Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > MP2013 : La « Perle » de la CCI pour ne pas en rester là

< >

MP2013 : La « Perle » de la CCI pour ne pas en rester là

mercredi 25 juin 2014

JPEG - 41.1 ko
MP2013 : Détournement de la Canebière sur la façade du Palais de la Bourse

Début 2014, à l’initiative de Jacques Pfister, le président de la CCI Marseille-Provence qui fut président de l’association Marseille-Provence 2013 (MP2013), a été créé un groupe de réflexion intitulé Perle 2014 (pour ne pas en rester là en 2014). Ce groupe est composé d’acteurs culturels, économiques et universitaires de Marseille, il s’est donné pour mission de mener à bien une réflexion commune autour de trois axes : le sens à donner à un événement culturel futur de grande ampleur ; le territoire concerné ; le calendrier propice pour un grand événement.
Le temps des élections passé, les premières réflexions ont été présentées aux élus délégués à la culture ou autres représentants des collectivités locales du territoire (Marseille, MPM, Istres, Arles, communauté du pays d’Aubagne et de l’Étoile, CG13, Conseil régional Paca). Une prochaine réunion plénière est prévue pour le mois de septembre 2014. D’ici là, Anne-Marie d’Estienne d’Orves, adjointe à la Culture de Marseille, s’est proposée de rencontrer les collectivités qui ont participé à MP2013, elle sera accompagnée par Jean-François Chougnet, directeur général de MP2013 et d’un membre de Mécènes du Sud.
Le groupe juge qu’au-delà de l’évidente implication du monde économique et de l’incontestable succès de l’année Capitale, cette dernière « a constitué une formidable opportunité pour les acteurs culturels de travailler ensemble. Des projets et coproductions ont pu être montés entre différentes structures culturelles dépassant les limites municipales et redessinant la cartographie de l’offre culturelle proposée aux habitants et aux visiteurs ».
Le groupe a relevé quatre ingrédients qui ont participé au succès de 2013 : la volonté politique de mettre en œuvre un projet de territoire ; l’adhésion populaire par le biais de grands événements fédérateurs ; l’usage pertinent de l’espace public ; le rayonnement national et international.
A partir de ce constat des propositions ont été formulées.
En ce qui concerne le sens : « La transversalité et le métissage sont les forces du territoire Marseille Provence. MP2013 a permis de conforter ces deux caractéristiques. Trait d’union entre Provence et Méditerranée, le territoire conjugue attractivité et "vivre ensemble". Face "aux imaginaires de la peur" et aux "tentations du repli", il semble possible, à partir de Marseille, de faire découvrir et partager autre chose. Une autre façon de conjuguer l’ici et l’ailleurs, d’allier l’unité de la cité et la diversité des populations qui la composent ».
Alors, pour ce groupe de travail : « Si un grand rendez-vous artistique et culturel est à imaginer- un MP2015- il doit donner du sens et de la consistance au territoire qui réunit toutes ses populations ».
D’autre part, les membres du groupe Perle « s’accordent sur la nécessaire dimension territoriale d’un projet culturel d’envergure à venir, à l’instar de MP2013. Une thématique commune, un parcours territorial, conférerait, en effet, au projet un caractère exceptionnel et attractif pour les habitants comme pour les visiteurs. Il permettrait en outre de conjuguer les différents atouts culturels du territoire en permettant des synergies positives et des coproductions ». Perle rappelle à ce propos « que l’implication de l’ensemble du territoire de MP2013, y compris le Pays d’Arles, est un des éléments-clé de la réussite de l’année capitale ».
M.C

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.