Recherche

Accueil > Sports > Ligue 1. OM 1-Lille 1 : Cengiz Under le sauveur

< >

Ligue 1. OM 1-Lille 1 : Cengiz Under le sauveur

lundi 17 janvier 2022

Menés (1-0) à la mi-temps par les Lillois réduits à dix, les Olympiens ont arraché le point du match grâce à l’attaquant turc.

JPEG - 91.3 ko
Cengiz Under a égalisé d’une belle frappe enroulée (Photo Wallis.fr/Laurent Saccomano)

William Saliba est objectif. Le jeune défenseur central marseillais ne s’est pas dérobé et a reconnu sa responsabilité sur le but lillois. « Je n’étais pas attentif », déclarait-il en direct devant les caméras d’Amazon Prime Vidéo. Il a suffit d’un relâchement au marquage pour que Sven Botman ouvre le score d’un coup de tête sur corner au quart d’heure de jeu.

Pau Lopez décisif

Les joueurs de Jocelyn Gourvenec auraient pu doubler le score sans un réflexe de Pau Lopez qui repoussait une tête puissante de Burak Ylmaz (20e). Le gardien de but espagnol, plusieurs fois décisif, a permis à son équipe de ne pas retourner aux vestiaires avec deux ou trois buts de retard. Malgré l’expulsion de Benjamin André à la demi-heure de jeu, les Olympiens ne parvenaient pas à percer le bloc lillois. Ils manquaient aussi d’efficacité face au but, Arkadiusz Milik butait contre les défenseurs lillois. La deuxième période était presque à sens unique. L’OM faisait le siège des buts d’Ivo Grbic. Le salut venait de Cengiz Under qui égalisait d’une superbe frappe enroulée pour le plus grand bonheur des 5 000 spectateurs. La jauge du stade étant limitée à cause du contexte sanitaire. Malgré deux tentatives de Gerson, l’OM perdait deux points précieux dans la course à la qualification pour la Ligue des Champions.
Gilbert DULAC

JPEG - 92 ko
Matteo Guendouzi a été sanctionné d’un carton jaune à la quatrième minute de jeu (Photo Wallis.fr/Laurent Saccomano)

A savoir

Sous les yeux de Bakambu
Cédric Bakambu, première recrue olympienne du mercato hivernal, a assisté au match en tribune officielle aux côtés du Président Pablo Longoria. Jorge Sampaoli espère que le nouvel avant-centre centre sera bientôt opérationnel.

Hommage à André De Rocca
Quinze minutes avant le coup d’envoi du match, la photo d’André De Rocca a été affichée sur les grands écrans de l’Orange Vélodrome. André Fournel, le speaker officiel, a lu un texte applaudi par les quelques spectateurs présents. Malgré l’absence de public dans les virages, les supporters des virages nord avaient placé une banderole en hommage à « Dédé ».
G.D.


Affaire Gueye : l’OM va faire appel de la sanction de la Fifa

L’OM a annoncé samedi dans un communiqué qu’il allait faire appel de l’interdiction de recrutement infligée par la Fifa dans le cadre du transfert de Pape Gueye, qui va lui aussi contester la décision de l’instance internationale. « Le club et son joueur entendent faire appel devant le Tribunal Arbitral du Sport afin que soient reconnus tant le bien-fondé de leur positions que l’absence de tous reproches qui auraient pu leur être, à tort, imputés », écrit l’OM dans son communiqué.

Dans l’attente d’une décision définitive, « une demande de suspension de toutes sanctions sportives a été déposée afin de préserver leurs intérêts », ajoute le club. Cela signifie que l’OM et Gueye ont déjà demandé un effet suspensif de la sanction infligée par la Chambre de résolution des litiges de la Fifa. Cette décision prévoit pour l’OM une interdiction de recrutement de 12 mois, ainsi qu’une amende d’un peu plus de deux millions d’euros. Le joueur, actuellement à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football avec le Sénégal, a pour sa part été suspendu quatre mois de toutes compétitions officielles.

La procédure avait été ouverte en février 2021 par Watford, avec lequel Gueye s’était engagé avant de se dédire et de rejoindre le club marseillais à l’été 2020. Formé au Havre, le joueur avait signé un pré-contrat avec Watford. Fin avril 2020, le club anglais avait même annoncé sa signature pour cinq ans, à partir du 1er juillet suivant. Mais Gueye, sélectionné en équipe de France de jeunes avant d’opter en octobre 2021 pour le Sénégal, pays d’origine de ses parents, avait dans l’intervalle rompu ce contrat unilatéralement pour des vices de forme. L’OM, alors présidé par Jacques-Henri Eyraud, avait profité de l’occasion en dépit des risques de contentieux, concrétisés quelques mois plus tard par le recours déposé en février dernier par Watford devant la Fifa.

Selon une source ayant connaissance du dossier consultée par l’AFP, la Fifa aurait estimé que l’OM avait joué un rôle dans la rupture du contrat entre Watford et Gueye, ce que le club, qui considère avoir de solides arguments pour défendre son futur appel, conteste. Affaire à suivre de très près...
G.D.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.