Recherche

Accueil > Sports > Ligue 1. Nantes 0 - OM 2 : L’OM dauphin du PSG

< >

Ligue 1. Nantes 0 - OM 2 : L’OM dauphin du PSG

jeudi 2 février 2023

Grâce à un but du Nantais Joao Victor contre son camp et à un autre du Marocain Azzedine Ounahi, les Olympiens retrouvent le goût de la victoire au stade de la Beaujoire. Ils profitent de la défaite de Lens contre Nice (1-0) pour prendre la deuxième place du championnat

JPEG - 97.7 ko
Pau Lopez a effectué une parade décisive sur un coup de tête de Guessand (Photo archives Laurent Saccomano/Wallis.fr)

Le Lion de l’Atlas a rugi. Entré en jeu à dix-sept minutes de la fin du temps réglementaire, Azzedine Ounahi n’a pas perdu de temps. Arrivé samedi dernier à Marseille, l’international Marocain, demi-finaliste de la Coupe du Monde et qui avait commencé la saison sous les couleurs d’Angers, n’avait pourtant que trois séances d’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers.

Alors que la dernière minute du temps additionnel était entamée, Ounahi récupérait une ouverture lobée de Jonathan Clauss et inscrivait un superbe but après avoir dribblé et feinté deux défenseurs nantais. Un petit bijou technique apprécié par les 37 000 spectateurs de La Beaujoire.

Une bonne maîtrise technique

Avec une meilleure efficacité offensive et plus de réalisme devant le but, l’OM aurait du mener au score à la mi-temps. Deux tirs et un coup franc de Malinovskyi ne trompaient pas la vigilance d’Alban Lafont. Un autre coup franc d’Alexis Sanchez n’inquiétait pas le gardien de but des Canaris. Il fallait attendre la trente-quatrième minute de jeu pour voir le premier tir nantais par Ganago bien bloqué par Pau Lopez qui retrouvait son poste de titulaire dans les buts. Fidèle à son 3-4-2-1, Igor Tudor avait placé Cengiz Under et Ruslan Malinovskyi en soutien d’Alexis Sanchez. Si l’Ukrainien a fait un match moyen, le Turc a réussi le sien. Son pressing permanent sur les défenseurs nantais fut payant. Il poussait à la faute Joao Victor qui trompait son gardien de but. L’OM gérait bien son match et Tudor effectuait plusieurs changements dont les entrées en jeu décisives de Clauss passeur et de Ounahi buteur. Vigilant, Pau Lopez déviait en corner un coup de tête de Guessand qui pouvait être un ballon d’égalisation. Les Coéquipiers de Valentin Rongier ont trois jours pour récupérer et préparer le derby contre Nice, dimanche prochain à l’Orange Vélodrome. Coup d’envoi à 20h45.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.