Recherche

Accueil > Sports > Ligue 1. Nantes 1 - OM 1 : un point dans la douleur

< >

Ligue 1. Nantes 1 - OM 1 : un point dans la douleur

samedi 20 février 2021

Encore un match qui ne restera pas dans la longue histoire de l’OM. En prenant un point au stade de la Beaujoire désert donc sans ambiance, les joueurs de Nasser Larguet ont évité le pire des scénarios, c’est à dire une défaite qui aurait encore plombé le moral de l’équipe.

JPEG - 90.3 ko
Une erreur de Steve Mandanda a permis aux Nantais d’ouvrir le score (Photo archives Wallis.fr/Laurent Saccomano)

L’entraîneur intérimaire avait décidé de faire confiance aux jeunes Dieng et Luis Henrique en attaque. Remplacé à la mi-temps, le duo d’attaquants n’a pas été décisif comme face à Nice. Certes disciplinés dans le respect des consignes, les Olympiens ont eu beaucoup de déchets techniques en première période. Un centre de Sakai était repris en vain par Dieng à côté des buts de Lafont.

Les deux équipes étaient animés par la peur de perdre.

Nantes dans les profondeurs du classement joue le maintien et l’OM vit une crise à tous les niveaux du clubs. Dans ces conditions, les téléspectateurs ne pouvaient pas espérer mieux qu’un match très moyen. Le jeu étant aussi fait de fautes, il fallait une grosse erreur de Steve Mandanda pour permettre aux Nantais d’ouvrir le score. Le gardien de but marseillais ratait le contrôle d’une passe d’Alvaro, le rebond du ballon offrait le but à Blas démarqué. Bousculés et sous pression, les Olympiens n’ont pas craqué. Sept minutes après un coup franc de Dimitri Payet repris de la tête par Caleta Car, le Réunionnais récupérait un centre de Nagatomo en position d’avant centre pour égaliser. Payet aurait pu doubler la mise sur un tir de loin lobé et détourné par Alban Lafont.

L’OM brouillon subissait la domination des joueurs d’Antoine Kombouaré et terminait le match à dix contre onze après le carton rouge reçu par Sakai pour une grossière faute. Au micro de Canal Plus, Dimitri Payet estimait que « ce point pris à Nantes est fédérateur pour le groupe et pour l’équipe qui a besoin de confiance. On doit jouer ensemble pour retrouver du plaisir. » Il faudra confirmer ces progrès dimanche prochain à l’Orange Vélodrome contre Lyon, un adversaire d’un meilleur niveau que Nantes et qui vise le titre de Champion de France.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.