Recherche

Accueil > Sports > Ligue des Champions. OM 0 - Porto 2 : Un triste record

< >

Ligue des Champions. OM 0 - Porto 2 : Un triste record

jeudi 26 novembre 2020

Comme si l’annonce du décès de Diego Maradona ne suffisait pas à endeuiller la planète football, l’Olympique de Marseille s’est incliné hier soir dans un stade triste tel un jour de deuil. Du roi Pelé à Michel Platini en passant par Zinedine Zidane et Lionel Messi, les hommages à celui qui était surnommé "El Pibe de Oro", "le gamin en or", se sont succédé. Après une minute de silence observée à la mémoire de celui que les Argentins comparaient à un Dieu, le match a commencé...

JPEG - 92.1 ko
Entré en cours de jeu en deuxième mi-temps, Dimitri Payet n’a pas pu relancer l’OM. (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr)
JPEG - 92.9 ko
Jordan Amavi était souvent en position offensive (Photo Laurent Saccomano/Wallis.fr)

Et l’OM s’est encore cassé les dents face à une équipe supérieure et mieux organisée. Solides et complets dans toutes les lignes, les Portugais ont imposé leur jeu face à des Marseillais qui ne pouvaient que constater l’écart qui les sépare du niveau de la Ligue des Champions. Pour espérer se qualifier en huitièmes de finale, l’OM devait battre l’ancien club d’André Villas-Boas et prendre encore trois points mardi prochain contre Olympiakos. C’est raté et les Marseillais pourront peut-être se consoler avec la Ligue Europa. Un but par mi-temps a suffi aux visiteurs pour s’imposer. Alignés au coup d’envoi, Léonardo Balerdi expulsé après avoir provoqué un penalty et Luis Henrique furent dépassés par les événements. Florian Thauvin était impuissant en attaque et tentait en vain de trouver l’ouverture dans la défense adverse avec Valère Germain, certes toujours aussi volontaire mais dominé. Entrés en jeu en deuxième mi-temps, Dario Benedetto et Dimitri Payet n’ont pas changé le cours du match. Cet échec fait mal à la tête car l’OM enregistre une treizième défaite consécutive en Ligue des Champions. Un record dont le club se serait bien passé. Samedi prochain, retour aux affaires courantes en championnat avec la réception de Nantes à 17 heures. Il faudra très vite relever la tête sous peine de sombrer.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.