DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Sports > Ligue 1 - OM 3 - Nantes 1 : L’OM retrouve le sourire

< >

Ligue 1 - OM 3 - Nantes 1 : L’OM retrouve le sourire

dimanche 29 novembre 2020

Enfin une victoire ! Trois points, trois buts et du jeu sur la belle pelouse de l’Orange Vélodrome. Après la soupe à la grimace servie mercredi dernier en Ligue des Champions, la bonne humeur dominait hier dans les rangs olympiens.

JPEG - 134.5 ko
La joie de Payet et des Olympiens après le deuxième but (Photo Wallis.fr/ Laurent Saccomano)
JPEG - 120.7 ko
Duje Caleta-Car saute plus haut que les Nantais (Photo Wallis.fr/Laurent Saccomano)

La journée avait pourtant mal commencé pour les joueurs d’André Villas-Boas. Chahuté par une centaine d’Ultras à leur départ de La Commanderie, le ton est vite monté et il y avait de la tension entre ces supporters déçus et l’équipe. Steve Mandanda, Alvaro Gonzalez, Florian Thauvin et l’entraîneur ont dialogué avec les Ultras avant de prendre la route du stade. « On a compris le message », déclarait Villas-Boas en conférence de presse. Le message a été en effet bien reçu par les joueurs. Deux minutes après le coup d’envoi, Thauvin servi par Rongier ouvrait le score. Le Champion du Monde a inscrit son 72e but en Ligue 1 sous le maillot de l’OM. Il est le meilleur buteur du club en championnat au 21e siècle. Les Marseillais étaient les maîtres du terrain et mettaient la pression sur les Nantais qui étaient acculés en défense. Michaël Cuisance glissait le ballon à Payet qui doublait le score. Le Réunionnais marquait son 50e but pour l’Olympique de Marseille. En deuxième mi-temps, le VAR permettait à l’arbitre d’accorder un penalty pour une faute de main de Pallois. Dario Benedetto le transformait. L’Argentin en plein doute marquait son premier but de la saison et rendait aussi hommage à son compatriote Diego Maradona décédé mercredi dernier. L’OM n’avait plus battu Nantes depuis quatre ans au Vélodrome. Les Olympiens s’imposent pour la quatrième fois d’affilée en Ligue 1 et ont deux matchs en retard contre Lens et Nice. « On se remet en question après chaque match », soulignait Boubakar Kamara face à la presse. Il faudra garder le même état d’esprit conquérant mardi prochain en Ligue des Champions face aux Grecs de l’Olympiakos.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.