Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Loïc Fauchon, réélu à la tête du Conseil mondial de l’eau, demande de véritables (...)

< >

Loïc Fauchon, réélu à la tête du Conseil mondial de l’eau, demande de véritables réponses politiques en matière d’eau

mardi 13 décembre 2022

« Cessez d’ignorer l’eau », c’est la demande que Loïc Fauchon, réélu ce dimanche 11 décembre, président du Conseil Mondial de l’Eau, a adressée aux leaders politiques et aux décideurs économiques et sociaux de la planète.

JPEG - 121 ko
Loïc Fauchon réélu président du Conseil mondial de l’eau (Photo Joël Barcy)

L’eau exige, plus que jamais, des réponses politiques

Pour accompagner la mise en place de cette stratégie, Loïc Fauchon a nommé comme vice-président Eric Tardieu, Secrétaire général de l’Organisation Internationale des Organismes de Bassins. « La situation de l’eau dans le monde reste très fragile, et cette difficulté est plus aiguë quand on a la responsabilité de partager l’eau pour les humains et l’eau pour la nature », rappelle Loïc Fauchon devant 180 délégués provenant de plus de 50 pays et ce, quelques jours après s’être entretenu avec le président de la République d’Indonésie Joko Widodo pour porter les messages de l’eau avant la réunion du G20.

Président du Conseil Mondial de l’Eau depuis 2018 et avant cela de 2005 à 2012, Loïc Fauchon a fait de « la cause de l’eau » un des grands fils rouges de sa vie. Directeur général de la Société des Eaux de Marseille (Sem)à partir de 1991, il en fut ensuite le PDG, de 1997 à 2019. PDG de la Foire Internationale de Marseille depuis 2014, il continue aujourd’hui à occuper de nombreuses responsabilités dans le domaine de l’eau et de l’environnement, notamment en tant que Président de la Société des Eaux de Marseille Maroc (une filiale du Groupe des Eaux de Marseille) et en tant que membre du Panel de Haut Niveau des Nations Unies sur les désastres liés à l’eau (HELP). En parallèle de ces fonctions, il mène de nombreuses missions à travers
le monde -et, notamment, en Afrique sub-saharienne- dans le cadre de « TransSahara », une association humanitaire qu’il a fondée en 1977 pour venir au secours des populations en situation d’urgence.

A propos du Conseil mondial de l’eau

Le Conseil mondial de l’eau regroupe une diversité d’organisations membres mobilisées pour la cause de l’eau impliquant des agences des Nations Unies, la Banque Mondiale, des gouvernements, des ONG, des entreprises publiques et privées et des universités. Elles sont un véritable creuset de savoir et de connaissance unique pour contribuer à élaborer les politiques de l’eau. Fort de leur expérience et de leur savoir-faire, la principale mission du Conseil consiste en l’apport de réponses concrètes aux problèmes de l’eau dans le monde. Tous les 3 ans, il est aussi
co-organisateur du Forum Mondial de l’Eau -événement d’envergure international sur l’eau- avec un pays hôte. La 9e édition du forum, organisée en mars 2022 au Sénégal, a réuni plus de 8 000 participants. La prochaine édition aura lieu en mai 2024. www.worldwatercouncil.org
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.