

JPEG - 175.2 ko
Sur le perron du Château de Vaudieu, au premier rang les trois lauréats de la session devant les membres du jury et les partenaires. (Photo M.E.)

Comme le veut la règle du concours, les chefs avaient tiré au sort leur « mission », l’entrée pour le premier nommé, le plat pour le deuxième et le dessert pour le troisième. Dans le panier proposé à Danh Cuong Nguyen, on trouvait un poulpe, du boulgour, des artichauts et de la courgette. L’occasion pour le chef d’origine vietnamienne, qui devait marier son plat avec un excellent vin blanc des Côtes de Provence, Domaine La Tible, de laisser s’exprimer ses racines afin de proposer une tarte de boulgour avec risotto de boulgour, artichauts barigoule, pickles des courgettes à la katsuobushi de poulpe, poulpe grillé sur bois de vigne, entre autres…

Une combinaison savoureuse et délicate, très fraîche, qui a séduit pleinement les convives et, notamment, les membres du jury présidé par le chef étoilé, Meilleur Ouvrier de France, Julien Rouchetau. Cette entrée l’emportait devant le dessert de Sergei Bozhok « Panier de printemps » (fraises en trois façons, espuma de petits pois et petits pois fumés, sorbet au chocolat blanc et graines de sarrasin grillées) et le plat de Christophe Schuffenecker, selle d’agneau, asperges et viennoise de dattes. Un dessert et un plat servis accompagnés des nectars de la famille bréchet, une très expressive Roussanne 2020 du Château de Vaudieu et un Gigondas « La Colline » 2014 du Domaine des Bosquets, généreux, soyeux et des plus harmonieusement riches. De quoi combler d’aise le maître des lieux, Laurent Bréchet et son frère Julien. Une fois de plus parfaitement organisée par Dimitri Kuchenbrod avec l’appui de partenaires fidèles, cette session des rencontres gourmandes qualifie le dernier chef qui participera à la finale en juin prochain.
Michel EGEA

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.