Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Culture > Musique / Opéra > Lyrique à Marseille. Opéra et Odéon s’adaptent aux circonstances et ouvrent (...)

< >

Lyrique à Marseille. Opéra et Odéon s’adaptent aux circonstances et ouvrent leurs saisons

vendredi 25 septembre 2020

« Fallait-il baisser les bras, ne rien faire, annuler les spectacles comme le font malheureusement nombre d’opéras en Europe ?  » Derrière leur directeur général, Maurice Xiberras, les équipes de l’Opéra de Marseille et de l’Odéon n’ont pas succombé aux malfaisances de la Covid et ont décidé de jouer dans le respect des règles sanitaires. On s’en doute, ce sont des plans B qui ont été mis en œuvres et qui, si les choses ne s’aggravent pas de façon significative d’ici là, permettront au spectacle vivant de retrouver droit de cité entre les murs chargés d’histoire des deux scènes lyriques Marseillaises.

JPEG - 57.8 ko
Marie-Ange Todorovitch sera la "Dame de pique" pour l’ouverture de la saison à l’Opéra de Marseille. (Photo Subjectif)

A l’Opéra, c’est une version pour le moins originale, vraisemblablement unique, de l’œuvre de Tchaïkovski « La Dame de Pique » qui ouvrira la saison. Cette coproduction régionale qui a vu le jour à Nice avant le début du confinement sera donnée en version concertante, solistes et chœurs étant accompagnés sur scène par un alto, un violoncelle, une flûte, un hautbois, deux clarinettes et deux bassons ainsi que par le piano qui sera en quelque sorte « l’instrument orchestre » puisque s’emparant des parties des cuivres, des percussions et, surtout, des violons qui marquent le rythme dans cet opéra. En coulisses une trompette et une caisse claire complèteront l’effectif. C’est Clelia Cafiero, pianiste et cheffe assistante de Lawrence Foster à l’orchestre de l’Opéra de Marseille qui assurera la partie piano. Un travail exceptionnel que nombre de mélomanes ont hâte d’entendre. Lawrence Foster sera à la direction. Du côté des solistes, c’est une distribution des plus intéressantes qui est à l’affiche avec Marie-Ange Todorovitch, Barbara Haveman, Marion Lebègue, Svetlana Lifar, Caroline Géa, Misha Didyk, Alexander Kasyanov, Serban Vasile, Carl Ghazarossian, Sergey Artamonov, Marc Larcher et Jean-Marie Delpas. Un plan B, aussi, pour le deuxième ouvrage programmé en novembre, « L’Italienne à Alger » qui sera donné en costumes et en version mise en espace dans des décors réduits par Carlos Berloffa. Du côté de l’Odéon, c’est « La Belle Hélène » de Jacques Offenbach qui ouvrira la saison d’opérettes les 17 et 18 octobre. Bernard Pisani signe la mise en scène et Emmanuel Trenque sera à la direction avec, dans la fosse, neuf instrumentistes. Une version validée, en son temps, par Jacques Offenbach. Ici aussi le déplacement s’impose pour découvrir cette production. En fait, pour l’heure, la Covid entraîne nombre de modifications, tant au niveau des effectifs artistiques qu’à celui du public avec la distanciation physique. En avant la musique…
Michel EGEA
« La Dame de Pique » de Tchaïkovski - Opéra de Marseille - Représentations les 2, 7 et 9 octobre à 20 heures, le 4 octobre à 14h30. Location du mardi au samedi de 9 heures à 12h30 et de 13h30 à 17h15 : Tél. : 04 91 55 11 10 ou 04 91 55 20 43 - Plus d’info opera.marseille.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.