DestiMed

Accueil > Provence > Société > Var. Les Jardins d’Estella, une nouvelle adresse au cœur de (...)

< >

Var. Les Jardins d’Estella, une nouvelle adresse au cœur de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

mardi 9 février 2021

Les Jardins d’Estella, c’est une opération de 34 logements dont 18 maisons individuelles destinées à l’accession à la propriété, desservies par des cheminements piétons à partir d’un véritable espace vert central et fédérateur.

PNG - 649.7 ko
Les jardins d’Estella ©DR

Un bassin de vie totalement pensé pour le bien-vivre de ses futurs résidents.
Édifiées sur une ancienne fruitière au sud de Saint-Maximin, les maisons sont au cœur d’un quartier arboré et verdoyant. À seulement 5 minutes en voiture du centre ancien et de toutes les commodités, la vie quotidienne y est simplifiée. À proximité, trois arrêts de bus desservent différents points d’intérêt de la commune, notamment plusieurs écoles et le centre-ville commerçant. Pour le constructeur, « le parti pris paysager est de proposer une déclinaison d’un ensemble végétal riche, méditerranéen et adapté tout en fournissant ombrage et agrément aux futurs habitants ».

Pour parvenir à ce résultat, le principe a consisté à concevoir des petites poches de parking, s’insérant dans un espace vert, afin d’en diminuer l’impact visuel. Une façon nouvelle d’imaginer la liaison entre le vert et le « gris . « C’est un "parking in the parc". Un verger crée la liaison avec les villas, devenant un espace de transition et de lien social entre les deux zones d’habitation. Cette disposition permet d’avoir moins de cheminement et de vues direct sur les maisons, de constituer des bandes vertes devant les habitations plus généreuses, afin de se protéger des vis à vis », ajoute le promoteur.

Des maisons éco-responsables s’adaptant au climat méditerranéen

JPEG - 72.3 ko
Des maisons éco-responsables © DR

Les maisons au label Bâtiment Durable Méditerranéen sont un gage de confort en toutes saisons, grâce à une conception adaptée au climat local. Elles disposent toutes d’un jardin privatif et proposent de nombreuses prestations. Par ailleurs, le programme présente une architecture et un aménagement s’inscrivant parfaitement dans son environnement urbain et paysager.

« Le projet architectural des Jardins d’Estella propose une mixité d’espaces et de typologies de logements. Plongés entre verger, espaces partagés et privatifs, les habitants bénéficient d’un cadre justement dimensionné pour favoriser leur qualité de vie. Ces choix de construction, orientés vers un habitat durable et éco-responsable, offrent à l’architecture un nouveau visage : celui du juste équilibre entre hommes et nature », assure l’architecte du projet.

Une subvention forfaitaire de 5 000 euros de la Communauté d’Agglomération de la Provence Verte

Afin de permettre au plus grand nombre de ménages d’accéder à la propriété dans des conditions adaptées à leurs besoins et capacités financières, la Communauté d’Agglomération de la Provence Verte a mis en place un dispositif de soutien financier à l’accession sociale à la propriété. Ainsi, en complément des aides de l’État, la Communauté d’Agglomération apporte une aide, sous conditions, aux personnes souhaitant accéder à la propriété et s’engage à verser une subvention forfaitaire de 5 000 € à l’opérateur, venant en déduction du prix de vente pour le ménage acquéreur.

Ce dispositif s’adresse aux ménages issus de l’une des 28 communes de la Communauté d’Agglomération, sous conditions de ressources et sur la base de critères d’éligibilité (respect des plafonds de ressources PSLA, résider dans l’une des 28 communes de la Communauté d’Agglomération depuis plus de 2 ans ou justifier d’une activité professionnelle régulière sur l’une des 28 communes). Lorsque le locataire-accédant signe l’acte de transfert de propriété (levée d’option) chez notaire, le montant de l’aide (5 000€) est déduit de son prix de vente.

Une convention tripartite entre la Communauté d’Agglomération, le vendeur (SCCV Saint-Maximin La fruitière) et le locataire-accédant définit les principes de mise en œuvre de ce dispositif. Celle-ci a été votée en conseil communautaire le 11 décembre 2020. Une initiative qui permet, sans conteste, de profiter un peu plus encore d’un cadre de vie des plus agréables.
La Rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.