Recherche

Accueil > Sports > Ligue 1. Bordeaux 0 - OM 0 : un point qui coûte cher

< >

Ligue 1. Bordeaux 0 - OM 0 : un point qui coûte cher

lundi 15 février 2021

Encore raté ! Il faudra attendre la saison prochaine pour voir les Olympiens s’imposer éventuellement à Bordeaux, quarante-quatre ans après la dernière victoire marseillaise en terre girondine.

l’OM n’a pas craqué et a fait de la résistance

Le point pris hier soir dans la douleur au Matmut Atlantique en vaut presque trois. Car réduit à neuf à l’heure de jeu, après les expulsions pour un carton rouge direct chacun de Balerdi et de Benedetto, l’OM n’a pas craqué et a fait de la résistance. Pour la manière on repassera car les deux équipes ont bafouillé leur football. Valère Germain a eu une balle de match qu’il a gaspillé en position favorable devant Benoît Costil.

Que retenir de ce match ? Plutôt les qualités mentales et la force de caractère d’une équipe dont la technique et la tactique étaient limitées. Certes les absences de joueurs cadres ne sont pas des excuses mais elles mettent encore plus en évidence les carences de ce groupe. Balerdi et Kamara formaient la charnière centrale en défense, Alvaro et Caleta Car étant absents. Après Auxerre en Coupe de France, Boubacar Kamara retrouvait son poste naturel de formation où il est performant. Le minot de La Soude a réussi son match en dirigeant sa défense. Gueye et Rongier ont colmaté les brèches au milieu et Thauvin n’a pas été décisif en attaque. Quant à Dario Benedetto, il était hors sujet complet.

Nasser Larguet va devoir composer une équipe affaiblie par plusieurs absences

Les deux Argentins expulsés sont tributaires du rapport de l’arbitre mais le barème des sanctions disciplinaires pour un carton rouge direct indique trois matchs de suspension ferme. Après-demain, l’OM reçoit Nice sans les deux Argentins. Milik blessé et Lirola pas qualifié pour ce match en retard sont aussi absents, Amavi en phase de reprise et Alvaro sont incertains. Nasser Larguet va devoir composer une équipe affaiblie par plusieurs absences. L’entraîneur intérimaire préfère mettre en valeur la solidité mentale et la solidarité de son groupe en attendant l’arrivée espérée de son successeur qui pourrait être argentin…
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.