Recherche

Accueil > Ailleurs > Société > Loup y es-tu ? Mise en place du dispositif Maploup dans les (...)

< >

Loup y es-tu ? Mise en place du dispositif Maploup dans les Hautes-Alpes et Alpes-de-Haute-Provence

lundi 1er février 2021

Un outil d’alerte aux loups, créée en 2019, par le réseau pastoral Auvergne-Rhône-Alpes a été étendu aux Hautes-Alpes et aux Alpes-de-Haute-Provence, depuis début janvier. Le but : optimiser la protection des troupeaux grâce à une technologie de dernière génération.

PNG - 766.9 ko
Le loup est un animal social qui vit en meute. Les attaques sur les troupeaux domestiques sont les principales sources de conflits actuels avec l’Homme. (Photo capture d’écran/DR)

La prédation par le loup sur les troupeaux s’étant fortement intensifiée dans les Alpes depuis les années 1990, le réseau pastoral Auvergne-Rhône-Alpes a développé un outil destiné aux professionnels et aux élus. Après une phase de test, en 2017, dans le massif des Belledonne, l’outil baptisé Maploup a été officiellement lancé en 2019. Il permet de fournir des informations, quasiment en temps réel, aux acteurs du territoire. Le développement technique avait été confié à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae).

Au début circonscrit aux départements de l’Isère, la Drôme, l’Auvergne, la Savoie et la Haute-Savoie, Maploup a été étendu aux Hautes-Alpes et aux Alpes-de-Haute-Provence, depuis le 1er janvier, en partenariat avec le Centre d’études et de réalisations pastorales Alpes-Méditerranée (Cerpam) et grâce à un financement régional.

Des données fiables pour réagir plus vite et adapter ses protections

PNG - 298.2 ko
Site d’alerte aux loups : Maploup (capture d’écran)

Sur le site les visiteurs peuvent retrouver deux cartes avec chacune des données différentes. Tout d’abord la Map avec les suspicions d’attaques que l’on peut classer avec des filtres : par département ou date. Ensuite sur l’Atlas où sont mentionnées les attaques confirmées transmises par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) avec des informations chiffrées de 2009 à 2019.

Celle-ci permet de dresser un historique des attaques par zone géographique, type de victimes : ovins, bovins, caprins, équidés, canidés, etc. mais aussi d’avoir une visibilité sur une période précise grâce à un curseur. L’outil est très simple d’utilisation et très ergonomique. Il permet aux éleveurs et aux élus de recevoir un SMS ou un mail d’alerte lorsqu’une suspicion d’attaque est déclarée dans un rayon de 10 km autour d’eux.

« Le fait de recevoir cette alerte permet aux professionnels de réagir plus vite, d’adapter et de renforcer leur protection, explique Anouck Courtial, ingénieure pastorale en charge de Maploup pour le Cerpam Vaucluse. Nos données sont très fiables et respectent un processus bien codifié : l’éleveur prévient la Direction départementale des territoires (DDT) qui elle-même prévient le Cerpam, nous faisons alors immédiatement partir l’alerte et inscrivons la suspicion d’attaque sur la Map. Ce ne sont pas des "on dit" mais des faits. Il y avait un vrai désir de transparence pour que tout le monde soit au courant et puisse accroître sa vigilance afin de mieux protéger les troupeaux. Sur l’Atlas n’apparaissent que les attaques ayant fait l’objet d’une indemnisation », poursuit-elle.

Un outil gratuit, évolutif à la pointe des performances digitales

Lors de leur inscription, qui est gratuite et rapide à effectuer en ligne, les utilisateurs doivent renseigner la localisation de leurs unités pastorales, pour les éleveurs, ou de leur commune, pour les élus. Maploup est en perpétuelle amélioration pour être toujours plus performante, une troisième version devrait d’ailleurs voir le jour dans le courant de l’année 2021. Ses créateurs espèrent étendre la zone de couverture à l’ensemble de la région Sud-Paca en 2022. « Ce serait une suite logique d’avoir notamment les Alpes Maritimes, ajoute Anouck Courtial, car c’est un point d’entrée et la prédation y est importante. »
A.G. pour l’Espace Alpin

Quelques chiffres

- 800 inscrits dont une quarantaine en région Sud-Paca
- 20 000 SMS d’alerte envoyés depuis 2019
- 5 600 mails d’alerte envoyés depuis 2019

Comment s’inscrire au dispositif d’alerte Maploup ?

Vous êtes éleveur, berger, maire, personnel de l’administration ou agent de développement dans le 04 et 05 ? Vous souhaitez recevoir des alertes SMS/mail en cas de suspicion de prédation près de chez vous. Il vous suffit de remplir le formulaire à l’adresse suivante : maploup.fr

L’Espace Alpin est le journal agricole et rural des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Ce journal bimensuel est disponible sur abonnement sur lespace-alpin

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.