Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil >

< >

Ligue 1. OM 1 - Toulouse 0 : Payet, le libérateur

dimanche 9 février 2020

JPEG - 90.1 ko
La joie de Payet et de Radonjic après l’ouverture du score (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr)
JPEG - 97 ko
Duje Caleta-Car été vigilant au marquage en défense (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr)

Dimitri Payet, marche-t-il sur l’eau ? C’est la question que l’on peut se poser après la qualité du match du meneur de jeu marseillais hier après-midi. Cinquante et une minutes de jeu étaient indiquées au tableau d’affichage de l’Orange Vélodrome, et les 53 995 spectateurs commençaient à désespérer de voir leur équipe s’imposer contre le dernier de la Ligue 1. Puis soudain, le Réunionnais récupérait le ballon et plaçait une frappe pure et puissante qui battait Baptiste Reynet, le gardien de but toulousain qui avait remplacé Lovre Kalinic, blessé en première mi-temps. Le public pouvait laisser exploser sa joie. "Dim", comme l’appelle ses coéquipiers, venait de libérer son équipe d’un match piège par excellence en inscrivant son huitième but de la saison et le deuxième de la semaine après celui à Saint-Étienne. « On avait besoin d’un moment de génie et c’est arrivé avec Payet », soulignait André Villas-Boas en conférence de presse. Face à une équipe qui lutte pour le maintien, l’OM a failli concéder l’ouverture du score dès le coup d’envoi. Heureusement, le bas de son poteau sauvait Steve Mandanda. La première période fut confuse et brouillonne. Les Olympiens faisaient trop de fautes techniques et offraient à Toulouse des opportunités de but. Mais pour réussir une saison, il faut aussi un bon gardien de but. Mandanda a joué hier son cinquième match de championnat depuis début janvier sans encaisser un but. A neuf minutes de la fin du temps réglementaire, il s’est détendu pour repousser comme un félin, une reprise de volée de Leya Iseka. « Le talent de Payet et de Mandanda ont fait la différence », reconnaissait objectif Denis Zanko, l’entraîneur toulousain. Les amateurs de statistiques peuvent noter avec satisfaction que l’OM est invaincu depuis treize matchs en Ligue 1, soit depuis le 3 novembre contre Lille. C’est la meilleure série depuis les quinze matchs de la période allant de février à mai 2010, année du titre de Champion de France avec Didier Deschamps. Avec les trois victoires en Coupe de France, ça fait seize matchs Au classement, les Olympiens comptent huit points d’avance sur Rennes et neuf sur Lille. Prochaines échéances : mercredi 12 février à Lyon, contre l’Olympique Lyonnais de Rudi Garcia en Coupe de France à 21 heures et dimanche 15 février à Lille en Ligue 1, face au LOSC du Marseillais Christophe Galtier à 21 heures aussi.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.